UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/06/2022

Après les élections, la facture attendue

Le "quoi qu'il en coûte" est révolu.

Français, à vos poches on vous les fait

Une partie de la dette indexée sur l'inflation, c'est plus cher et faut banquer

Macron l'ayant creusée, à vos tombes priez bien

Faute d'avoir été couillus, à défaut voter

Écrire un commentaire