UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2012

Chrétien devant l'éternel, citoyen sous la loi de Dieu

Il se croyait dans les petits papiers de Dieu. Il le disait avec une sainte et timide expression de communiant fervent, avec un air de satisfaction gêné, contrarié par la transcendante supériorité empesée de ses vertus autoproclamées. Son ouverture d'esprit se prêtait à toutes les compromissions, flétrissures et faiblesses, pourvu qu'elles soient de nature à satisfaire une tolérance exorcisante. Sa vocation à excuser l'homme en dépit de ses travers et en toutes circonstances conférait à cette élégance complice, l'illusoire vertu d'une compassion pour le moins fanatique. Tout avait le goût et l'esprit d'une charité déraisonnable et endiablée destinée à nous faire accroire en l'existence d'une humanité plus humaine que jamais. Le pieu dans ton coeur si tu n'y croyais. En réalité, rien n'était plus tyrannique qu'un sérieux austère où les principes érigés en morale contraignaient la vie à se réguler en un système de pensée pour soi-même oppressif, pour le bien-être subversif, et pour tout un chacun, en une abnégation mortifiante et fatale.

11:35 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.