UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2012

Anne Hidalgo, clone politique de Nathalie Kosciusko-Morizet

La première adjointe au maire de Paris Anne Hidalgo, clone politique de Nathalie Kosciusko-Morizet, s'en est prise bien-sûr au FN, exercice préalable destiné à l'appréciation des candidats à de plus hautes fonctions. Avec toujours cette profession de foi commune à tous ces chevaliers du temple qui guerroient contre un péril inexistant :"Je me battrai toute ma vie contre les idées extrêmes maniées par le Front National". Que risque-t-elle? Des promotions. Je comprends alors son propos "La démocratie est un joyau."

Citons Anne Hidalgo : "Je veux être la prochaine maire de Paris"

Quelle est donc son grief? La filiation historique du FN, qui aurait soutenu pendant la guerre la collaboration avec les nazis!! Il ne peut être question du parti qui a été fondé en 1972. Mais alors, si il s'agit de personnes membres du partis, que penser des anciens résistants qui animent ses rangs??? Sont-ce donc de nouveaux collaborateurs qui oseraient s'afficher avec d'anciens partisans du Maréchal?? Mais où va-t-on avec ces accusations permanentes qui ravivent ce climat de guerre civile?? Car, tout le monde sait que cette guerre mondiale fut aussi une guerre civile et que les hommes qui ont soutenu le Maréchal Pétain provenaient de toute horizon politique :

Communistes / Jacques Doriot, Jules Teulade, Marcel gitton, ancien n°3 du PCF, Marcel Capron, député-maire d'Alfortville élu PCF en 1936, Syndicalistes / Georges Yvetot, figure historique du syndicalisme français,  Socialistes / Pierre Laval député socialiste SFIO, plusieurs fois président du conseil sous la Troisième République, dauphin désigné du Maréchal, Georges Soulès, socialiste SFIO, membre du cabinet de Charles Spinasse, Marcel Déat ancien député socialiste SFIO, Robert Hersan, membre des jeunesses socialistes, fonde le "Jeune Front", groupuscule pro-nazi, Marc Augier, membre de cabinet de Léo Lagrange dans le gouvernement du Front Populaire, ainsi que René Mesnard, Radicaux-socialistes / René Château, pierre Clémenti, journaliste de la presse radicale-socialiste, Monarchiste / Eugène Deloncle, Bonapartiste / Pierre Costantini, Droite conservatrice / Alphonse de Châteaubriant, Alfred Baudrillard, membre de l'Académie française, Démocrate-chrétien / Maurice Delaunay, Extrême-droite / Jean Boissel. etc...

Alors quand ce comité de salut public en mal d'épuration cessera-t-il de nous apporter des têtes au bout de ses piques. Il faut en prendre dans tous les partis !! Même là où se concentrent les honneurs :

Marie Charles Jean Melchior, marquis de Polignac, Chevalier de la légion d'honneur, Officier de la légion d'honneur, Chevalier d'honneur et de dévotion de l'Ordre souverain de Malte, Commandeur de l'Ordre d'Orange-Nassau, Officier de l'Ordre de la Couronne de Belgique, Chevalier de l'Ordre du Lion blanc de la République tchécoslovaque, Titulaire des ordres olympiques allemands et belges et ....membre d'honneur du groupe collaboration.

14:46 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Franchement, quelle importance ce que dit Anne Hidalgo dont on connait depuis toujours les positions outrancières et gauchisantes ? Parce qu'elle risque d'être un jour maire de Paris ? Je demande à voir car il y a bien d'autres prétendants socialistes, notamment de tendances opposées à Delanoé. De plus, est-on si sûr que cela que les socialistes seront en mesure de gagner ces élections après deux ans de gestion calamiteuse au sommet de l'Etat ?
On sait bien pourquoi AH tire à boulets rouges sur le Front : c'est la peur de voir des alliances UMP-FN qui renverraient les socialistes à leurs chères études. Du coup, ce que peut bien dire cette mégère...

Écrit par : cepheides | 25/09/2012

Les commentaires sont fermés.