UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2018

Angleterre: pourquoi les viols de masse commis par un gang d'origine pakistanaise ont été tus par la presse

Angleterre: pourquoi les viols de masse commis par un gang d'origine pakistanaise ont été tus par la presse

La police aurait refusé cinq fois d’ouvrir une enquête, finalement mise en oeuvre grâce aux multiples signalements de Lucy Allan, députée conservatrice élue en 2015 à Telford. La question est d’autant plus problématique que d’après l’élue tory, « l’existence des gangs [de pédophiles] est liée à la culture pakistanaise« , une assertion confirmée en mars dernier par une enquête de The Independent montrant que les agresseurs pakistanais de Rotheram étaient persuadés que leurs sévices avaient un sens religieux – ils récitaient notamment des sourates du Coran lorsqu’ils battaient leurs victimes.

Tommy Robinson, ce trentenaire fondateur de l’organisation English Defence League (Ligue de défense anglaise), a tenu un Facebook Live consacré au procès du gang d’Huddersfield en mai dernier, brisant la loi du silence. Il a été aussitôt arrêté et conduit devant un juge dans les heures qui ont suivi, avant d’être condamné à 13 mois de prison pour outrage à la justice.

Écrire un commentaire