UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2016

La très actuelle excellence française

La très actuelle excellence française : se servir de la morale inquisitrice comme masse d'arme pour donner du corps à sa petitesse ampoulée !!

12/09/2016

La France de toujours ne plie pas devant les trahisons

Bainville : La France est un isthme, une voie de grande communication entre le Nord et le Midi....../.....pas entre le Nord et l'Afrique avide de conquêtes offertes !!

01/09/2016

La liberté d'expression

Liberté d'expression : Accepter une restriction, c'est taire son âme et corrompre l'esprit

26/08/2016

Le marchand d'orviétan conduit les âmes

Talmud et Coran promettent la suprématie dans un royaume terrestre.

Les Évangiles ne promettent rien sur Terre, mais bien dans les cieux.

Le paganisme n'a jamais rien promis. C'est pourquoi il n'a pas survécu.

Le marchand d'orviétan conduit les âmes.

25/04/2015

Sur une moto,

Sur une moto, t’es à la fois mâle et sensuel, intrépide et fragile … Avec une bonne posture et force souplesse, t’es comme Dionysos dieu de l’extase qui chevauche un délire mystique accompagné de ses ménades nourricières.

22/03/2015

Si tu hésites à cravacher ta vie

Si tu hésites à cravacher ta vie, galope le temps.

Conduis ta monture avec zèle et le temps s'arrête à toi.

21/02/2015

L'amour est une idée

L'amour en substance est une idée, l'amour en pratique est une réalisation

17/05/2014

Le monde des autres est un brouillard opaque

C’est un baume pour le cœur ces larmes. L’âme s’épanche et se montre visible, chaude au goût. C’est une pure jouissance des sens en effervescence. Encore un met délicieux que l’on goûte seul. En présence des autres, c’est presque indécent. La plénitude est absente.

Or, la plénitude est dans la solitude, comme si le vide apparent occultait des trésors insoupçonnés. Voir, là où rien n'apparaît, sentir, là où tout se soustrait. La souffrance, là où l'espérance impose son errance, lorsque les attentes subtiles ont en soi une résonance qui n’est pas au diapason des distractions habituelles. Ce raffinement si cruel est, au delà de l'émotionnel vivier des agitations sensibles, une bénédiction de l’âme. Comme les larmes. Il faut cependant  garder à l’esprit que l’âme ne réside pas dans le monde formel qui nous sert de club « de mise en forme ». On a besoin de ce monde formel pour s’ébattre. Je l’ai longtemps rejeté parce qu’il n’étanchait pas ma soif d’absolu, mon irrésistible propension à vouloir ressentir ce qui est imperceptible , à tendre vers l’inaccessible, à souffrir par bonheur, lorsqu’il m'a été donné d’éprouver ce qu’aucun n’a la fibre ou l’envie.

Le monde des autres est un brouillard opaque aux promesses vagues et aux mises orthodoxes et inventées, qui ne se dissipe qu'à l'aube de la seconde naissance. Lorsque l'on voit à travers soi.

16/05/2014

Ne mange pas dans la main des autres

Si tu cherches l’amour, tu ne le trouveras pas. C’est lui qui alors te surprendras pour contrarier ta croissance nouvelle. Tu es seul et infériorisé ?? On te méprisera car tu consommes l’attention d’autrui pour un usage sans intérêt qui te dévalorise.

Loin des regards, plus près du cœur, ton devenir est dans l’imprévu que favorise ton détachement. Ne mange pas dans la main des autres si tu veux être toi-même.

14/05/2014

C’est quoi un démocrate et humaniste ??

C’est quoi un démocrate et humaniste ??

Un dieu tyrannique en soutane.

En visite à Washington ce mardi, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a dit regretter que Barack Obama n'ait pas frappé la Syrie durant l'automne 2013.

24/12/2013

Bonnes fêtes de fin d'année

Bonnes fêtes de fin d'année

Le père noël dans tous les coeurs

Le père fouettard pour Flamby

22/08/2013

La bonne conscience

La bonne conscience, c’est la vulgarité la plus répandue de l’ homme commun tiré vers le bas.

C’est l’apogée d’une expression servile au service d’ un idéal cosmétique.

27/06/2013

L'esprit au chevet du corps

Il est toujours question de l'esprit. Et le corps ??? J'ai le plus grand respect pour le corps. Mon corps. Pourtant, je le malmène. En bon cheval de trait, il aura bien travaillé. Il aura également fourni à l'esprit de quoi s'épanouir et s'alimenter. Il aura également servi de bouclier à la défense de la vérité. Lorsque le moment sera venu, il se consumera dans les flammes. Vite, il ne devra rien en rester. Il sera purifié du fardeau de la vie et soustrait aux outrages de la mort. Je lui dois au moins ça !!

Point de messe, surtout. Point de discours. Point de tombe. Juste un "bon vent".

11/02/2013

Les écrivains font profession de leurs travers dispensés

Les écrivains sont un poids mort pour une société qui n'a pas besoin qu'on lui édicte des vérités ou qu'on lui administre un cocktail maison de raisons dominantes présentées en versets de la bible.

Ces squateurs de Ia sensibilité populaire n'ont pas l'idéal chevillé à l'âme. L'idéal, ils le portent en bandoullière et paradent au coeur des esprits perméables sensibles à tous les artifices. Leur esprit échaffaudé n'est qu'une usine à gaz où les notions s'entremèlent à l'adresse d'une grande production racoleuse et morbide.

Ils sont vains au point de s'écouter parler sans le moindre embarras, car leur empire donne raison à la médiocrité dont ils sont les princes adoubés.

08/11/2012

Le silence, délit de non expression de sa pensée

Ne vous rend-il suspect le réflexe de vous murer dans un silence déplacé, faute de montrer patte blanche lorsqu'il vous est prié ?

Est-il permis de ne pas dire ce qui a un caractère obligé, et se garder d'apporter la plus petite caution de votre observance aux commandements sacrés ?

11/07/2012

La démocratie, système réservé aux hommes-dieux sans cultes

La démocratie est un système dépendant qui repose sur l’activité d’hommes attachés à l’ obéissance d’une éthique élastique maintenue dans l'étau virtuel de l'intérêt personnel réel. L’ouverture à vocation rassembleuse est gage d’une instabilité chronique qui assure à la grande confrérie des élites le maintien de chapelles syncrétiques et interchangeables dans le giron des allégeances concertées.

La démocratie est une bénédiction. On se demande bien pour qui !! Mais je me garderai bien d'en faire ma cible avouée, au risque d'être lapidé par nos sicaires adorés.

25/03/2012

Christianisme / aliénation historique

Le christianisme est une aliénation historique, qui a oblitéré les sentiments religieux spontanés des Européens.

KARLHEINZ WEIBMANN

**************************************

Une sédition éclate en 389, à Alexandrie. Des éléments chrétiens ont attaqué le temple de Sérapis et un Mithraeum, et exhibé publiquement les verenda qu’y adoraient les païens. Ceux-ci se révoltent contre cet attentat, surtout les philosophes. Il y a de part et d’autre beaucoup de morts et de blessés. L’empereur ne veut pas sévir, dans un dessein d’apaisement ; mais il ordonne la destruction totale des temples qui ont été l’occasion de l’émeute.

27/01/2012

C'est pas moi qui le dit !!

"Vous avez choisi le déshonneur pour ne pas avoir la guerre, vous aurez les deux".

Churchill

09/09/2011

L'homme a besoin de l'embûche

L'homme a besoin de l'embûche, sans quoi il se fossilise dans l'espace figé de sa réussite.

18/07/2011

L'humanisme au biberon

L’humanisme est un absolutisme qui tyrannise toutes les têtes. Il a vocation à capter et neutraliser les bonnes dispositions anesthésiées. Grâce à son immaculée conception, il noircit l’entreprise qui s’en fait l’artisan et non l’apôtre.

Etre humaniste par principe, c’est apporter sa caution morale pour soi seul.  L’intérêt général se console dans l’espérance.

L’humanisme, c’est un peu vouloir du lait sans la vache !!

13/07/2011

Le camp des saints

Nous vivons dans le camp des saints. Les saints ne sont pas mauvais. Ce qu’ils font de mal n’est donc pas mal. Juste nécessaire, et juste !! On retiendra donc juste ce qu'il est nécessaire de dire ou rappeler à charge de chacun d'en être l'apôtre et missionnaire. Force vous est de croire ou abjurez. Le mal n'a pas sa place là où l'ordre est amour.

07/07/2011

Groupes de réflexion ou comment on intègre les problèmes à durée indéterminée

Lorsque d’importants problèmes sont récurrents, notre pays se mobilise en groupes de réflexion. On réfléchit beaucoup dans notre pays. Ca officialise une détermination dispensée d’agir.

25/05/2011

Le déni, un havre de paix

Je passe inaperçu au milieu des femmes. Quel bonheur de goûter aux joies du déni salvateur qui libère l'esprit de ses distractions futiles.

22/04/2011

Le terreau de l'amour et de la dignité

Vivre pour ceux dont on a fait sienne l’existence et subir l’outrage de l’injustice humaine pour l’amour de soi. C'est ça le terreau de l'amour et de la dignité.

15/04/2011

Prudence

Prudence et encore Prudence.

Cultiver son propre bonheur,

n'accorder sa confiance qu'avec l'assurance de gages certains,

et faire de son coeur une enceinte sacrée et la citadelle de Troie.

Ame et esprit

L'âme laisse échapper des effluves sensitives, dont l'esprit diffuse la nature plus ou moins bien ressentie par ses propres projections.

12/04/2011

Rester libre, au delà de tout

Plutôt exister pleinement en son âme clandestine, que mourir de son plein gré pour mieux vivre au milieu des esprits entravés, illusionnistes en odeur de sainteté, élevés à la faveur de leurs valeurs refuges, exposés au musée des hommes fossiles.

06/04/2011

La vie est éternité, la mort ne lui fait pas tort

La vie est éternité grâce à l'incessant déversement d'une succession d'actions éphémères portées au changement. A la vie, la mort ne saurait faire tort, lorsqu'elle règle les conflits d'une existence malade. Mais l'existence peut aussi bien disparaître dans toute sa beauté. En effet, la mort n'étant pas la vie, sa morsure s'inscrit dans la logique d'un antagonisme formel, d'un duel instinctif à l'issue certaine. Dans l'absolu, elle a ce dernier mot à chaque page d'une lecture qui n'en finit pas. Rien n'échappe à son infaillible souveraineté. Cela est justice ou injustice pour l'homme loin de toute réalité, imbibé de notions. Maîtresse des destins, elle peut décider de tout arrêter demain. Inapte à la vie, elle n'a pas le pouvoir d'empêcher l'éternel recommencement dont son règne a besoin et dont son action dépend.

31/03/2011

Lettre aux nouveaux saints

Oh, patelin doux bienveillant sectateur de la mort faite âme, ton triomphe est moribond.

Tes incantations, tes prophéties perdent instantanément leur pouvoir de nuisance car tu n'es rien de toi-même, et sur toi-même, tu ne sais rien.

01/03/2011

La tombe, image d'enfer!!

Merci à mon corps tout entier de supporter le labeur que je lui fais subir dans l’urgence du temps qui s’écoule et me presse.
Merci à mon mental de spartiate plein d’émulation et tout d’abnégation, élevé dans l’amour des dieux, libre autant qu’on peut l’être et indépendant d’esprit quel qu’en soit le prix.
Pour vous, point de tombe. Une mort sans spectre.