UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2013

Le courage, faire valoir de toutes les trahisons

Remarquez bien ce vers quoi tend le langage hypocrite des hommes et femmes qui bradent nos valeurs pérennes sous le feu des projecteurs. Ils disent tous que leur action novatrice, leurs idéaux d'enfants gâtés mobilisent un courage sans précédent. En réalité, il est question d'une pratique intellectuelle dévoyée qui inverse toute logique / toute éthique au bénéfice d'intérêts courtisans, voir de la plus incurable bêtise.

Les exemples ne manquent pas de ce courage si prégnant. Le vote à marche forcée de la loi en faveur du mariage homosexuel donnant droit à adoption, n'a-t-il pas été prescrit sur l'autel des familles françaises comme un acte de courage nécessaire à tout progrès sociétal ?? /// Le premier ministre serbe Ivica Dacis qui s'apprête à trahir les serbes du Kosovo pour entrer dans "l'Europe des banques", ne dit-il pas : "Ce n'est que si nous avons du courage (...), si nous avons une vision, que nous pourrons faire de la Serbie un pays prospère.."

Celui qui brade se pare, quand le peuple, lui, s'appauvrit sous toutes les coutures !!

Bien dans l'esprit de cette Europe qui nous ruine, est lancée une OPA sur les valeurs par ceux qui n'en ont point !!

17:52 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Vladimir Poutine : nous devons réagir à ce qui se passe autour de nous

La Russie pourrait réviser les accords d'adoption avec les pays qui ont légalisé le mariage homosexuel, a annoncé vendredi le président Vladimir Poutine, 3 jours aprés la décision de la France.

"J'estime que nous sommes en droit d'introduire des changements. Nous devons réagir à ce qui se passe autour de nous.", faisant valoir les "traditions culturelles et les normes éthiques" de la Russie.

24/04/2013

Afrique du Sud, l'incitation au viol est autorisée !!

Alors qu’en 2010, l’Afrique du Sud obligeait les fournisseurs d’accés à Internet et les opérateurs de téléphonie mobile à bloquer toute forme de pornographie sur leurs réseaux, [Article de "Numerama du 8 juin 2010" : L'afrique du Sud veut éliminer toute pornographie sur ses réseaux ], l’autorité de régulation de l’audiovisuel (ICASA) a donné ce mercredi 24 avril son feu vert à la diffusion des premières chaînes pornographiques, alors qu’elle s’y était opposée en janvier 2012. Alors qu’Icasa motivait son refus à l’époque sur des motifs constitutionnels / juridiques et non moraux ou religieux, elle a jugé aujourd’hui qu’il n’y avait pas de loi interdisant la production et la distribution de contenus pour adultes. Plus incroyable encore, l’ICASA a jugé que les objections qu’elle a reçues de partis religieux et d'églises étaient fondées sur « des raisons morales plus que sur des preuves scientifiques démontrant un lien entre la pornographie et les violences faites aux femmes. »

Pourtant, le rapport du 8 mars 2012 de ce même organisme, et motivant son refus à l’époque, affirmait le contraire  :

[Article de Slate Afrique : Afrique du Sud - La pornographie interdite de télévision pour incitation au viol :

Afrique du Sud : droit des femmes/pornographie/violences sexuelles ]

«[Icasa est] d'avis que le droit des femmes à l'égalité et la dignité humaine l'emporte sur le droit TopTV à la liberté d'expression, ainsi que les droits des téléspectateurs de recevoir la pornographie à la télévision à la maison», rapporte le Mail & Guardian.

Dans son communiqué, Icasa affirme qu’il n’y a pas de lien de causalité directe entre la pornographie et les violences faites aux femmes. Selon News 24, l’organisme a cependant confirmé qu’elle avait une incidence sur ces viols.

«Icasa voit la consommation de la pornographie comme un facteur contribuant, entre autres, à la normalisation de la violence contre les femmes en Afrique du Sud», rapporte le site d’information sud-africain.

Cet organisme considère la pornographie comme une nuisance pour les femmes et les enfants. Avec la subordination et la soumission de la femme dans ce genre de film, il pense que cette vision pourrait conforter les violeurs et les potentiels violeurs dans leurs actes envers les femmes. Icasa a tenu à préciser qu’un homme qui regarde des programmes pornographiques n’est pas nécessairement un violeur en puissance, relate My Broad Band.

Ceux-ci seront donc diffusés de 20h00 à 5h00 du matin.

Même Foutage qu'en France !!!!!

La femme est une proie plus sûre aujourd'hui parce que tout le monde met un cierge et ferme les yeux, tout en crachant dans le bénitier. La pire des violences envers les femmes est cette hypocrisie des pouvoirs publics et associations de défense, ainsi que tous ces hommes et femmes qui détiennent une parcelle de pouvoir et donc de responsabilités à l'actif de leur inaction. On en reste donc à ces piteux clichés d'une pornographie comme liberté d'expression, censurée par de sinistres bigots coincés du cul et hors temps. Et surtout, remettre au goût du jour l'éternelle messe qui sanctifie tout, pour que les affaires n'aient pas à souffrir d'une vérité que l'on cache.

17:32 Publié dans sexe | Lien permanent | Commentaires (0)

22/04/2013

L'adoption par les couples homosexuels (...) profondément regrettable et critiquable

Marine Le Pen : "L'adoption par les couples homosexuels (...) est quelque chose de profondément regrettable et critiquable", a-t-elle lancé. "Il y a des réalités biologiques. L'État ne peut pas être le vecteur du mensonge vis-à-vis des enfants en leur faisant croire, par l'intermédiaire d'un acte d'état civil, qu'ils sont le fruit de deux papas ou de deux mamans"

19/04/2013

Le mariage gay, délire progressiste et utopique évolution

Le mariage pour tous, délire progressiste qui nous force à l’idée d’une société axée sur le partage et l'égalité à tout prix entre la fleur et l'enclume. Mais que partagent les laxistes partisans de cette utopie funeste ?? Rien. Que veulent-ils partager ?? Ce qui ne leur appartient pas. Ce bien commun inaccessible aux caprices démagogiques, le patrimoine ancestral et filial de principes intangibles, enfin, l’héritage de tout un peuple qui part de l'homme, de la femme, et dont le fruit est l'enfant. Qui fera les frais de ce partage malséant ??? L'institution de l'enfant !! La seule qui était encore épargnée des tripatouillages sociétals. Ces experts dans l'art de défaire ne donnent d’eux-mêmes que cette volonté de toujours vouloir mettre tout par terre, réformer, éradiquer, soustraire, mais ne sont en rien capable de nous garantir prospérité, sécurité, emploi, croissance. Alors ils nous enfûment avec des idées nouvelles, ils nous privent de notre raison d'être au nom de leur déraison souveraine et intraitable. Face à l'infâmie que représente aujourd'hui ce socialisme allié au communisme pervers, le simulacre d'une pseudo opposition dont l'approbation ou l'abstention ont permis le vote du texte au Sénat pour la plus grande jubilation de Mme Taubira livrée à un exercice de style d'une certaine incontinence philosophique : "Il y a des choses que ce texte ne pourra pas accomplir. Il ne supprimera pas le jeux amoureux, ni chez les homosexuels, ni chez les hétérosexuels". Est-ce de l'ironie comme son "Merci pour ces jours et ces nuits passés ensemble" à l'issue du vote au parlement ? On se demande si le vice d'une certaine morale n'est pas de la partie lorsque à l'adresse de l'opposition, la ministre se permet quelque légèreté sur un sujet aussi lourd de conséquences : "Il restera toujours beaucoup, beaucoup de femmes pour vous regarder messieurs, pour vous observer....." "Une fois qu'elles vous auront jaugés, les femmes déciderons soit de vous faire languir, soit de vous séduire"... Bref, Mme Taubira décide pour les femmes de leur donner le rôle d'évaluatrices forcément progressistes à l'encontre d'une opposition en proie à ses démons réactionnaires ou faiblesses philosophiques. Mme Taubira est si fière de son détachement !! Rien d'étonnant que pareil comportement n'aboutisse à quelques débordements d'une opposition excédée lors de la dernière séance à l'assemblée. Il n'était pas là question d'extrême-droite !!

Sénat le 12 avril : Le texte a été voté par tous les groupes de gauche. Or, la gauche ne dispose que d'une faible majorité de 6 voix au Sénat. Elle a été compensée par les votes de plusieurs élus UMP (5) et UDI (1) en faveur du texte, par l'abstention UMP (2) et UDI (4) ainsi que l'esquive de Mr Karoutchi UMP qui n'a pas pris part au vote. Les seuls votes UMP auraient suffi au rejet du texte si la contorsion et la dérobade systématique n'était pas le propre de ces grands appareils dévoués à un système sans attaches qui leur sert de bretelles.

"Le vote au Sénat, ça s'appelle un hold-up de vote, un déni de démocratie.....Nous vivons dans une dictature" a déclaré Frigide Barjo, chef de file des "Anti-mariage pour tous"

N'oubliez pas !! Gauche / Droite, le tic-tac lancinant qui depuis trente ans vous conduit au gouffre !!

12:05 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

"Ne pas trahir, vendre ou céder le Kosovo sous aucune condition"

Mercredi, la Serbie n'a pas signé l'accord en vue de la normalisation des relations avec le Kosovo. Mais l'Union Européenne insiste pour un accord notamment à propos de la minorité serbe du nord du Kosovo, condition préalable pour entamer des négociations d'adhésion de la Serbie à l'UE. Retour donc à la table des négociations ce vendredi 19 avril.

Le flair de l'église touche t-il au divin ?? Dans un appel public, l'influente église orthodoxe serbe a demandé aux dirigeants du pays de s'en tenir "à la plus importante des promesses (...) que vous avez fait en obtenant le droit de diriger l'Etat en ces temps tumultueux, à savoir de ne trahir, vendre ou céder le Kosovo sous aucune condition".

Le président serbe Tomislav Nikolic : "A Bruxelles, on n'a pas reçu une offre mais un ultimatum"

C'est ça la démocratie !!

18/04/2013

Bachar-al-Hassad, plus ferme que jamais

Bachar-al-Hassad, mercredi 17 avril 2013 :

"L'Occident ne sait pas que ce terrorisme (référence au Front Al-Nosra qui a prêté allégeance à Al-Quaïda) se retournera contre lui". Ils combattent Al-Quaïda au Mali et le soutiennent en Syrie. C'est la politique de deux poids deux mesures". "L'Occident a déjà payé trés cher le fait d'avoir financé à ses débuts Al-Quaïda en Afghanistan. Aujourd'hui, il fait la même chose en Lybie, en Syrie et dans d'autres endroits, et il paiera cher au coeur de l'Europe et des Etats-unis", a prévenu M. Assad.

"Al-Quaïda domine la rébellion en Syrie" a-t-il insisté.

Concernant l'opposition, essentiellement basée à l'étranger (Turquie, Jordanie), il a douté de son patriotisme : "Comment êtes-vous patriotes si vous avez fui à l'étranger ?" (Ca fait penser à du Philippe Henriot)

A propos d'un éventuel dialogue avec l'opposition armée :"Nous dialoguerons avec tous ceux qui n'ont pas encaissé de l'argent pour vendre la patrie."

Valls : "L'Ordre Républicain s'imposera", et Valls passera

Valls : "L'ordre républicain s'imposera". Le ministre de l'Intérieur se montre intraitable à l'adresse de ce qu'il désigne comme étant des groupes d'extrême droite , auteurs selon lui des débordements en marge des manifestations contre le mariage pour tous.

Que notre ministre n'a-t-il fait appliquer avec la même vigueur cet Ordre Républicain dans nos banlieues livrées aux bandes, aux agressions, aux viols et aux trafics de drogue.

Cette "extrême-droite" ne serait-elle pas un bouc émissaire à l'adresse de laquelle la plus extrême rigueur est permise sans que les pouvoirs publics n'aient à rendre des comptes, au contraire de nos "jeunes" des banlieues dites déshéritées qui rejettent toute présence policière ???

"L'Ordre Républicain s'imposera".

L'ordre républicain s'est déjà imposé dans l'arbitraire de la provocation à ne pas vouloir écouter la rue, négligeant l'impact des manifestations géantes au mépris de l'élémentaire démocratie dont il se réclame, niant l'exaspération des opposants méprisés et soupçonnés d'homophobie, Ordre Républicain prompt à agiter le spectre d'une extrême-droite destinée à décrédibiliser des milliers de familles françaises, aprés que celles-ci aient été lâchées par leurs élus réfugiés dans l'abstention.

Le pouvoir politique, soutenu par ses agents supplétifs, ne veut plus de ces manifestations géantes qui contrarient les grandes orientations dont il a d'entrée, avant même tout vote, promis l'application. Yves Jégo, délégué général de l'UDI n'a-t-il pas, aprés avoir dénoncé un regain de haine homophobe, demandé à l'ensemble des formations politiques de "renoncer à toute manifestation de rue" ?? En demande-t-il autant aux clandestins et Femens ??

La réalité est que le peuple n'est pas montrable lorsqu'il s'exprime idéologiquement !!

Les faits parlent d'eux-mêmes :

Quatre plaintes ont été déposées mercredi contre les forces de l'ordre pour "insultes", "menaces" et "incitation au trouble à l'ordre public" a annoncé dans un communiqué le collectif de la "Manif pour tous" des Yvelines.

Le collectif accuse des policiers en civil d'avoir porté des drapeaux de la "Manif pour tous" et d'avoir "cherché à créer de toute pièce des affrontements et des violences".

Plainte-des-anti-mariage-gay-contre-la-police-

A qui doit s'adresser l'appel au calme et à la raison dont les hommes politiques aux responsabilités nous font la leçon ??

Ce qui n'empêche pas Frigide Barjot (de son vrai nom Virginie Merle), chef de file des "Anti-mariage pour tous" d'en appeler jeudi 18 avril au Président de la République et au ministre de l'Intérieur pour qu'il exfiltre les éléments perturbateurs nationaux et identitaires. Mme Barjot qui, aprés le vote au Sénat disait pourtant :" Hollande veut du sang, il en aura...." Mais il n'y a rien d'étonnant à ce que Mme Barjot n'aime pas les identitaires. Sans quoi, elle ne pourrait se présenter au rassemblement annuel de l'union des organisations islamiques de France pour y manifester son souhait de voir "des femmes en burqa défiler avec des paroissiennes de saint-Nicolas du Chardonnet".

15:54 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

16/04/2013

La République contre la Nation

Les partisans de la République pour tous votent pour tout ce qui peut conduire la nation à renier sa nature et son idéal de toujours pour l'utopique marchandage du coeur au service de la raison d'Etat. Le peuple n'est rien dans ce grand déballage des cordiales et bienfaisantes démissions sous prétexte d'évolution.

Le mariage pour tous en est un exemple plus que marquant, ou encore la femme objet à qui l'on donne la parité comme on déroule le lit d'éveil à un bébé sorti des langes de ses tuteurs.

Délectez-vous de cette suintante supercherie qui vous autorise à parler comme perroquets en cage.

Pour ma part, je préfère écouter mes ancêtres fidèles à leurs pères et à leurs oeuvres :

« Passant, va dire à Sparte qu’ici nous sommes morts pour obéir à ses lois. »

15:57 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

15/04/2013

Loi relative à la sécurisation de l'emploi. Adoptée !!

La loi relative à la sécurisation de l'emploi : quelques miettes pour le travailleur, et un bon coup de gourdin derrière les oreilles !!

Juge par toi-même, peuple d'esclave sans sève :

"Au cas où l’entreprise rencontre de graves difficultés conjoncturelles, un employeur pourra conclure, pendant 2 ans maximum, un accord avec des syndicats représentant plus de 50% des salariés pour aménager le temps de travail et la rémunération (sans diminuer les salaires inférieurs à 1,2 Smic). En cas de refus du salarié des mesures prévues par l’accord, la rupture du contrat de travail s’analyse en un licenciement économique.

La procédure de licenciement collectif pour motif économique et le contenu du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) seront fixés soit par un accord collectif majoritaire soit par un document de l’employeur homologué par le Direccte.

Dans le premier cas, l’accord organise le contenu et les modalités du PSE sans pouvoir déroger aux obligations de reclassement.

Dans le second cas, l’employeur soumet son plan au comité d’entreprise pour avis, avant sa transmission au Direccte qui disposera de 21 jours pour l’homologuer.

En cas de licenciement individuel, le salarié qui conteste son licenciement peut conclure un accord devant les prud’hommes lui permettant d’obtenir une indemnité forfaitaire fixée en fonction de son ancienneté. Les délais de prescription pour une contestation en justice sont ramenés de cinq ans à deux ans.

Le projet de loi prévoit également que les entreprises ayant recours à une réorganisation sans réduction d’effectifs pourront imposer à leurs salariés une mobilité interne à salaire et classification maintenus. En cas de refus, le salarié sera licencié pour motif personnel."

Un parlement qui ne s'exprime pas respecte-t-il ses électeurs ??

Nombre de votants : 554

Nombre de suffrages exprimés : 276 (278 qui se débinent !!)

Majorité absolue : 139 (Du gâteau pour le Medef !!)

Pour l'adoption : 250

Contre : 26 (Les extrêmes bien-sûr !!)

Dans ces conditions, à quoi servent 554 députés ???

Tout le monde s'en fout : Ceux qui ont une situation regardent mourir les autres, les retraités entre clubs et voyages sourient de se voir exonérés, non sans se départir de quelque solidarité de façade parcimonieusement distribuée au sanctuaire des générations trompées, les syndicats surnagent ou surfent sur la vague de leur gagne-pain éternel, et le politicien artificieux ne se mouille pas au plus fort de son courage, lorsque les courants contrarient les dieux de l'enfer sur terre. Dieux de l'enfer sans âmes qui se jouent des épouvantails sans caractère que produit un régime inique inféodé à l'esprit marchand, esclavagiste et démagogue, adulé par le démocrate républicain au pinacle qui se sent le ... à chacune de ses incontinences intellectuelles ovationnées.

14:11 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2013

« Qui vous donne le droit de nous donner des ordres ?»

Article "cameroonvoice.com" :

Ahmadinejad à l'Occident

Le 15/04/2013, en viste au Bénin :

"Nous n'avons pas besoin de la bombe atomique." "D'ailleurs, ce n'est pas la bombe atomique qui menace le monde, mais la morale et la culture occidentale en perte de valeurs."

Maltraitance de la petite Marina / L'Etat devant la justice

Article "lefigaro.fr" :

Maltraitance de la petite Marina / L'Etat devant la justice

09/04/2013

La religion dogmatique, miroir aux alouettes

La religion dogmatique est une doctrine qui procède de l’Un sans partage, et qui s’est donné la vocation de réfuter l’autre afin de conjurer toute superstition qui ne soit pas vassale de sa vérité.

Le moine armé du baton a donné le jour à une institution.

Désormais, même son de cloche entre frères ennemis sous le même empire. Les religions conquérantes se partagent le pain béni d’un monde mis en coupe réglée sous la loi des prophètes. Miroir aux alouettes pour esprits modèles affranchis d'eux-mêmes sous l'autel d'un Dieu jaloux.

16:19 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (1)

Hymne homérique à Apollon / Hymne homérique à Hermès

L'expression de l'émotion musicale dans les Hymnes homériques de l'époque archaïque

La lyre (ressort de l'âme) : selon Hermès : "Pourvu qu'on en use avec art et savoir et qu'on ne la brutalise pas, la lyre enseigne par sa voix toutes sortes de choses qui plaisent à l'esprit...Pour autant qu'on la traite avec douceur et mesure, la voix de la lyre peut être une institutrice polyvalente pour l'esprit."

"...La musique aime se souvenir; c’est là presque une tautologie quand on sait que les Muses sont les filles de Mémoire. L’enfant Hermès se souvient de ses parents et des autres dieux qui sont ses aînés. Les Déliades, après avoir célébré la triade délienne, font mémoire des « hommes et des femmes du temps jadis ». Relier solidement le présent au passé pour baliser les chemins de demain, unir la communauté dans le souvenir et dans le partage des émotions, l’unir aux dieux qui la protègent, telle est la manière dont la poésie musicale contribue à faire société."  (André Motte)

02/04/2013

L'Europe nous tue. Il faut rompre avec ce monstre.

Marine Le Pen lance un appel pour des réferendums contre l'UE

Qu'en pense le pape, apôtre élu saint père au service des peuples, contre la misère et pour la justice ??

Le chômage a atteint un record absolu dans la zone euro en février avec plus de 19 millions de personnes touchées et un taux à 12 %.