UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/11/2012

Démocratie et référendum, le divorce est consommé

Comme pour l’immigration, la suppression de la dérogation pour l’abattage rituel sans étourdissement préalable, la peine de mort, l’euthanasie, l’IVG ( au contraire de l’ITG ou IMG), la CMU, les OGM, le traité de Lisbonne ou les salles de shoot, le mariage homosexuel ne fera pas l’objet d’un référendum. Le pouvoir politique dit agir au nom du peuple mais se garde bien de lui demander son avis, car son approche humaine ou pragmatique ne répond pas aux attentes des lobbys décisionnaires, des intérêts supérieurs d'un pays confisqué par une idéologie déterminée à toutes les déconstructions.

La démocratie directe, la proportionnelle, le gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple sont des sucreries pas bonnes pour les dents.

Peut-être un jour aurez-vous droit à un référendum sur l’opportunité de peindre ou non la tour Eiffel comme les colonnes de Buren. Et estimez-vous heureux que toutes les mauvaises décisions soient prises en votre nom. Vous pourriez aussi n’être que laquais !! Ainsi, il vous est permis de rêver, de sentir à quel point vous sentez mauvais pour notre démocratie si délicate et parfumée !!

10:29 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.