UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/06/2012

Le Nouvelobs peste contre Pujadas

Le "Nouvel Observateur"/leplus.nouvelobs.com ne se remet pas de l'accueil de David Pujadas à Marine Le Pen. Peut-être ses chroniqueurs politiques lui préfèrent-ils je ne sais quel équarrisseur du type Anne-Sophie Lapix ou autre exécuteur sans talent. Il serait question de reprocher à ce journaliste de France 2 la démarche de légitimer les mots du FN. En effet, "leplus/nouvelobs ne veut pas que l'on parle de "vote ethnique" à propos de Jean-Luc Mélenchon en quête d'électeurs.

Dévastateur, Terrible sont les expressions qui caractérisent la rage du chroniqueur politique diligenté impuissant face à l'utilisation de termes de moins en moins tabous, et permettant de dénoncer des problèmes naguères occultés voir bannis.

Citons nos élites journalistiques puisque leurs propres mots sont des aveux. Ces mots témoignent de leur partialité, mais aussi et surtout de leur volonté délibérée d'interdire toute vérité qui déroge à leur ligne politique et éditoriale :

"Le choix de l'expression "vote ethnique" est un choix éditorial calamiteux....Il y avait mille autres façons de poser à Marine Le Pen la question sur ce sujet, à supposer que ce soit un sujet. (Ne mérite d'être traité comme sujet que les questions qui plaisent à ces messieurs!!) Par exemple : "faites-vous une distinction entre citoyens français selon leur origine?" ou bien "si des citoyens français d'origine étrangère, proche ou lointaine ne votent pas pour vous, c'est que vous leur faites peur, non?"(question sous forme d'accusation qui donne la réponse voulue sans autre forme de procés!!) 

L'aveu est d'autant plus cinglant (je cite): "Il y avait mille autre manières, mille autres mots, mille autres expressions, mais pas celle du "vote ethnique".

Et notre excellence journalistique de nous faire un petit exercice de style : "La question qui ne devait pas être posée en ces termes problématiques est couronnée, sacrée par la présence de cette incrustation." (Alors moi, je dis "chapeau bas" !!) Je cite encore: "Il est donc possible qu'il existe un "vote ethnique en France ? : Voilà la question qui est suggérée au téléspectateur et citoyen. Terrible.

Voilà mes amis comment le monde journalistique démocratico-marxiste ne supporte pas l'idée que l'on puisse vous suggérer quelque matière à penser qui soit de nature à vous faire réfléchir.

Du coup, tout journaliste qui ne bouffe pas du Le Pen est suspecté : Citons notre pantin encore et enfin: "A ce moment là, on se demande si le 20 heures de France 2 et David Pujadas pensent Le Pen, parlent Le Pen, même s'ils ne votent pas Le Pen."

L'expression "vote ethnique" / ou ce qu'il ne convient pas de dire !!

19:12 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Analyse fort pertinente...

Écrit par : cepheides | 09/06/2012

Les commentaires sont fermés.