UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/04/2024

Traite d'esclaves païens par l'empire Chrétien d'occident

Esclaves vikings contre dinars

vidéo d'Oleg de Normandie

Capture 1.PNG

Capture 2.PNG

Capture 3.PNG

Capture5.PNG

Capture6.PNG

Capture7.PNG

L'empire carolingien chrétien vendait à l'émirat de Cordoue (Espagne musulmane) / via Arles/Narbonne / le bétail humain pour une redistribution dans le reste du monde islamique. Des esclaves païens celtes, anglo-saxons et germano-slaves contre l'or de l'empire islamique récupéré lors des conquêtes en Asie. Vaste partenariat commercial entre religions d'amour... pour le lucratif négoce.

En partance de Dorestad (propriété de Charlemagne), port pour la traite, les esclaves païens étaient concentrés puis acheminés par la Meuse jusqu'à Verdun (marchands de Verdun / centre de redistribution où les hommes étaient castrés / jeunes castrats pour l'armée ou eunuques pour harems)....

Ragnar Lodbrok et Hasting attaqueront le port de Dorestad en 834, rasée en 876. Autre port esclavagiste WITLA, rayé de la carte en 836. Le port de Quentovic prend le relais, mais est ravagé en 842, ainsi que tous les autres ports du commerce des esclaves. Puis les vikings envahirent l'Aquitaine en 844, ainsi que la Gascogne pour couper la route à ce vil commerce. Hasting libère les colliberts à Chartres en 848.

En effet, seuls les païens étaient réduits en esclavage ou réduits à l'état de colliberts dans des camps de travail, collier de fer au cou... L'idée même d'esclaves chrétiens est condamnée par le pape.

Sainte alliance commerciale par la livraison très rémunératrice de populations récalcitrantes prélevées dans la masse des serfs non convertis. Serfs qui sous le christianisme, étaient déjà rien moins qu'esclaves (contrairement aux païens libres, même de conditions modestes), mais ces derniers non vendus comme marchandises car protégés si l'on peut dire comme chrétiens par le baptême.

La vie de Saint Bond souligne l'importance du commerce des esclaves à Marseille..

L'esclavage est voulu par Dieu / Agobard, archevêque de Lyon 816/840

..... d'où le réaction viking et notamment celle de Hasting (contemporain de l'illustre WIDEKING), viking gaulois qui rallia tous les résistants à l'empire contre la dictature et le trafic d'êtres humains. De tous les chefs vikings, Hasting fut le plus grand. (Dudon de Saint Quentin, historien médiéval). C'est lui qui à Rome, utilisa la ruse du cercueil pour pénétrer dans l'enceinte papale et siège chrétien, et qui fut attribuée à tort à Ragnar durant son siège de Paris dans la série mythique.

Une série mythique qui brosse l'histoire mensongère dispensée par un réalisateur à la botte, en montrant un Ragnar mitigé chrétien en son fond, l'absence d'arts chez les païens, ou en prétendant notamment l'existence d'esclaves dans la société viking et des raids motivés par le seul appât du gain. Cette saga orientée se garde bien de dire que Björn côte de fer, livra bataille à l'émir en Afrique pour le punir de financer l'esclavage des païens dont il s'approprie les vies comme marchandises.

Il faut enfin préciser.. Les sources écrites parlent de sacrifices humains, et il n'en est rien. Mais on sait la nature de ces sources qui s'attachent à justifier au mieux et par le discrédit, l'avènement d'une nouvelle religion pourtant si liberticide, totalitaire et anti-humaniste.

Les 3 religions Abrahamiques en guerre totale contre les païens justifièrent les pires outrages et traitements, sans équivalents de mémoire d'homme.

Guerre de 30 ans SAXE / Résistance païenne aux édits de Carolus Magnus : Génocide de VERDEN / 4500 décapités qui ne voulaient pas se convertir aux injonctions de Charlemagne le bourreau. AN 782

Campagnes des vikings contre la traite des esclaves païens vendus aux musulmans...

Les raids vikings alors se voudront vengeurs en l'union sacrée et internationale de tous les ralliements !! Par Thor, rendre la justice était une divine mission. Le phénomène viking n'a pas été une vague entreprise de pillards contrairement aux vocations lucratives des religions monothéistes, mais a été en réalité la résistance odinique "définanciarisée" de liberté et d'égalité contre la dictature chrétienne.

Une résistance qui se refusait à la servitude et au trafic d'êtres humains, destinée à libérer les serfs, et appliquer une démocratie directe.

Hasting ira s'attaquer aux commanditaires du trafic d'esclaves : l'empire musulman. L'émirat de Cordoue en 844, la Corogne, Lisbonne, porto, Cadix et Séville. En 858, il repart à l'assaut de l'Espagne musulmane pour venger toutes les victimes. Puis Cordoue, grand centre de la traite est définitivement ravagé, la grande mosquée brûlée. L'émir prend la fuite.

Björn en renfort en 858, Algésiras tombe et la grande mosquée est brûlée. Puis tous les ports de la traite comme Malaga, Aquillas et Alméria sont ravagés. Puis Björn côte de fer livre bataille à l'émir à Nekor en Afrique du nord où les maures sont décimés. Puis les îles Baléares sont prises. Ils hivernent ensuite en Camargue, en plein milieu du chemin de la traite.

Dès le printemps, les vikings remonteront sur leurs drakkars et anéantissent les villes esclavagistes de Arles, Nîmes et Marseille, route des déportés. Puis Narbonne, complètement détruite, centre de distribution d'où partaient les navires chargés d'esclaves. Puis Marseillan, Agde, Tarragone, Barcelone.

Hasting se dirige ensuite en Italie, dont la route du Rhin alimente Rome en esclaves. Il ravage Pise. Puis Luna/Rome est conquise et pillée. Extraordinaire Hasting qui punit l'église pour ses crimes.

Au printemps 860, les justiciers vikings continuent à ravager la route de la traite jusqu'à Valence. Puis Hasting attaque un énorme port esclavagiste : Constantinople, en plein coeur de Byzance, puis rentre à Nantes.

La croisade méditérranéenne anti-esclavagiste est terminée. La traite des esclaves a été anéantie. Les harems de l'émirat ont été saccagés. La mission sacrée des vikings est un succès. Thor a frappé les géants avec le marteau de la justice.

C'est l'effondrement de la traite vers l'Espagne. Faute d'approvisionnement en esclaves blancs, ces derniers seront alors remplacés par des mamelouks d'Afrique.

Hasting tiendra promesse à ses proches. Il ira par ailleurs libérer sa Bourgogne terre natale et Sens, aidé en cela par les locaux. Les carolingiens furent battus sèchement.

Bientôt, la pire dynastie verra son terme sous la poussée libératrice et émancipatrice viking.

Mais malheureusement, une fois l'europe occidentale libérée, une nouvelle route esclavagiste va s'ouvrir d'Allemagne vers l'Italie du nord vers 950. Avec la fin de l'empire romain chrétien en gaule, se créé une nouvelle dynastie de rois, avec Otton, roi chrétien du saint empire romain germanique en 936, empereur romain en 962. L'église romaine continuait ses petites affaires...

Après avoir fait tuer tous les soldats slaves à Lenzen en 929, il remis femmes et enfants pour la foire de Pavie (un marchand d'esclaves accompagnait son armée), que les vénitiens monnayaient à destination du monde musulman.

Une autre route existait encore à l'est pour alimenter Astrakhan ou l'émirat de Bolgar sur la volga.

L'ampleur du trafic aboutit à une substitution de mot de l'ethnie asservie. Des centaines de milliers de slaves ont été vendus par des marchands pendant des siècles... d'où le nom "esclave".

OMERTA d'une inquisition toujours aussi vive de nos jours, la vérité devait être dite.

Petit ajout : épouvante que ces ventes d'esclaves qualifiés de « Russes », surtout des adolescentes et des femmes, à des Marseillais, des Montpelliérains et des Perpignanais, entre 1382 et 1466. Ces femmes coûtent en général le double des hommes, et de 80 % à 100 % plus cher que les captives tatares. 
Le khanat tatar de Crimée pratiquait la traite à grande échelle : environ 10 000 captifs de Russie, de Pologne-Lituanie et de Moldavie chaque année, selon une estimation, soit deux millions d'esclaves entre 1500 et 1700.

Ce trafic est aboli par la victoire du prince Grigori Potemkine sous le règne de Catherine II, qui conduit à l'annexion de la Crimée par la Russie en 1783.

L'actualité d'aujourd'hui nous dit que le Vatican défend la dignité humaine dans un texte sorti de ses enfers où il se croit saint.... Je n'ai pas de mots pour qualifier l'indécence !!

Esprit-viking.com / esclaves vikings contre dinars/

Article rédigé et illustrations, grâce au lien/vidéo (en tête d'article)

d'OLEG DE NORMANDIE

19/10/2023

Hommage aux anciens scandinaves

800px-U_861,_Norsta.jpg

Hommage aux anciens scandinaves

Hommage à Blot-Sven

dernier roi païen de Suède et le dernier à sacrifier à Gamla Uppsala

31/08/2023

«Nous adorons les dieux ouvertement»

«Nous adorons les dieux ouvertement» disait l’empereur Julien,

en marchant contre Constance.

10/10/2020

Maxime Delettre, auteur identitaire

Maxime Delettre, auteur identitaire

86809149_1476453185848734_4452796245932507136_n.jpg

 

24/03/2012

Cadre unificateur de la civilisation européenne

Article "euro-synergies.hautetfort.com" :

Extraits rassemblés d'une conférence prononcée au Palais des congrés d'Aix-en-Provence le 12 janvier 1997, à l'invitation de l'association Yggdrasil : 

Le premier cadre unificateur solide qu'a connu la civilisation européenne reste l'empire romain....De la chute de Rome à l'émergence des Etats nationaux à partir de la Renaissance, l'écoumène européen est un mixte complexe de romanité, de germanité et de christianisme, avec des apports importants, négligés jusqu'ici par l'historiographie ouest-européenne, mais étudiés en profondeur en Europe slave: ces apports sont la religiosité celtique déformée par les moines missionnaires irlandais et les “mystères pontiques”, nés sur le pourtour de la Mer Noire, liés à l'antique Iran avestique. C'est ce leg scythe-sarmate-iranien qui aurait transmis l'idéal (ou certains idéaux) de la chevalerie médiévale. Mais quand cesse de fonctionner plus ou moins harmonieusement cette synthèse qui a dominé vaille que vaille des Mérovingiens à Louis XI, à Charles le Hardi (dit le “Téméraire” en France) et à Maximilien de Habsbourg, quelques représentants de la pensée européenne entendent opérer un retour aux origines les plus vierges de l'européité....

Enea Silvio (Æneas Silvius) Piccolomini, spécialiste des Goths et d'abord chancelier de l'Empereur germanique Frédéric III, deviendra Pape sous le nom de Pie II (de 1458 à 1464)….Il rejette explicitement le primitivisme et demande aux humanistes et érudits de ne pas interpréter la Germania  de Tacite dans un sens pastoraliste et primitiviste... L'œuvre de Piccolomini est intéressante à plus d'un titre, car : elle autorise la référence constante aux racines les plus anciennes de l'Europe ; elle fait de la liberté civique/populaire la vertu cardinale du politique; elle réinscrit ce double recours aux racines et à la liberté populaire dans un cadre géopolitique européen, dont les fondements n'apparaissent plus comme exclusivement chrétiens, mais comme consubstantiels à la population majoritaire du centre de l'Europe. Les peuples germaniques n'apparaissent plus systématiquement comme des barbares cupides et violents qui avaient pillé Rome en 410…. Théodoric apparaît alors comme un Roi cultivé et efficace, qui consolide son pouvoir, administre ses Etats et restaure en Italie une Rome dans ses principes premiers, c'est-à-dire dans des principes antérieurs à la décadence, qu'il est capable d'imposer parce que, roi germanique, il a conservé les vieilles vertus romaines qui sont les vertus germaniques de son temps. L'œuvre des premiers humanistes de la Renaissance italienne nous montre que le recours à une antiquité pré-chrétienne et païenne, en l'occurrence la Germanie non romanisée,  est une revendication républicaine, hostile à l'absolutisme et aux démarches de type théocratique...En 1470, la Germania de Tacite,  devient  l'ouvrage de référence de tous ceux qui revendiquent une idéologie à la fois républicaine (au sens vieux-romain du terme) et communautaire, donnant à la représentation populaire une place cardinale dans la vie politique, les assemblées d'hommes libres se plaçant au-dessus des monarques...L'humaniste Flavio Biondo, entre 1438 et 1453, ....analyse les causes de la décadence de Rome : elles se ra­mènent pour l'essentiel à l'amenuisement des vertus républicaines, à l'abandon de la souveraineté populaire au profit d'un monarque isolé. Flavio Biondo anticipe ainsi Machiavel, fondateur d'une idéologie républicaine, fondée sur la virtù  politique, héritée de la Rome la plus ancienne....Ne peuvent être considérés comme républicains au plein sens du terme que ceux qui n'ont de cesse de retourner aux principes premiers de l'histoire politique de leur peuple. Les autres traves­tissent en républicanisme leur autoritarisme ou leur théocratisme. Les Cénacles français contemporains, qui se disent “républicains », ignorent et rejettent le travail positif des humanistes et des érudits italiens du début de la Renaissance en décrivant ces recours comme des avatars plus ou moins maladroits du nazisme.

De l'humanisme italien au paganisme-germanique.html

Neo-paganisme-Askésis.html

17/05/2011

A votre bon souvenir, la tolérance n'est pas chrétienne!!

Parole d'Apollon: pratique et tradition oraculaire dans l'Antiquité... Par Aude Busine:

Le recours aux oracles d’Apollon dans la « Philosophie des oracles » et dans la « Vie de Plotin » montre que Porphyre entreprit de faire des paroles du dieu une source d’enseignement philosophique dans un monde où l’autorité épistémologique et théologique se marque chaque jour davantage par le recours à un Livre. Dans ce contexte, l’auteur accorda aux textes divins très probablement un statut comparable à celui assigné aux logia bibliques par les chrétiens et les envisagea progressivement comme les fondements du savoir.

Ce livre a tenté d’interpréter les extraits oraculaires de la « Philosophie tirée des oracles », seuls reliquats de ce que les détracteurs de Porphyre ont bien voulu nous transmettre, à la lumière de la portée générale de l’ouvrage. Il s’est révélé que, loin d’être univoque, la lecture des oracles d’Apollon de l’auteur était, pour chaque extrait, déployée à plusieurs niveaux, dans lesquels Porphyre prend la parole tantôt en philosophe, tantôt en polémiste et critique de religion, sans qu’un aspect puisse être nettement isolé d’un autre. Ainsi, la réappropriation des oracles apolliniens dans la « Philosophie tirée des oracles s’opérait sur plusieurs strates interprétatives qui donnaient chacune aux oracles un statut différent.

Cet aperçu de la pratique exégétique de Porphyre est dépendant de la façon dont Eusèbe jugea bon de reproduire les fragments de l’ouvrage mençant pour la religion chrétienne. Gardons à l’esprit que c’est paradoxalement à partir de l’un de ses plus grands détracteurs, Eusèbe, que nous pouvons entrapercevoir quels oracles apolliniens ont été utilisés par Porphyre, dont l’œuvre entière était destinée à disparaître, et dans quelles circonstances furent commentés ces textes divins. Mais, faut-il le rappeler, la grande majorité des oracles apolliniens de Porphyre n’est connue que par le prisme de la critique eusébienne et, comme pour la partie visible de l’iceberg, il faut tenir compte de l’ampleur de ce qui a été perdu et de se souvenir à quelles fins polémiques ont été conservés les oracles d’Apollon chez Eusèbe.