UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2016

Priorité nationale à l'immobilisme et aux simulacres

Le rapport évalue entre 30 000 et 40 000 le nombre de personnes prostituées en France. Moins pire qu’ailleurs ???? Espagne, Allemagne et environs… En effet, une loi abolitionniste vient d’être adoptée (loi du 13 avril 2016 : reconnaissance des prostituées comme victimes et pénalisation du client) …. Fermeté ??? seule une minorité de criminels a affaire aux juges, qui s’en étonne ???? . En France, la balance entre le profit espéré et les risques encourus est moins favorable aux proxénètes qu’ailleurs, ce qui dissuade certains réseaux, c’est bien tout ce qui endigue, mais on est encore loin de la Suède, devenue un « marché mort » pour ces derniers en vertu d’une législation résolument abolitionniste. Résolument est  un mot qui échappe depuis si longtemps aux élus guimauve en charge des affaires au pays des droits de l’homme qui ne tarit pas de bonnes intentions à l’égard du droit des femmes !!!!

Yves Chapernel, président de la fondation Scelles, évoque dans son dernier rapport, deux évolutions inquiétantes :

- la première est l’apparition d’une traite franco-française, aux côtés de la traite des femmes étrangères, issues de régions du monde pauvres ou en guerre. Plusieurs jugements montrent que des réseaux criminels, souvent dans des banlieues difficiles, diversifient leurs activités : outre le trafic de drogue, ils exploitent des jeunes femmes issues de leurs quartiers, les revendent à des bandes voisines, etc. C’est très inquiétant, n’est-ce pas Mr Hollande ???

- l’autre évolution concerne le rajeunissement des victimes de la prostitution. Il s’agit  de toutes jeunes filles mises sur le trottoir…

Pourquoi est-il si difficile de démanteler les réseaux ???

Ah la bonne blague. La libre circulation au sein d’une Europe ouverte à tout vent favorise la prolifération de réseaux internationaux… et si les victimes sont paralysées par la peur, c’est parce que leurs tortionnaires évoluent librement dans un espace réservé, tout en manifestant, eux ou leurs sbires, dans les rassemblements hostiles au Front National… « les marches du ras-le-bol, de la majorité silencieuse et des Français honnêtes qui aiment la France » sont les fumisteries les plus vulgaires qui nous soient données de subir au bénéfice des prédateurs qui nagent en eaux troubles : « tous unis pour dire non à la haine » disent-ils…. Mais ce qu'ils taisent, c'est leur propre haine incontrôlée... La haine de l’ordre et du droit…. Qui d’autres que les pires ont la haine de l’ordre, du rétablissement du droit, de la sauvegarde des individus au delà des paroles vides, de la défense des femmes… priorité nationale….

C’est un devoir de tous et de chacun de ne plus faire crédit aux mesurettes qui protègent les criminels et pénalisent les innocents, de ne plus accorder d'intérêt aux intentions sans lendemains et associations bidons qui ne gèrent le sinistre qu’à la condition de ne surtout jamais évoquer la cause responsable. 

Poser des principes à ne surtout pas appliquer, c’est l’Etat de droit.

21:25 Publié dans politique, sexe | Lien permanent | Commentaires (0)

24/05/2016

Les piqûres de rappel ne sont pas obligatoires

Dédiabolisation, normalisation, la presse nous fait des piqûres de rappel pour bien nous enseigner qui est sujet au doute et qui ne l’est pas. Déontologie devrait-elle apprendre, au lieu de nous faire la messe. 

22:30 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Juppé, quoi de mieux pour nous humilier un peu plus ???

Juppé est un dinosaure de la politique avec un ventre bien rond et l’esprit format carte à puce réduit à une obsession, l’idée de pouvoir. N’écoutant que son courage, il fait don de sa personne à la patrie. Tweet héroïque d’une âme bien nourrie… à l’herbe bien grâce des pâturages et tribunes médiatiques. Les mots sont bon vin aux banquets patriotes des élus d’un système qui sonne ralliement pour le dévoué modèle esclave de son image idéalisée par ses parrains reconnaissants. Il me fait un peu penser à Rocard avec son air sérieux et rien au final qui ne nous fasse rire ou pleurer. Un candidat pour le gogo français moulé à la louche dans ses flasques opinions. Une relique sortie d’un musée, veste retournée et pantalon bas, pour plaire à la morgue de nos possédants. Balladur a été du menu. Chirac au dessert. Juppé donne à droite et prend à gauche, pose son délicat au centre, là où ça fait pas mal, et prête à son assurance un courage dont il n’a l’usage. Le roi des casseroles nous promet belle cuisine avec Raffarin masterchef. Son programme pour le moins foutraque est une cantine de rue pour plaire, faussement ferme et volontairement profitable aux bénéficiaires d’une France pauvre. Aurait-il changé depuis le Juppé aux affaires qui stoppe les réformes et s’encanaille, incapable de n’être autre que secrétaire ou député sans trébucher sur ses fautes ?? Un candidat à la présidence qui a été condamné à 10 ans d’inéligibilité en première instance, c’est faire insulte à la France.

22:22 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

04/05/2016

Le plafond de verre n'est qu'une illusion

Le plafond de verre n'est qu'une illusion. Passées les générations en trauma perpétuel qui ont été biberonés après-guerre et rééduqués sans relâche, une jeunesse autogérée leur succèdera pour le plus grand bonheur des peuples émancipés.

21:41 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

02/05/2016

La presse en a-t-elle parlé ?????

Autrichienne de 17 ans qui avait rejoint l'EI....battue à mort avec un marteau après avoir servi de cadeau sexuel aux nouveaux combattants

Mutisme complice des médias occidentaux