UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2007

La mauvaise conscience de l'Europe éveillée

La mauvaise conscience de l'Europe éveillée,
Au XIX eme siècle, l'idée se forme d'une dette envers la Grèce : l'Occident, qui lui doit sa culture, est redevable aux Grecs d'une aide dans la lutte pour l'émancipation face aux Turcs. L'idée, exprimée par Louis Ier de Bavière, est que « l'Europe a une dette énorme envers la Grèce... C'est à elle que nous devons les Arts et les Sciences ».(et, dois-je rajouter, les racines spirituelles et religieuses, ceci sans exclure les racines druidiques et nordiques !!)
La révolte grecque va susciter en Europe un mouvement puissant de solidarité et de compassion. Les images de souffrances, les massacres de Chio, la mort de Byron, la destruction de Missolonghi émeuvent les opinions et conduisent à une intervention internationale qui va sauver les insurgés. Les notions de liberté et d'émancipation - programme d'action pour les révolutionnaires romantiques de tous les pays - s'expriment dans le Philhellénisme. Un grand nombre d'Européens se portent volontaires pour lutter aux côtés des Grecs. [ Fin de ces quelques citations tirées du livre de Pierre Burlaud - Danube-Rhapsodie - Images, mythes et représentations - Essai ]

L'antique souvenir de ce peuple libre n’a donc pas cessé d'émouvoir le cœur des européens !!

Mais qu’en est-il aujourd’hui ???
Aujourd’hui, la mauvaise conscience de l’Europe réveillée s’exprime de façon moins romantique !! Les pays de l’Est européen opprimés car livrés par nous à l’allié d’hier bénéficient opportunément de notre aide sous la forme d’un esclavage moderne destiné à un prolétariat sorti de l’enfer pour souffrir le purgatoire . Pourtant, je me souviens qu'il y a peu, on ne voulait pas d'eux!! Et dans le même temps, on nous parle d’une intégration de la turquie à l’Europe. La France des lumières, ne serait-elle pas, à la lumière de ses opportunismes, qu’un pâle reflet du modèle dont elle ne cesse de vanter l’esprit en le galvaudant pour mieux le trahir ???
La grèce, symbole d’un peuple libre, à peine sortie des griffes de la Turquie conquérante, se voit donc à nouveau menacée, grâce aux projets d’ouverture d’une Europe impérialiste au nom d’une économie de marché !!

 d89ee41a9b0e5c864dbe4cb337c1c3b8.jpg

Louis Ier de Bavière

f7f9b5b6b296c02d75614c34a236542e.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Walhalla, Munich

11:40 Publié dans histoire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.