UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/02/2012

Dans le monde D'Héra, trouver la bonne mesure et ne pas s'embraser trop vite

Pour comprendre, il faut être privé de la vue qui s’offre à vous et tourner son regard derrière le voile pudique d’une perception sensible. Car le monde des apparences occulte la clairvoyance. Toutefois, lorsque les yeux initiés deviennent et reflètent le miroir de l’âme, le monde prend un tout autre aspect, et les sens ont une toute autre essence. Héra, originelle et primordiale gardienne du temple change même de nature,  en oublie sa colère et commande à Thétis, assagie par la ruse subtile d’une approche transformée. La magie opère si bien que l’embrasement de l’âme est miscible avec la lustrale source d’un cœur d’enfant, pour former une alchimie sublunaire capable d’appréhender ces mondes que l’on ne voit pas, à charge de chacun d’y faire son chemin pour y porter sa flamme, sous les bons auspices de Thyoné.

15:03 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.