UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2013

Amalgame toujours, l'intox permanente

Mercredi, deux jeunes hommes (à priori pas bien intégrés) ont tué un soldat britannique en pleine rue à coups de couteaux et de hachoirs de boucher au nom d' Allah.

Entre autre déclaration de Cameron :" Nous allons vaincre l'extrémisme en restant soudés,.....et par dessus tout, en défiant le discours toxique de l'extrémisme."

Un soldat tué à Londres en pleine-rue par deux hommes au nom d'Allah

Amalgame toujours. L'intox permanente. Personne n'est dupe de la manoeuvre. Mettre dans le même sac que les salafistes le maudit contre-pouvoir qui dérange le système en place, en l'occurence tout ce qui est identitaire, et sauver l'Islam au nom des intérêts supérieurs d'une tolérance orientée, protectrice pour les uns, disciplinaire et inquisitrice pour les autres. Ce malheureux nationalisme britannique qui n'a pas de sang sur les mains se révèle alors coupable par le seul fait de cet amalgame avec des assassins qui agissent au nom d'un Islam prétendument tolérant. Le bâton est toujours brandi contre l'autochtone rebelle qualifié d'extrémiste.  La politique de sanction s'applique par défaut à son encontre au nom d'une funeste idéologie qui prospère sur la décadence des peuples anesthésiés.

C'est cette intox qui met le citoyen britannique dans une situation d'insécurité permanente en le livrant désarmé aux salafistes recrutés parmi les effectifs en augmentation d'une immigration incontrôlée.

14:22 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.