UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/08/2016

La foi est une manifestation positive et pacifique

Bonjour à tous les malheureux qui se sont écartés du bon chemin pour venir échouer ici, dans cet antre infernal aux incantations sulfureuses.

Autant la politique est une lutte sans concessions à tous les étages, autant la foi non dogmatique est une manifestation positive et pacifique.

A toi Maître de séant, ministre plénipotentiaire d’un monde réformé, messie culturel de l’homme lobotomisé, je pose la question : que ne vas-tu pas introduire en ton temple le doux venin qui plaît aux dieux ? Mets le monde en musique et ne fait pas le sourd. Les muses cherchent un conducteur, non un censeur. Car, bien souvent hélas, le chiffre passe avant les lettres, et la censure est dans toutes les têtes. Certains éditeurs vont même jusqu’à se réfugier derrière le caractère inclassable de l’œuvre et tuent l’échanson. D’autres s’en approchent avec élégance pour mieux la circonscrire dans le piège insidieux de leurs réserves empruntées pleines de bons sentiments. En réalité, ils n’ont qu’une boutique à la place du cœur, et pour tout ciel, un savant mélange d’orgueil. Alors, ne laisse pas les muses sans voix, ne crains pas le soma qui brûle les lèvres, réponds à l’écho des nymphes, et viens au sanctuaire de l’âme échappée de sa prison dorée, libérée de tout clivage. Viens en son espace intérieur que tu te plais à murer comme Troie. Ne laisse pas lettres mortes ce qui vient à la présence malgré toi. N’isole pas le monde de son potentiel merveilleux.  

J'ai longtemps mis cet ouvrage sur le net à disposition de tous sans contrepartie jusqu'à ce que les éditions MAïA me fassent l'insigne honneur de s'arrêter  à moi. 

Ouvrage "Plaisent aux dieux, les cruelles métamorphoses", édité aux éditions MAïA. Nouvelle destination pour ceux qui souhaite me lire désormais.

https://www.editions-maia.com/livre/les-cruelles-metamorp...

ou sur  AMAZON.FR

Editions MAÏA :

https://www.editions-maia.com/

https://www.facebook.com/EditionsMaia/

Société des Gens de Lettres de France - 02/02/2001

 

Melpomene.jpg

 

Novembre 2018 / Bientôt un nouvel ouvrage / 

 

Grancher : Nous venons de terminer l'étude de votre manuscrit que nous ne pourrons éditer. En effet, le côté original tant de l'écriture que de l'histoire le rend chez nous inclassable...

Editions du Relié : Nous vous remercions trés sincèrement d'avoir voulu nous confier votre ouvrage. Toutefois, malgré ses qualités appréciables, nous ne pouvons le publierLe contenu de votre projet ne concernant pas nos publications actuelles. 8 février 2002

La Chambre d'Echos : Bien que séduits par l'élégance du style et impressionnés par l'ampleur de la tâche accomplie, nous avons constaté que votre ouvrage n'était pas compatible avec la politique éditoriale de La Chambre d'Echos. 09 novembre 2001

Editions Caractères : Malgré de grandes qualités de réflexion et de culture, nous ne pouvons le retenir en vue d'une publication car il n'entre pas dans notre ligne éditoriale. 24 janvier 2003

Editions Lorisse : Ouvrage étonnant, bourré de qualités..., surtout dans sa première partie qui nous offre quelques joyaux au milieu d'un gigantesque fouillis mythologique, à la fois verbeux et grandiloquent, superbe d'intelligence et écrasant de préciosité, littéralement dévoré par un amour des mots qui peut conduire à une expression mi-parnassienne, mi-flaubertienne et à l'emploi systématique de termes rares et de néologismes....dans cette mythologie pléthorique, dans cette jungle lexicale irritante, il y a l'évocation d'un au-delà de la matière (et de la mort), une finesse d'analyse (introspective, sociale et politique), une puissance d'évocation de lisolement de l'être, de cette distance que crée la conscience du destin, qui ne sauraient laisser indifférent. Inclassable, profondément dérangeant dans son anachronisme absolu ou, plus précisément, dans son intemporalité revendiquée, ce récit de Maxime Delettre...

 

Décembre 2018 

Bientôt un nouvel ouvrage

Les commentaires sont fermés.