UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2013

Décés de Clément Méric : un drame qui devrait inciter au calme et à la décence

Clément Méric, militant d'extrême-gauche est décédé ce jeudi suite à des heurts violents entre militants de cette mouvance et skinheads. Connu pour son engagement "anti-fasciste", le mobile politique a toute sa place.

Le recueillement s'impose comme une élémentaire marque de respect. La justice fera entendre sa voix à l'issue d'une enquête en cours.

Point n'est utile au déroulement de l'enquête de mettre des têtes au bout de piques, au prétexte de chercher les causes d'un drame dont seuls les auteurs sont responsables.

Des associations de lutte contre le racisme ainsi que des syndicats étudiants n'ont pas manqué d'exiger la dissolution de groupes classés à l'extrême-droite avant même que soient appréhendés les coupables. Harlem Désir plaide en ce qui le concerne pour "un bloc républicain face à cette violence d'extrême-droite"..."Le temps des jeux troubles, des ambiguïtés est terminé..""Je demande au nom du PS que ces groupes soient dissous." Mélenchon pour sa part met en cause "une culture méthodiquement inculquée et entretenue par des groupes d'extrême-droite" liés selon lui au Front National. Aux dernières nouvelles Jean-Marc Ayrault voudrait "tailler en pièces", démocratiquement bien-sûr, les groupes d'extrême-droite montrés du doigt. Il a demandé au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls et au garde des Sceaux, Christine Taubira, d'étudier toutes les possibilités pour ce faire.

Le Front-National-pointé-du-doigt-dans-l'affaire-Clément-Méric

Mais, que sait-on de ces gens en cavale si ce n'est leur accoutrement et leur allégeance supposée à certaines idées ?? Sont-ils même affilié à une quelconque organisation politique ?? A bien considérer certaines réactions qui associent ce drame à l'actualité politique récente, il serait donc de salubrité publique d'interdire de facto tout ce qui est considéré par défaut, dans l'absolu et idéologiquement comme générateur du drame que l'on déplore. Les gens que l'on qualifie d'extrême-droite auraient-ils donc tous du sang sur les mains par leur seule appartenance à l'opposition décriée?? Et de même par ricochet, les manifestants contre le mariage pour tous, puisque Harlem Désir a cru bon devoir évoquer les récents évènements comme causes probables d'un climat délétère ??

En attendant les résultats de l'enquête, moi je ne vois dans bien des réactions qu'indécence et récupération politique en focalisant sans discernement une mouvance, une étiquette, voir le FN ou certaines figures des opposants au mariage gay. Qui fait monter la tension à cet instant ??

N'y a-t-il pas d'autres façons de manifester son émotion ??

L'UMP qui avait tenté une récupération politique des manifestations contre le mariage pour tous se retrouve alors, par le jeu pervers de la politique politicienne d'une classe politique opportuniste, victime de la tentative de récupération politique par Harlem Désir du drame qui a touché Clément Méric :

L'ancienne garde des Sceaux Rachida Dati a appelé Harlem Désir à "cesser d'instrumentaliser ce drame"

"Vous avez contribué à monter les français les uns contre les autres....Je ne vous laisserai pas nous insulter, insulter des millions de français qui ont le droit de s'opposer à vos projets sans être traités de fascistes! Cessez donc cette récupération nauséabonde(...)! Un peu de décence et de pudeur face à ce crime horrible, si ce n'est par respect pour la victime."

Luc Chatel a également dénoncé dans un communiqué "les propos indignes et odieux du 1er secrétaire du PS."

Valérie Debord parle "d'amalgames choquants et inacceptables"

13:26 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.