UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2013

Valls : "L'Ordre Républicain s'imposera", et Valls passera

Valls : "L'ordre républicain s'imposera". Le ministre de l'Intérieur se montre intraitable à l'adresse de ce qu'il désigne comme étant des groupes d'extrême droite , auteurs selon lui des débordements en marge des manifestations contre le mariage pour tous.

Que notre ministre n'a-t-il fait appliquer avec la même vigueur cet Ordre Républicain dans nos banlieues livrées aux bandes, aux agressions, aux viols et aux trafics de drogue.

Cette "extrême-droite" ne serait-elle pas un bouc émissaire à l'adresse de laquelle la plus extrême rigueur est permise sans que les pouvoirs publics n'aient à rendre des comptes, au contraire de nos "jeunes" des banlieues dites déshéritées qui rejettent toute présence policière ???

"L'Ordre Républicain s'imposera".

L'ordre républicain s'est déjà imposé dans l'arbitraire de la provocation à ne pas vouloir écouter la rue, négligeant l'impact des manifestations géantes au mépris de l'élémentaire démocratie dont il se réclame, niant l'exaspération des opposants méprisés et soupçonnés d'homophobie, Ordre Républicain prompt à agiter le spectre d'une extrême-droite destinée à décrédibiliser des milliers de familles françaises, aprés que celles-ci aient été lâchées par leurs élus réfugiés dans l'abstention.

Le pouvoir politique, soutenu par ses agents supplétifs, ne veut plus de ces manifestations géantes qui contrarient les grandes orientations dont il a d'entrée, avant même tout vote, promis l'application. Yves Jégo, délégué général de l'UDI n'a-t-il pas, aprés avoir dénoncé un regain de haine homophobe, demandé à l'ensemble des formations politiques de "renoncer à toute manifestation de rue" ?? En demande-t-il autant aux clandestins et Femens ??

La réalité est que le peuple n'est pas montrable lorsqu'il s'exprime idéologiquement !!

Les faits parlent d'eux-mêmes :

Quatre plaintes ont été déposées mercredi contre les forces de l'ordre pour "insultes", "menaces" et "incitation au trouble à l'ordre public" a annoncé dans un communiqué le collectif de la "Manif pour tous" des Yvelines.

Le collectif accuse des policiers en civil d'avoir porté des drapeaux de la "Manif pour tous" et d'avoir "cherché à créer de toute pièce des affrontements et des violences".

Plainte-des-anti-mariage-gay-contre-la-police-

A qui doit s'adresser l'appel au calme et à la raison dont les hommes politiques aux responsabilités nous font la leçon ??

Ce qui n'empêche pas Frigide Barjot (de son vrai nom Virginie Merle), chef de file des "Anti-mariage pour tous" d'en appeler jeudi 18 avril au Président de la République et au ministre de l'Intérieur pour qu'il exfiltre les éléments perturbateurs nationaux et identitaires. Mme Barjot qui, aprés le vote au Sénat disait pourtant :" Hollande veut du sang, il en aura...." Mais il n'y a rien d'étonnant à ce que Mme Barjot n'aime pas les identitaires. Sans quoi, elle ne pourrait se présenter au rassemblement annuel de l'union des organisations islamiques de France pour y manifester son souhait de voir "des femmes en burqa défiler avec des paroissiennes de saint-Nicolas du Chardonnet".

15:54 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.