UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/07/2016

Michel Rocard, un bilan en sourdine sous un concert d'hommages

«Maastricht constitue les trois clefs de l’avenir: la monnaie unique, ce sera moins de chômeurs et plus de prospérité ; la politique étrangère commune, ce sera moins d’impuissance et plus de sécurité ; et la citoyenneté, ce sera moins de bureaucratie et plus de démocratie » (Michel Rocard, Ouest-France, 27.8.92)

Utopie ou intox ???

Il tient un discours en rupture avec la gauche le 3 décembre 1989, à l’émission 7 sur 7 face à Anne Sinclair et le 7 janvier 1990, devant des élus socialistes originaires du Maghreb :"Aujourd’hui, je le dis clairement, la France n’est plus, ne peut plus être, une terre d’immigration. Je l’ai déjà dit et je le réaffirme : nous ne pouvons accueillir toute la misère du monde"

Entre les actes et les paroles, un vide cosmique .... sauf lorsqu'il est question de tourner l'opinion contre les militaires français en Algérie.

Enfin, Rocard = CSG....Pour sauver la sécu ou la mondialiser à grand coût ?????

20:16 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.