UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2012

Chambre des députés, lit de mort du peuple

Quand j’y pense, ils doivent bien rire nos députés de s’être fait réélire malgré le mécontentement des français. Et ces pauvres FN avec leurs millions d’électeurs pour deux députés. Quelle rigolade autour d’une bonne table. Ces pauvres français. Ce fier peuple abrutis par les médias, par ses certitudes entretenues, hypnotisé par les faiseurs de tours, par les modes de scrutin coquins, par les ententes opulentes et immorales qui se jouent d’un système adapté sur mesure pour l'imposture. Ce peuple qui n’ose même plus redresser la tête, adresse de timides revendications non sans donner l’assurance de son allégeance la plus respectueuse. La liberté, il n'en veut pas. Elle lui impose le courage.

16:08 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Tout à fait d'accord et on ne le dit pas assez fort, visiblement !

Écrit par : Annabelle | 27/07/2012

Les commentaires sont fermés.