UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/07/2012

François Hollande soigne son image au prix fort

La France se paye le luxe d'être généreuse. François Hollande annule la dette de la Côte d'Ivoire à hauteur de 99,5 % soit plus de 3 milliards d'euros.

François Hollande, notre président en exercice, soigne son image au prix fort.

Et les ménages français qui n'arrivent plus à se financer et se surendettent, que neni. Cette ardoise là ne s'efface pas !!

03/07/2012

Le courage des serbes, exemple pour les français

Plusieurs centaines de serbes ont bloqué pendant quelques heures mardi les principales routes du nord du Kosovo pour protester contre la décision du Groupe international d’orientation (ISG) ouvrant la voie à une « pleine souveraineté » du Kosovo en septembre.
« Nous n’accepterons pas les institutions du soi-disant Etat du Kosovo, à aucun prix et personne ne peut nous y forcer » a déclaré un responsable des serbes du nord du Kosovo, Radenko Nedeljkovic, en marge de ces manifestations.

04/05/2012

Des droits de l'homme au pouvoir d'ingérence

Les droits de l’homme sont essentiels dans tous les pays a déclaré vendredi la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton devant les dirigeants chinois à l’issue de deux jours de « dialogue stratégique ».

 

Le conseiller chinois Dai Bingguo a rétorqué que la question des droits de l’homme ne devrait pas être utilisée pour s’ingérer dans les affaires intérieures d’un pays ni perturber les relations d’Etat à Etat. »

04/04/2012

L'Hégémon, l'ennemi de tous que l'on nous impose comme ami

Par la bouche de l’ambassadeur Rivkin ou par la voix du tandem Erdogan/Davutoglu, nous est révélé la volonté par l'HEGEMON (Etats-Unis d'Amérique) de manipuler les diasporas communautaristes. A cela vous ajoutez le financement de nos banlieues par le Qatar et vous avez l' axe du nouvel ordre mondial prêt à tout pour mettre nos pays d'Europe à genoux grâce à l'apathie de nos gouvernements mous : Axe Hégémon/Arabie Saoudite/Qatar, avec le soutien géopolitique et stratégique de la Turquie (qui veut entrer dans l'Europe!! Un loup dans la bergerie !!)

Extraits d'un article du "Blog de Robert Steuckers", ami que j'ai connu jadis, homme admirable et savant : Je me suis permis des découpes et quelques sous-titres (en vert) afin de présenter l'article condensé. Article en lien dans son intégralité.

En Islande,  les responsables de la crise de 2008, les infects banksters qui ont commis l’acte abject et méprisable de spéculer, sont traduits en justice, de même que Haarde, le Premier Ministre qui a couvert leurs vilénies…. ses homologues ès-abjection sont derrière les barreaux ou devant les juges. Parallèlement à cette saine réaction, les Islandais ont refusé de rembourser les banques étrangères qui ont participé à la ruine de leur pays et se sont donné une constitution nouvelle où la spéculation est expressément décrite comme un délit et où tous les transferts de souveraineté sont d’emblée condamnés ou, éventuellement, soumis à référendum. Les Islandais ont fait montre de volonté politique: ils ont prouvé qu’un retour au politique était possible dans un monde occidental où règne la dictature subtile du “tout-économique”. Résultat: l’Islande connaît un redéploiement économique assez spectaculaire.

Dans le reste de l’Europe, c’est l’apathie…..

En Grèce, nous avons vu, ces jours-ci, des émeutes plus violentes encore que celles qui ont secoué Athènes l’an passé. Le peuple refuse le diktat des banques, du FMI et de l’eurocratie……Malgré cette colère de la rue à Athènes, les Grecs, contrairement aux Islandais, ont dû accepter, tout comme les Italiens d’ailleurs, un gouvernement d’économistes, de banquiers, de technocrates qui n’ont aucun atome crochu avec la population et, forcément, aucune légitimité démocratique. La dictature a donc fait sa réapparition en Europe, non plus une dictature acclamative ou issue des urnes comme il y en a eu dans l’histoire récente de notre continent, mais une dictature sans acclamations populaires, sans légitimité électorale, qui s’apprête à ruiner toutes les familles grecques et italiennes.

La RTBF comme la VRT ont interrogé des quidams dans la rue; trois de ceux-ci ont lancé:

“C’est bientôt votre tour!”

Catastrophes naturelles ou guerres indirectes ??

Pour revenir à la Grèce, aujourd’hui ruinée, on évoque fort souvent l’insouciance du personnel politique grec, ….mais on omet curieusement de mentionner le coût exorbitant qu’ont entraîné les incendies de forêts et de garrigues que le pays a subi deux années de suite. Le feu a ravagé les campagnes et s’est avancé jusque dans les banlieues des villes dans des proportions hors du commun. De même, la Russie de Poutine, récalcitrante face aux diktats du “nouvel ordre mondial”, a subi sur son territoire des incendies de grande envergure, inédits dans l’histoire.…… La Turquie, en dépit des subsides considérables qu’elle reçoit de l’Europe eurocratique, ne garde pas ses frontières et laisse passer vers l’Europe des centaines de milliers de futurs clandestins. La police et la flotte grecques sont débordées. Les finances de l’Etat grec ont été déstabilisées par ce combat à la Sisyphe…… Pour endiguer ce gigantesque flot de réfugiés, pire que ceux de Lampedusa aux portes de la Sicile et de Fuerteventura dans les Canaries, l’eurocratie ne débloque qu’un très petit budget pour l’envoi de 200 malheureux gendarmes qui doivent surveiller une frontière qui va des rives pontiques de la Thrace à toutes les îles de l’Egée jusqu’à Rhodes et à toutes les parties de l’archipel du Dodécannèse. L’agence Frontex, chargée en théorie de verrouiller les frontières extérieures de l’espace Schengen pour éviter tous les déséquilibres qu’apporterait une immigration débridée, ne reçoit en réalité aucun appui sérieux et se révèle une “coquille vide”…..

Ces incendies sont-ils dû à des hasards naturels, un peu vite mis sur le compte de l’hypothétique “réchauffement climatique”? Ou bien sont-ils les effets d’une nouvelle forme de “guerre indirecte”? La question peut être posée.

De même, on parle, avec le projet HAARP, de l’éventualité de provoquer artificiellement des catastrophes sismiques ou autres. Le tsunami qui a réduit à néant le nucléaire japonais l’an passé (et conduira à court terme au démantèlement total du secteur nucléaire de l’Empire du Soleil Levant) ou les tempêtes extrêmement violentes que la France a subies il y a quelques années, immédiatement après l’enthousiasme soulevé par la possibilité d’un Axe Paris/Berlin/Moscou, sont-ils des hasards ou non? Telles sont des questions à étudier avec toute l’attention voulue, comme le fait “Kopp-Verlag” en Allemagne…..

Quels moyens de pression sur les Etats européens ??

Les pays européens sont finalement à ranger parmi les Etats de faible personnalité politique. Outre la spéculation contre l’euro, quel instrument garde-t-on au placard pour la faire fléchir si jamais il lui prenait de branler dans le manche? L’ambassadeur américain Jeremy Rivkin a été trop bavard: il a révélé la nature de l’instrument dont on ferait usage pour déstabiliser les sociétés des Européens de l’Ouest, si ceux-ci devenaient trop récalcitrants…. Jeremy Rivkin évoque, sans circonlocutions inutiles, la possibilité de mobiliser les masses immigrées des banlieues pour faire tomber ou pour désarçonner un gouvernement rebelle, surtout en France. Sarkozy doit savoir mieux que personne qu’il a été porté au pouvoir suite aux émeutes des banlieues françaises de novembre 2005. Elles avaient servi à éliminer Chirac, adepte de l’Axe Paris/Berlin/Moscou. Elles pourraient tout aussi bien servir à le faire tomber, lui aussi, s’il ne reste pas sagement dans le sillage de l’hegemon américain et fidèle à son alliance privilégiée avec la Grande-Bretagne de Cameron. La méfiance à l’égard de certains réseaux salafistes ne relève donc pas du “racisme” ou de l’ islamophobie”, comme le vocifèrent les médias aux ordres ou le pensent certains magistrats croupions, dont la corporation est dénoncée comme inculte, à l’instar de tous les juristes modernes sans culture générale, par François Ost, ancien recteur des Facultés universitaires Saint-Louis de Bruxelles…..On sait que toutes les menées salafistes ou wahhabites sont en dernière instance téléguidées par le tandem américano-saoudien et s’avèrent idéales pour perpétrer des opérations de guerre indirecte, dites de “low intensity warfare”, ou des actions “fausse-bannière” (false flag operations). La Russie, fournisseur principal d’hydrocarbures à l’Europe, est fragilisée dans la Caucase du Nord par les fondamentalistes tchétchènes et daghestanais mais aussi et surtout, comme le signale l’observateur allemand Peter Scholl-Latour, par une intervention wahhabite potentielle (et donc indirectement américaine) dans deux républiques musulmanes de la Fédération de Russie, le Tatarstan et le Baschkirtostan. Si ces deux républiques basculent dans le désordre civil ou si des fondamentalistes y arrivent au pouvoir, le territoire de la Fédération de Russie serait littéralement coupé en deux à hauteur de l’Oural, extrême nord excepté, soit au-delà de la limite méridionale de la zone des toundras. L’Europe serait réduite à ce qu’elle était au début du 16ième siècle, avant le déferlement des troupes d’Ivan le Terrible et de Fiodor I au 16ème siècle …..On tue un Pim Fortuyn non pas tant parce qu’il serait “islamophobe” mais parce qu’il souhaitait supprimer la participation néerlandaise aux opérations en Afghanistan. On recrute un tueur dans la diaspora marocaine de Molenbeek pour éliminer le Commandant Massoud afin que ce combattant efficace ne prenne pas le pouvoir suite à la chute des talibans, programmée par le Pentagone. On envoie un Jordanien fondamentaliste pour prendre la direction de la rébellion tchétchène sur le tracé d’un oléoduc qui pourrait amener le brut russe et kazakh en Mer Noire, etc ….. En Allemagne, Erdogan et Davutoglu menacent de faire jouer, au détriment de l’Etat allemand, les “sociétés parallèles” turques….

...Les “printemps arabes”, autre manière de mobiliser les foules pour libérer les marchés potentiels —que constituent les Etats arabo-musulmans—  des structures étatiques traditionnelles et des corruptions claniques, ont fonctionné en Tunisie et, partiellement seulement, en Egypte. En Syrie, cela n’a pas marché et on prépare au pays d’El-Assad un avenir libyen...

Quel avenir pour les peuples d'Europe ?

16/03/2012

Devoir de non ingérence

On voudrait attaquer la Syrie. Pourquoi ? Je n’entrerai même pas dans le débat !! Je ne retiens et ne tiens qu’à une seule chose : La politique de non ingérence. La politique du mouvement des pays non alignés, en 2003 ( peu avant l’invasion de l’Irak)  souhaitait « renforcer la coopération internationale afin de résoudre les problèmes internationaux ayant un caractère humanitaire en respectant pleinement la Charte des Nations Unies » d’où « le rejet par le mouvement des non alignés du soi-disant droit d’intervention humanitaire qui n’a aucune base dans la Charte des Nations Unies ou dans le droit international. »

Que pense-t-on de ceux qui soutiennent ce devoir de non-ingérence? Pensez seulement au grand philosophe rationaliste du XXème siècle Bertrand Russel. Que lui est-il arrivé lors de la Première Guerre mondiale, à laquelle il était opposé ? On lui a reproché de soutenir le Kaiser évidemment !!

Texte inspiré de l'article suivant :

lettre-a-une-journaliste.html

15/12/2011

Les forces spéciales américaines impliquées dans la mort de Kadhafi

L'homme fort de la Russie, Vladimir Poutine, a accusé jeudi les forces spéciales américaines d'avoir été impliquées dans la mort du dirigeant libyen, Mouammar Kadhafi, tué dans des circonstances troubles peu aprés sa capture.

"Des drones, notamment américains, ont attaqué la colonne (de voitures de Kadhafi), puis avec leurs radios, via des forces spéciales qui n'avaient rien à faire là-bas, ont fait venir la soi-disant opposition et les combattants qui l'ont éliminé sans jugement et sans enquête"a-t-il déclaré.

02/12/2011

Nouveau pacte européen, la souveraineté bannie

Nouveau pacte europeen, nouvelle preuve que les recettes miracles ne marchent pas!!

Accord sur fond de désaccords à propos du rôle de la BCE ainsi que l'introduction "d'euros-obligations" en vue d'une mutualisation de la dette.

Hier, nos génies de la finance comptaient sur la chine, à défaut, notre savant collège d'énarques s'appuie avec détermination sur la résignation des peuples!!

Les nations sont des serfs, et la BCE, le seigneur.

Allégeance et discipline de nos élites stipendiées, abnégation éternelle des peuples esclavagés.

Peu importe les souffrances, on nous promets la lumière au bout du tunnel. Aprés la mort, la résurrection!!

Avant de voir cette terre promise, il faudra payer bien sûr, et s'enfoncer dans la récession.

25/10/2011

Quand la chasse à l'homme tourne au crime

Kadhafi voulait mourir en combattant dans sa ville natale. Sa volonté a triomphé. Mais le CNT ne sort pas grandi du mortel traitement infligé à son désigné dictateur, en violation des accords de Genève. Les alliés improvisés de la démocratie seront-ils inquiétés par leurs nouveaux amis? Pas au temps où les affaires vont commencer. Mais tout de même, les va-t-en guerre du monde libre semblent tous mal à l'aise face au dénouement de cette chasse à l'homme qui a tourné à l'horreur, presque doux tout à coup, prêts à abdiquer la désormais gênante casquette de chef de guerre qu'ils se disputaient la veille. Leçon de choses : Les régimes humanistes ont-ils condamné le lynchage du père et du fils ? Ainsi soit-il. 

N'en déplaise, L'image de Kadhafi le guerrier restera ancrée dans les mémoires gênantes. Que peut-il y avoir de plus gênant encore? Kadhafi à l'Elysée en 2007, Kadhafi à la potence en 2011!! Au bout du compte, quelle image restera de ses détracteurs justiciers déguisés en apôtres? Apôtres ou amis d'un régime autoritaire comme le Qatar. Si généreux certes !!

Et maintenant? Cap sur l'instabilité chronique au bénéfice d'un régime islamique. La charia comme source de loi!! L'otan a t'elle été l'alliée de l'Iran contre le dernier samouraï?

23/09/2011

Hommage aux serbes du nord du Kosovo

Les serbes du nord du Kosovo ont un grand courage. Faiblement soutenus par Belgrade sous pression, ils ont dressé une quinzaine de barricades afin de bloquer les routes menant à la frontière, lien vital avec la Serbie dont ils dépendent. Mais la police kosovar aidée par la Kfor et Eulex manoeuvrent contre cette résistance désespérée.
Le pouvoir kosovar de Pristina est inconditionnellement soutenu par la communauté internationale.Tout ça au nom de la démocratisation de la région !! Balivernes !!
Le déploiement de douaniers représente une tentative des autorités kosovares d'imposer leur contrôle dans le nord, dont la majorité serbe rejette la proclamation d'indépendance du Kosovo. La Serbie elle-même ne reconnaît pas l’indépendance du Kosovo proclamée en 2008. Le Kosovo est sa province méridionale.

29/08/2011

Libye riche, plat de résistance pour puissances guerrières endettées

Je préfère un état non certifié conforme aux fausses démocraties ploutocratiques et endettées qui vampirisent les peuples et convoitent la richesse des pays non inféodés au système hypocrite de la main tendue, bellicistes à l’échelle de la dette.

index.php?option=com_content&view=article&id=94:l...

01/07/2011

Libye, la France s'enlise

Le chef de la diplomatie française Alain Juppé a assuré vendredi sur France Inter n'avoir livré que des "armes d'autodéfense"aux rebelles.

L'état major des armées françaises, quant à lui, a expliqué avoir parachuté des armes légères de type "fusils mitrailleurs et lance-roquettes"

Quant au "Figaro", il a affirmé que les parachutages ont consisté en lance-roquettes, fusils d'assauts, mitrailleuses et surtout missiles antichars "Milan".

L'Otan n'est pas au courant, alors que Paris dit en avoir informé l'Otan et le Conseil de sécurité!!

Qu'avez-vous pour votre autodéfense messieurs??

20/06/2011

Creusons, creusons, la dette et notre tombe avec!!

Extrait d’un article de « leParisien.fr »

 

"Le coût journalier de l’opération Harmattan est estimé à un peu plus d’un million d’euros par jour. Le surcoût de la guerre en Libye, lié à la consommation des munitions et à la solde opex (NDLR : supérieure à la normale) attribuée à tous nos personnels projetés en Méditerranée ou à l’étranger, est déjà de 87 M€ en 80 jours d’opération », explique le général Pontiès, porte-parole adjoint de la Défense. Un surcoût d’autant plus difficile à assumer que l’Afghanistan coûte lui aussi déjà plus d’un million d’euros par jour aux contribuables français. Et ce surcoût devrait aller en augmentant avec la montée en puissance des forces françaises au large de la Libye. S’il n’y a pas de problèmes de munitions, certaines d’entre elles, qui ont été expérimentées pour la première fois, coûtent très cher. A l’instar du missile air-sol de dernière génération Scalp, dont le coût unitaire est évalué entre 500000 et 800000 € et dont onze exemplaires ont déjà été tirés contre les forces de Kadhafi. Autre indicatif, une heure de vol d’un Rafale est de l’ordre de 13 000 €. Au total, l’addition est plus que salée."

 

Note de bloggeur : Le chômeur et le smicard sont heureux d'apprendre la nouvelle !!