UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/03/2012

Une usine à couilles. On y avait pas pensé !!

Marine Le Pen a eu ses 500 signatures de maires. NKM et ses bottes à 1700 euros se permet d’ironiser sur la fin d’un sketch. Ambition oblige, c'est néanmoins avoir l’esprit mauvais que de sous-entendre une quelconque volonté de se faire passer pour victime d’un système. Les exemples ne manquent pas de maires qui avouent subir moult pressions ou craindre des retombées fâcheuses.  

Citons le dernier témoignage en date d’un maire s’adressant au président d’honneur du FN.

« Je reconnaît que je suis un lâche : je voterai pour Marine Le Pen, mais je ne peux signer pour elle car j’ai une subvention à conserver pour mon chemin vicinal. »

Et Jean-Marie Le Pen de commenter cet exemple : « La première usine qu’il faut faire en France, c’est une usine à couilles. » Ca, c’est de la formule !! Moi j’aime.

08:17 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Elle me plait bien aussi !
Barbidule

Écrit par : Moi | 19/03/2012

Mdr. Incroyable en effet ces pressions antidémocratiques pour empêcher certains candidats d'avoir leur signatures.

Écrit par : adimante | 24/03/2012

Les commentaires sont fermés.