UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2013

Une « loi Achetons français »

Extraits d'un article "lesechos.fr" :

...Face à une situation économique qu’elle a qualifié de "grave", Marine Le Pen a de nouveau proposé sa "triple offensive", "protectionniste" avec des droits de douane et quotas d’importation, "monétaire" pour "corriger (…) l’aberration économique et sociale" de "l’euro cher" et une "offensive du patriotisme économique", avec notamment une "loi Achetons français" pour les achats de l’Etat et des entreprises publiques.

"Il n’y aura pas d’inversion de la courbe du chômage sans inversion de la politique. On a déjà gâché le quinquennat précédent ; on ne va pas avoir un autre quinquennat pour rien", avance Florian Philippot, vice-président du FN...

Marine Le Pen a tout particulièrement visé le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, selon elle "le cas le plus problématique." Une offensive lancée après des propos d’Arnaud Montebourg cité dans "Le Parisien", sur l’euro cher. "Il donne l’impression d’avoir compris certaines choses, la nécessité du protectionnisme, de l’Etat stratège, l’euro trop cher, mais il ne peut pas, coincé dans un gouvernement libre-échangiste, soumis à l’Union européenne. Il prétend devant les caméras qu’il veut éteindre l’incendie mais il ne sort pas les Canadairs", attaque Florian Philippot.

Il s’agit ici "d’attaquer" celui qui fut, durant la primaire socialiste, le chantre de la démondialisation, identifié dans le gouvernement comme un défenseur du "made in France", pompier contre les délocalisations, au chevet des entreprises menacées par les plans sociaux...

***************************************************
Article "fdesouche.com" :

Le Nouvel Obs a repris l’intervention de Florian Philippot dans canal+ pour tenter de démonter ses arguments en écrivant un article « les 9 mensonges du FN révélés ». Il est assez surprenant de lire des réponses hors sujet et mêlant un peu tout.

Nous allons répondre aux questions avec une argumentation sourcée auprès d’intervenants (prix nobel d’économie, directrice de recherche INED…), de sites officiels (INSEE, HCI, ministère de l’intérieur etc) et de médias reconnus.

Il est important de rappeler que c’est l’immigration massive qui est pointée et non l’individu en lui même, bénéficiaire d’une politique pro immigration.

11:10 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Tout est fait pour mettre l'économie française à terre, c'est fait n'en jetez plus, il n'y a plus rien à casser, ni à délocaliser, sauf les personnes, c'est-à-dire les Français, à qui l'on propose royalement de suivre leur usine en Roumanie...
Alors que des Roumains sont embauchés chez GAD...

On échange les populations !

Écrit par : Carine | 28/10/2013

Les commentaires sont fermés.