Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2014

Le monde des autres est un brouillard opaque

C’est un baume pour le cœur ces larmes. L’âme s’épanche et se montre visible, chaude au goût. C’est une pure jouissance des sens en effervescence. Encore un met délicieux que l’on goûte seul. En présence des autres, c’est presque indécent. La plénitude est absente.

Or, la plénitude est dans la solitude, comme si le vide apparent occultait des trésors insoupçonnés. Voir, là où rien n'apparaît, sentir, là où tout se soustrait. La souffrance, là où l'espérance impose son errance, lorsque les attentes subtiles ont en soi une résonance qui n’est pas au diapason des distractions habituelles. Ce raffinement si cruel est, au delà de l'émotionnel vivier des agitations sensibles, une bénédiction de l’âme. Comme les larmes. Il faut cependant  garder à l’esprit que l’âme ne réside pas dans le monde formel qui nous sert de club « de mise en forme ». On a besoin de ce monde formel pour s’ébattre. Je l’ai longtemps rejeté parce qu’il n’étanchait pas ma soif d’absolu, mon irrésistible propension à vouloir ressentir ce qui est imperceptible , à tendre vers l’inaccessible, à souffrir par bonheur, lorsqu’il m'a été donné d’éprouver ce qu’aucun n’a la fibre ou l’envie.

Le monde des autres est un brouillard opaque aux promesses vagues et aux mises orthodoxes et inventées, qui ne se dissipe qu'à l'aube de la seconde naissance. Lorsque l'on voit à travers soi.

Commentaires

L aube de la seconde naissance me fait penser a l eveil.,retrouver la vraie nature de ll esprit.Etre seul permet en effet de se connecter avec son moi interieur,la nature essentielle de l esprit.Lorsque l on voit en soi,c est ce que l on decouvre.Pemettre aux pensees et aux emotions,a tout ce qui surgit,de s elever et de disparaitre.Ne s attacher a rien,et eprouver le simple contentement d etre.
Il nest deja pas si simple de se connaitre soi meme ,il faut a mon avis commencer par la ,avant de pouvoir comprendre autrui.

Écrit par : Marie Antoinette | 27/05/2014

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire