UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2014

"Jour de colère" contre stigmatisation programmée

Rien à voir avec mon idée de la République dit le chantre Copé

"Manuel Valls répand des mensonges" ont déclaré les organisateurs de la manifestation. Selon eux, "les unités de maintien de l'ordre ont fait preuve d'une attitude extrêmement agressive et ultra provocatrice". Dans un communiqué diffusé dans la soirée, ils attribuent les violences à "des provocateurs de la police, sans uniforme, agressant les forces de l'ordre elles-mêmes pour leur fournir un prétexte à la répression".
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere...

Et pour cause, la République fait de l'élevage en batterie. Elle ne conçoit pas d'autre destinée pour ses ouailles maintenues aux fers, que cet idéal monstrueux et liberticide qui prospère grâce à la neutralisation dogmatique d'un peuple mis en quarantaine.

Et l'intox continue de plus belle : "Manuel Valls répand des mensonges" ont déclaré les organisateurs de la manifestation. Selon eux, les unités de maintien de l'ordre ont fait preuve d'une attitude extrêmement agressive et ultra provocatrice". Dans un communiqué diffusé dans la soirée, ils attribuent les violences "à des provocateurs de la police, sans uniforme, agressant les forces de l'ordre elles-mêmes pour leur fournir un prétexte à la répression".

Article "lexpress.fr" :

Jour de colère / 250 personnes en garde à vue...

 ****************************************

Alors que la République connaît une crise liée à son caractère absolu et tranchant, Vincent Peillon a annoncé lundi que les professeurs seraient à l'avenir mieux formés et dotés de moyens pédagogiques renforcés pour enseigner l'histoire de la Shoah. N'a-t-on rien d'autre à enseigner à nos enfants, qui les conduise à aspirer à la vie, à croire en l'avenir ??

En France, l'enseignement de la Shoah est obligatoire dans les classes de troisième et de première ou terminale depuis la fin des années 1980. Depuis 1982, il peut être dispensé dès l'école primaire. Sera-t-il bientôt dispensé dans nos maisons sentinelles, sous l'oeil vigilant des parents responsabilisés ??

"Manuel Valls répand des mensonges" ont déclaré les organisateurs de la manifestation. Selon eux, "les unités de maintien de l'ordre ont fait preuve d'une attitude extrêmement agressive et ultra provocatrice". Dans un communiqué diffusé dans la soirée, ils attribuent les violences à "des provocateurs de la police, sans uniforme, agressant les forces de l'ordre elles-mêmes pour leur fournir un prétexte à la répression".
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere...
"Manuel Valls répand des mensonges" ont déclaré les organisateurs de la manifestation. Selon eux, "les unités de maintien de l'ordre ont fait preuve d'une attitude extrêmement agressive et ultra provocatrice". Dans un communiqué diffusé dans la soirée, ils attribuent les violences à "des provocateurs de la police, sans uniforme, agressant les forces de l'ordre elles-mêmes pour leur fournir un prétexte à la répression".
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere...
"Manuel Valls répand des mensonges" ont déclaré les organisateurs de la manifestation. Selon eux, "les unités de maintien de l'ordre ont fait preuve d'une attitude extrêmement agressive et ultra provocatrice". Dans un communiqué diffusé dans la soirée, ils attribuent les violences à "des provocateurs de la police, sans uniforme, agressant les forces de l'ordre elles-mêmes pour leur fournir un prétexte à la répression".
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere...
"Manuel Valls répand des mensonges" ont déclaré les organisateurs de la manifestation. Selon eux, "les unités de maintien de l'ordre ont fait preuve d'une attitude extrêmement agressive et ultra provocatrice". Dans un communiqué diffusé dans la soirée, ils attribuent les violences à "des provocateurs de la police, sans uniforme, agressant les forces de l'ordre elles-mêmes pour leur fournir un prétexte à la répression".
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere...
"Manuel Valls répand des mensonges" ont déclaré les organisateurs de la manifestation. Selon eux, "les unités de maintien de l'ordre ont fait preuve d'une attitude extrêmement agressive et ultra provocatrice". Dans un communiqué diffusé dans la soirée, ils attribuent les violences à "des provocateurs de la police, sans uniforme, agressant les forces de l'ordre elles-mêmes pour leur fournir un prétexte à la répression".
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/politique/jour-de-colere...

11:20 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

23/01/2014

L'observatoire national de la délinquance dissipe la fumée

Valls l'illusionniste n'aura pas fait sensation longtemps : les chiffres rendus par l'observatoire national de la délinquance sont éloquents. Explosion de la délinquance dans tous les secteurs et sur tous les territoires. La palme revient à la Garde des Sceaux pour son irresponsabilité militante !!

Quant à Manuel Valls au regard intrépide, à part imposer un matricule aux forces de l'ordre, mener croisade contre les groupuscules nationalistes, et faire campagne pour les municipales contre le FN sur son temps de travail et aux frais du ministère qui l'emploie, on voit pas très bien son implication dans la lutte contre la délinquance.

Mais, peut-être la délinquance qui obsède avant tout la classe politique dirigeante, est-elle fonction d'une opinion liée à un bulletin de vote ??

Une délinquance qui défend les intérêts des français méprisés.

Vous aurez en ce jour le pain béni d'une sémantique gauchiste dans la bouche des journaleux, lorsqu'ils vous parlent, s'agissant d'une certaine délinquance dans certains secteurs, de la " courbe de la hausse de la délinquance qui s'infléchirait ", lorsqu'elle n'est pas qualifiée de stagnation par les plus impropres à vous informer.

15:58 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

17/01/2014

Conscience identitaire : nous sommes une nation en pleine mutation

En France, rien ne s'est jamais fait comme Outre-Rhin. L'évolution est, non pas plus réfléchie, mais plus sujette à une prise de conscience fastidieuse conditionnée par un parcellement géographique et spirituel très marqué, qui consent à n'adhérer à un principe d'unité que face à un péril extérieur identifié, et qui fédère des forces vives certes susceptibles, en retrait des manifestations futiles.

Mais la France d'hier et la vitrine vieillissante de ses schémas ancrés dans le temps renaissant, a fait don de son bénéfice capitalisé à l'avènement d'une France nouvelle plus consciente de la composante substantielle de ses essences harmonisées aux accords de sa symphonie Wagnerienne. L'identité réelle de la nation est longtemps restée en suspend car elle n'était vécue sans transiter par des identités culturelles morcellées qui ne trouvaient d'unité que sous l'emprise religieuse associée à un marquage scolaire récité sans flamme. Il était temps de faire offrande au temple du coeur livré à l'expression spontanée de sa foi désenchaînée.

S'agissant de notre conscience identitaire, nous sommes aujourd'hui une nation en pleine mutation. Cela va dans le bon sens, mais pas forcément dans celui des flagellants ou inquisiteurs en transe qui souhaitent la fin d'un espoir qui les comble de désespoir. Dans cette grande migration, beaucoup de citoyens en perte de repères ou influençables resteront sur la touche. D'autres, parmi nos plus virulents détracteurs, choisiront la voie d'une confrontation annonciatrice d'orages. N'est que pur vice leur copulation prétendument républicaine avec un système déconstructeur qui tire profit du libre service d'un matériel humain déraciné de ses raisons d'être exigeantes et libératrices.

Je vous le dis sans prêter mon sérieux à l'emphase d'un rédempteur. Quel se révèle être notre irrésistible devenir ?? La montée en puissance d'une nouvelle nation fortement ancrée dans la conception émergente de son appartenance à une entité souveraine revendiquée qui, jusqu'alors instinctive, est désormais résolue à s'imposer quels que soient les éléments déchaînés fatalement hostiles à notre épanouissement.

Le fait est que, ce que l'on peut appeler une évolution, est en fait un mouvement de fond d'une ampleur sans précédents. Il nous ramène des forges d' Hephaïstos une arme nouvelle en nos esprits trempés dans les braises ardentes d'une réalité vécue et ressentie jusqu'aux tréfonds de nos âmes enfin revenus aux solstices autour d'un même feu. Ce renouveau n'est pas un leurre sous l'effet d'une illumination, irraisonné ou idéal comme a pu être la contagion morbide d'une religion de l'amour supposée vraie, riche en promesses, et qui s'est finalement révélée intolérante, tortionnaire et réductrice. Cette aube nouvelle est garante de la pérennité d'un marché honnête avec les dieux qui nous ont conduits sur les chemins de la vie, car renaissance ne passe pas forcément par la mort, mais trouve son compte là où la vie reprend ses droits à ceux qui l'emprisonnent ou l'étouffent.

Le temps ne compte pas. Qu'est-ce que cent ans de domination ?? Nos empires passés ne comptent plus les siècles de gloire !! Le temps ne joue pas contre nous, contrairement à ce pensent, sûrs d'eux, nos haineux détracteurs qui se cachent derrière un appareil répressif et injuste. Notre calvaire est fédérateur. Nous avions besoin de cet aiguillon afin de reconnaître notre proximité ignorée. Notre détermination prend le temps à son compte.

En effet, le temps est compté pour ce système à bout de souffle qui utilise la force des lois votée en hâte et en comité restreint, contre le peuple banni de son propre libre-arbitre et sous-représenté.

14:21 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

14/01/2014

Les français sont invités à un "dîner de cons"

A deux mois des élections municipales, baisse soudaine de MLP dans les sondages !!

Nos experts justifient cette baisse par des propos, écarts, dérapages, polémiques, indélicatesses. Ils ne sont plus habitués à appréhender l'esprit d'une véritable opposition. Mais surtout, de façon sous-entendue,  nos spécialistes élevés à cet honneur, [et qui nécessite d'eux une totale abnégation envers la corporation qui sous-traite leurs employeurs modèles], s'efforçent d'imprimer dans les esprits formatés l'idée qu'une conscience républicaine est en train de ressurgir dans l'esprit saint du français bien talqué !! Soudain l'électorat "réactive l'idée que le FN est un parti qui a aussi des excès (en référence à sa soi-disant tentative de dédiabolisation). Les débats sur l'antisémitisme autour de l'affaire Dieudonné feraient également rejaillir le spectre d'un méchant qui n'a pas daigné crucifier l'impie.

Les tièdes de l'UMP seraient quant à eux, selon la fine analyse, les "sympathisants" qui feraient soudain défaut. "Sympathisants" comme on dit "gentils". On ne les savait certes pas Samouraïs au point d'être infaillibles.

Les français sont donc invités à un "dîner de cons".

Manquez pas l'invitation car nos experts comptent sur vous !!

Quant à l'avenir, les français qui se rendent au bal auront à coeur d'assumer le choix de plaire à leur entourage. Ils n'auront bientôt plus rien à sauver qu'un honneur en banqueroute et une note à régler.

Mais l'avenir n'est pas dans les sondages. Il est dans l'imprévisible qui angoisse atrocement ceux qui ont tant à perdre. Mais ceux qui ont tout à gagner n'osent pas rêver !! Alors, "courage" n'est pas un vain mot !!

14:04 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

10/01/2014

L'antisémitisme, il est où ??? Dans la bouche de l'accusation inquisitrice !!

La question Dieudonné est un cauchemar car aucun commentateur n'ose évoquer le grossissement des faits par peur de déplaire et perdre tribune. Tout un chacun se réfugie derrière l'évangile d'un esprit républicain sacro-saint qui nous conduit immanquablement à accepter que la parole ne soit libre que sous condition. D'où le diagnostic évident d'une liberté d'expression soumise au canon d'un modèle humain politiquement encarté au système policé, qui balise les voies empruntées par nos esprits certifiés conformes.

Le fait est qu'il existe des personnalités qui pratiquent la provocation dès qu'il y a, sous quelque forme, restriction à la liberté d'expression. Ils ne sont en rien antisémites, mais vitupèrent de ne rien pouvoir dire qui ne soit agréé, ou s'agissant d'une communauté plutôt qu'une autre, au nom d'une icône intouchable gardée en son sanctuaire.

Les historiens qui ont montré leur opposition à la loi Gayssot ne seraient-ils donc pas dans la République ?? Quelques centaines d'années nous ramènent à ces masses de gens qui se sont fait brûler ou torturer pour hérésie. (L'église n'a d'ailleurs jamais rendu compte !!) Sous d'autres latitudes certes, ces malheureux n'admettaient cependant pas que leur soit prescrit une conduite en matière de pensée, que leur soit interdit l'emploi de termes prétendument associés au malin, d'être accusés sous le coup d'une suspicion, ou d'être associés à toutes les calamités auxquelles ils étaient étrangers par le jeu sordide d'une volonté délibérée. Notre traumatisme émanant de la seconde guerre mondiale a des références plus récentes qui avivent d'autant plus les flammes d'un bûcher que les âmes peinent à toujours devoir montrer le passeport sans tâches d'un brevet de bonne conduite. Aujourd'hui, on en arrive à penser que revendiquer une liberté d'expression totale, c'est faire aveu d' antisémitisme. Le malin, bien malin qui sait me le décrire et m'en dire sur lui. Il est protéiforme.

Que peut-on dire ou ne pas dire ???

Alors comment nous est-il encore permis de raisonner ?? On finit par ne plus savoir ce qui est bien ou mal, légal ou illégal, convenable ou inconvenant.  A titre d'exemple, qu'y-aurait-il à dire de ces quelques lignes de Stéphane Hessel, soutient politique de François Hollande en 2012, ardent défenseur des droits de l'homme et militant pour la paix et la dignité, ancien résistant, lorsqu'il proclame s'agissant du sionisme : « C’est cette conception de la singularité juive qui explique selon moi l’évolution dangereuse de l’État d’Israël. Si un peuple quelconque, mettons les Pakistanais, avait décidé de s’implanter en Afghanistan, qu’aurait-il pu arriver ? Ce peuple aurait certainement fait du tort aux tribus afghanes, mais des Afghans, sur le long terme, seraient devenus pakistanais ou, inversement, des Pakistanais seraient devenus afghans, il n’y aurait pas eu de séparation nette entre les deux peuples. Alors qu’un tel brassage des populations est inconcevable dans l’imaginaire des Israéliens et, disons-le, des Juifs. Il leur est impossible d’admettre que les autres puissent partager avec eux ce quelque chose de fondamental qu’ils considèrent comme exclusivement leur. »

Gilles-William Goldnadel, sioniste convaincu n'avait pas apprécié pareille prestation. Moi, je l'aime bien Gilles-William Goldnadel. Avocat que l'on peut qualifier de sioniste de droite, il n'a pas la langue de bois. Il est le seul invité politique à la télévision à s' être exprimé intelligemment s'agissant de Dieudonné. "Sécuritaire", "réactionnaire" et partisan d'une "révolution conservatrice", il ne manque pas de panache. L'historien Jérôme Bourdon le décrit comme un "militant proisraélien radical", ainsi que Michel Tubiana, président d’honneur de la "Ligue des droits de l'homme", qui le décrit comme quelqu'un de "fanatiquement, obsessionnellement, pro-israélien". Quant aux auteurs du livre OPA sur les Juifs de France (2006), ils l'accusent quant à eux de " [flirter] parfois avec la nouvelle droite, tête pensante de l'extrême-droite. [Il est effectivement difficile d'associer la "nouvelle droite" avec la droite classique dite républicaine qui n'a pas d'idées !!) Mais aussi, en 2010, Gilles-William Goldnadel déclarera que le véritable danger antisémite ne vient plus, en France, du Front National mais des jeunes musulmans de banlieue et de leurs "complices", "les altermondialistes en keffieh". Je ne le trouve donc pas logique avec lui-même lorsqu'il affirme qu'un Juif qui voterait Front national se fourvoierait".

Alors, l'antisémitisme, il est où ??? N'est-il pas dans l'imagination collective ou l'obsession maladive d'un système oppressant sous pression en pleine dépression ??

Gilles-William Goldnadel : (article lefigaro.fr)

Gilles William Goldnadel : n'ayons pas peur de poser la question blanche

16:38 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Le racisme anti-blanc, un tabou français

Article de "valeursactuelles.com" :

Un sondage qui dérange : le racisme anti-blanc : un tabou français

 

ScreenHunter_05%20Jan.%2010%2010.16.gif

10:14 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

07/01/2014

Dieudonné cornu met le feu aux poudres

La République, si pieusement liberticide, et dont on nous prescrit si bien l'ineffable évangile d'une pureté sans pareil au service de la dignité humaine, commande à la clairvoyance absolue de nos anges missionnaires sous mandat, de mener croisade et châtier comme il se doit, où qu'elle se trouve, la voix de la déraison délictuelle qui rompt la communion fraternelle de l'homme enfin bon et amendé. A bon troupeau, bon berger. Au nom des forces régaliennes garantes de la vertu suprême, l'hérétique délinquant de la parole en proie à ses démons doit abjurer et se confondre en repentances le temps d'un exil sans fin. Les portes de l'enfer ne lui seront pas fermées pour autant, car Valls a pris les mesures.

Le bug, c'est qu'on est plus au moyen-âge !!

Ah, Monsieur Valls !! C'est vrai, l'humour, ça colle pas avec son air coincé. Enfin, il lui arrive de faire rire, mais c'est involontaire. A Marseille nord par exemple où il peut encore se produire, mais c'est pas Dieudonné qui lui jettera des pierres, donc pas de poursuites !! 

17:52 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

02/01/2014

La fin d'une civilisation, et après ???

La publication des « Sélections sociales » du comte Georges Vacher de Lapouge (1854-1936), anthro­pologue français, théoricien de l’eugénisme et figure de l’anthroposociologie, a été le signal d’immenses recherches en France et à l’Étranger au XIXe siècle…. La découverte de Darwin s’appliquerait-elle au point de vue social comme à celui de la biologie ? En son temps, la question de la sélection était soulevée par les philosophes, les hygiénistes, les criminalistes, les anthropologistes, mais à propos de cas particuliers. A l'époque, on ne pendait pas "haut et court" pour des idées !! Peut-être devrait-on déterrer l'hérétique à cet effet ?? En effet, pour Vacher de Lapouge, le métissage n’empêche pas les races d’exister : "Le fait scientifique, en l’espèce, c’est que le mélange le plus compliqué n’empêche pas les races d’exister. Il les place seulement dans une situation particulière de latence temporaire, qui est justement la preuve la plus extraordinaire de la ténacité de l’hérédité".

Dr Bernard Plouvier : "Nous autres, Européens autochtones, vivons indéniablement une période de "fin de civilisation", qui ressemble à s’y méprendre à celle vécue par les contemporains de la fin de l’Empire romain d’Occident. Au Ve siècle, l’enrichissement général des citoyens de l’Empire romain avait conduit au relâchement de l’effort collectif et deux nouvelles religions moyen-orientales – la chrétienne et celle des adorateurs de Mithra – avaient supplanté le culte des dieux de l’État. De nos jours, la fraction la plus inventive de l’humanité contemporaine s’est lancée dans la course effrénée aux petites joies individuelles, au lieu d’œuvrer comme auparavant pour la collectivité.  Au Ve siècle, le pouvoir spirituel avait asservi puis anéanti la puissance politique. De nos jours, les maîtres de l’économie écrasent les autres pouvoirs... Consommer est devenu le but suprême de l’existence des individus, ce qui comble d’aise nos nouveaux missionnaires …"

"Cosmopolitisme", un mot qui, au XVIIIe siècle, à l’époque des Lumières, représentait le nec plus ultra : cela revenait alors, pour l’élite, à s’informer des autres cultures que celle de son pays d’origine. Aujourd’hui, le cosmopolitisme à la sauce mondialiste, au contraire, équivaut au mixage des cultures et au brassage des populations, de façon à liquider l’option nationale... Société mono-culturelle, multi-raciale et parfaitement artificielle, elle ne peut en aucun cas créer une civilisation stable, donc durable, ni innovante au plan intellectuel et spirituel (quoi qu'en disent nos professionnels du spectacle)... Les Européens de souche ont, par veulerie et par esprit de facilité, renoncé à la véracité de leur histoire. De la position de civilisateurs de la planète (on s'en serait bien passé !!), ils sont passés en un demi-siècle au statut de colonisés, achetant des produits de médiocre qualité et d’infime durée de vie, fabriqués le plus souvent en Asie, et se gavant d’une sous-culture élaborée aux USA et au Japon... On ne peut guère compter sur le milieu des universitaires, où règnent en maîtres le conformisme et le misonéisme, ni sur les médias, par définition aux ordres du Pouvoir."

La "Grande muette" comme on appelait l’armée dans le passé (et plus encore maintenant), s'applique également à toutes les corporations de la société française. Comme l’armée, le cœur et les poumons de la nation se gardent de déterrer l'idée qu’ils ont vocation à effectuer un véritable sacerdoce au service d’une terre et d’un peuple. La loi leur commande au contraire de confier l’avenir confisqué à un gouvernement élu par le jeu biaisé du parlementarisme aux ordres de Bruxelles. Chassez cet idée de mon esprit !! Jamais au grand jamais je n'ai esquissé la plus petite pensée de déroger à ce devoir impérieux d'obéissance à l'ordre et à l'Etat !!

(En vert, les mots choisis de mon fait, s'agissant de morceaux de textes empruntés)

12/12/2013

Mandela, la nouvelle religion célèbre son icône

France : tu siffles un cortège présidentiel en signe de ras-le-bol >>>> Panier à salade

Afrique du Sud : tu organises 190 attaques armées contre des établissements publiques et militaires >>>> T'es un géant de l'histoire, un héros de la liberté, ... et du pardon, car c'est à Mandela, l'artisan du terrorisme propre, d'accorder son pardon envers une société huée au bénéfice de la mystique marxiste de l'ANC.  En attendant, dans les bantoustans (Etats noirs indépendants), les populations noires des différentes ethnies étaient des citoyens à part entière !! Mais ça, c'était du temps de l'Apartheid. Qu'en est-il aujourd'hui ?? Au nom de l'attractive enseigne d'une liberté supposée, on préfère vanter les mérites d'une société "arc-en-ciel" gouvernée par la corruption, et dans laquelle le chômage a doublé, dans laquelle le crime et les viols ont explosé. En effet,  le parti de la libération (conquérante) n'a pas relevé les défis auquel il s'était engagé. On n'ose pas dire que le bilan s'apparente au chaos. Jacob Zuma, l'actuel président d'Afrique du Sud, qui a fait rénover au frais de l'Etat sa résidence privée pour 14 millions d'euros, est à l'image de cette Afrique livrée à la déraison et à la corruption.

En attendant que tout le monde redescende sur terre, moi je boude l'actualité !! Le bon sens et le sens de la mesure ne sont décidément plus de ce monde.

Afrique du Sud post-Apartheid et post-Mondial de foot

06/12/2013

Il fait bon d'être communiste en France

Le gouvernement renonce à une créance de plus de 4 millions d'euros sur le quotidien "L'Humanité" en grosse difficulté financière, selon un amendement voté par les députés au projet de budget rectificatif 2013.

Ces créances sur le quotidien communiste étaient détenues au titre d'un prêt accordé en 2002. Les intérêts contractuels sont également abandonnés.

Il fait bon d'être communiste en France. Le communisme a toujours été dans les petits papiers d'un régime qui l'affectionne et s'en inspire !! Voyez comme ils se soutiennent tous, gaullistes, cocos, gauchos, la grande et légendaire fraternité. Ils mangent tous dans la même gamelle, celle du soutient mutuel !!

C'est pas à un journal d'opposition nationale qu'on effacerait la dette !! D'ailleurs, on en a pas. On a pas les moyens !!

18:24 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

05/12/2013

Mandela, une icône armée, la fleur au fusil

Nelson Mandela jouit en ce monde faussement humaniste, d'un prestige religieusement entretenu par les puissances les plus bellicistes de la planète. Pourtant, en 1952, Nelson Mandela mènera avec l'ANC la "defiance campaign" qui prônera la désobéissance civile contre des lois considérées comme injustes. Puis il se ralliera aux nationalistes noirs et aux communistes blancs. En 1961, il fondera et dirigera la branche militaire de l'ANC qui mènera une campagne de sabotage contre des installations publiques et militaires, puis s'engagera dans la "guérilla, le terrorisme et la révolution ouverte". Il collectera des fonds à l'étranger pour MK (branche militaire prônant l'action armée en 1961) et organisera l'entraînement paramilitaire du groupe. Entre 1961 et 1963, quelque 190 attaques armées seront répertoriées. En 1963, il sera arrêté par la police sud-africaine sur les indications de la CIA.

En 1985, le président Pieter Willem Botha offrira à Nelson Mandela une liberté conditionnelle en échange d'un renoncement à la lutte armée. Mandela refusera. Il se dira cependant démocrate sans que personne ne sourcille. Comment ne le serait-il pas puisque les élections doivent assurer de façon certaine la victoire logique aux populations noires majoritaires. La réconciliation nationale à la faveur d'une nation "arc-en-ciel" prônée par Mandela, ne sera que l'assujettissement instantané de la minorité blanche qui a édifié le pays, et aboutira à des lois établissant la discrimination positive au bénéfice de l'intégration économique des noirs favorisés.

Par la suite Mandela sera internationalement considéré comme une victime symbole de l'Apartheid sur lequel il rejettera la faute de son extrémisme refoulé, estimant que sa lutte armée était l'expression d'une action défensive. Même après avoir été libéré par le président de Klerk en 1990, aussitôt la levée de l'interdiction de l'ANC, Nelson Mandela, prix nobel de la paix, annoncera clairement que la lutte armée de l'ANC n'est pas terminée.

Présenté comme un sauveur, un citoyen du monde exemplaire (Ban Ki-Moon), certains nous le montrerons même comme le plus grand homme encore vivant sur cette terre !! (Abdou Diouf)

Il faut savoir qu'avant l'arrivée des colons blancs en Afrique du Sud, les populations noires étaient essentiellement nomades. Les colons blancs (Boers) ont été les premières populations à s'implanter et à se sédentariser en vue d'édifier un pays moderne et prospère. L'empire britannique leur fit la guerre pour l'or et le diamant, et force renforts, finit par triompher à l'issue de deux guerres. S'ensuivit l'internement dans des camps et la déportation.

28000 Boers et 14000 Noirs moururent dans ces camps.

Lire Bernard Lugan : Bernard_Lugan

La main tendue de Mandela était-elle bienfaitrice ???

Afrique du Sud : Stop au génocide des blancs

Le net submergé sous les hommages rendus par une société diplomatique, j'apprends le décès de Nelson Mandela après la rédaction de cet article (qui, de pars son antériorité, conservera la conjugaison employée / article rédigé le 05/12/2013 à 15:42)...Paix ait son âme....

02/12/2013

Cherchez l'erreur !!

La France se donne pour vocation d'aller maintenir l'ordre en Centrafrique.

La France s'interdit de maintenir l'ordre chez elle.

Cherchez l'erreur !!

14:25 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

29/11/2013

Baisse du chômage ??? Et la marmotte .....

Plus de 5 millions de chômeurs qui baignent dans l'intox.

La dette gargantuesque détenue à 62 % par des investisseurs étrangers.

Tout va bien

La France, pays libre, ne voit pas le mur à l'horizon 2015 !!

Je suis négatif sans doute, mais les gens positifs sont funestes.

26/11/2013

La guerre comme on en parle pas

Massacres à Nîmes

Le petit Godard

La chasse aux notables

Madame Polge

25/11/2013

La chasse est (r)ouverte

Le centre Simon Wiesenthal a lancé cet été une campagne d'affichage afin de relancer la traque aux derniers nazis encore vivants.

Au total, 285 personnes ont livré des informations concrètes concernant 110 suspects, vivant dans 17 pays différents.

25 000 euros sont promis pour toute information importante pouvant mener à  une arrestation et à une condamnation.

Alors que la justice allemande se concentrait après-guerre sur les accusés contre lesquels elle disposait de preuves directes ou de témoignages, la condamnation de l'apatride d'origine ukrainienne John Demjanjuk  à Munich en mai 2011 a élargi la qualification de complicité de meurtre à des personnes ayant des postes même subalternes et sans implication directe dans des crimes.

La France réelle, c'est celle qui ne rentre pas dans le rang

Grâce ou à cause d'une immigration tactique entre des mains indélicates, grâce ou à cause de tout ce qui nous a été imposé contre notre volonté, les français se sont enfin retrouvés derrière cette même bannière imprenable d'un destin commun à conduire. Celle qui leur manquait depuis des siècles, lorsque l'anglais s'était cru l'élu d'une volonté supérieure... Les français se sont enfin retrouvés après s'être si longtemps ignorés ou méprisés. Ils se sont retrouvés non sans couper les branches mortes d'un arbre en pleine renaissance, montrant la vigueur d'une ramure croissante et cabrée face au despotique projet de l'apatride idéal d'un monde sans âmes. Idéal mortifère qui s'appuie sur des branches noires, tordues et moussues, couchées sous le poids des mots creux sans sève. Cette sève dont nous faisons potion, ne doit pas brûler les shakras de notre lente destinée. Le temps est venu de lever les boucliers. Le système apatride lancera tout ce qu'il pourra unir contre nous sous la conduite d'une armée de sicaires mercenaires aux lâches desseins. Nous sommes les 300.

Ensuite, et seulement ensuite, le monde renaîtra de cette sinistre farce.

14:00 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

22/11/2013

Jamel Debbouze, une morale de caniveau

Jamel Debbouze, qui a fait voeux d'amnésie sur l'autel de son propre passé discuté, nous gratifie de sa morale exquise et sentimentale à l'occasion d'un film du réalisateur Nabil Ben Yadir dans lequel il joue le rôle d'un toxicomane roublard qui rejoint la marche des beurs.

Marche des beurs qui, en 1983, faisait une entrée triomphale à l'Elysée.

Alors que notre acteur en vogue évoque la mort de maghrébins tous les deux / trois jours à l'époque de la dite marche, il conclu que ça n'est plus le cas : "trente ans après leur combat, le bilan est positif", dira Jamel Debbouzze.

Je me suis tout de même demandé si nous étions observateurs dans le même pays ?? Vivons-nous sous le même ciel ??? Je ne me souviens pas d'une telle hécatombe de résidents étrangers en 1983. En revanche, pour sûr aujourd'hui, les casseurs ont remplacé les marcheurs !! Et les victimes n'ont pas le coeur à la marche symbolique.

Eh bien moi non plus, je ne marche pas !! Marchera qui voudra !!

16:51 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Josip Simunic "Pour la Patrie"

3 fois "Pour la Patrie" = 3200 euros d'amende

Nouveau plan contre la violence faite aux femmes, Amen

Nouveau plan contre la violence faite aux femmes. Et il y a des femmes qui marchent encore là dedans ?? C'est pas vrai, faut pas le faire exprès !! Zut, j'ai marché dedans !!

Encore du vent, toujours du vent et de l'enfumage !!

Doublement du budget (pour rien), doublement des intervenants sociaux (tradition oblige), plan de formation des professionnels pour accompagner les victimes (excellence française), généralisation du dépôt de plaintes (on ne dissuadera plus / promis ??), réponse systématique aux victimes (On imagine !!), site internet et numéro vert (la cerise sur le gâteau )

Allez, pas de blagues !! Lutte contre les violences faites aux femmes ??? Peine de mort pour les violeurs / Châtiments exemplaires pour les violences de tous ordres / Interdiction de la pornographie (surtout violente) incitatrice aux viols et attentatoire à la dignité des femmes.

Ah, c'est vrai j'oubliais. Nous sommes dans un pays civilisé qui rechigne au combat frontal !! Quant à moi,  je n'ai pas eu la formation qui me donne crédit pour conduire sagement les esprits. La victime aura donc droit à l'écoute, pas à la sécurité !! On ne touchera pas aux causes, mais on traitera les effets !! On gèrera la misère avec des formules bien pensées qui entretiennent le règne de la fatalité.

Et surtout, on sauvera les apparences, non les femmes !!

La réalité, elle est là : entrez sans frapper

20/11/2013

Victoire de la France ou de l'anti-France ??????

Football : Victoire de la France ou de l'intégration 0 ?????

Pas de blague !! La soi-disant politique d'intégration est une insulte à la tolérance abusée des français frivoles !! Il est vrai que la qualification de l'Algérie au Mondial 2014 permet tous les débordements sur le sol français méprisé !!

Incidents à Paris, Marseille, Avignon, Besançon ....

Incidents à Marseille, Avignon, Besançon...

 Foot/ Benzema : La France c'est pour le sportif. mon pays c'est l'Algérie !!

La France c'est pour le sportif, mon pays c'est l'Algérie !!

Le système puant surfe sur 11 électrons libres en odeur de sainteté. Flamby évite la chasse-d'eau. Les médiacrasses se lâchent pour répandre les bruits sourds aux incidents qui puent.

Roger Daltrey, chanteur des Who, critique l'immigration de masse

Grande-Bretagne/Article "fdesouche.com" :

Je ne pardonnerai jamais aux socialistes leur politique d'immigration

Article "metronews.fr" :

Roger Daltrey, chanteur des Who, critique l'immigration de masse

16:51 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

18/11/2013

Le français rend hommage, mais conserve la maîtrise de son destin

Honorer la mémoire de nos soldats morts et faire communion avec la patrie est un moment de grande émotion pour tout français sincère. Mais de plus en plus souvent, la volonté obsessionnelle des tenants d'une idéologie culpabilisatrice se focalise à donner du projecteur sur les victimes de ressortissants des colonies, non avec cette innocente intention de rendre hommage tout naturellement, mais dans le but inavoué de prescrire aux fils et filles de France de nouveaux horizons destinés à faire allégeance à l'édification d'une Tour de Babel sur fond de déluge expiateur.

Aussi, le peuple victime et martyr doit-il en plus être héritier d'une politique subie au moment des faits ?? Contrairement à l'Allemagne, la France a importé de la chair à canon sur son propre sol. Mais, qui s'est prêté à cet esclavage déguisé, si ce n'est la République auréolée par nos prêcheurs de vertus ?? Car, il est tout-à-fait inacceptable d'avoir fait venir des indigènes combattre ou travailler à l'effort d'une guerre qui n'était pas la leur, sur un sol qui n'était pas le leur, contre un ennemi qu'ils n'avaient pas choisi, au prétexte que leur propre pays était sous tutelle coloniale dans un but sois-disant civilisateur. Je rends hommage à ces travailleurs et soldats. Je leur rends hommage mais ne cautionne pas à posteriori. La République a cautionné, la République seule est en porte-à-faux avec ses principes. Au nom de la nation souveraine, la République n'a pas à prescrire aux français l'usage d'une conduite à observer qui outrepasse le seul hommage ou recueillement.

Première Guerre mondiale / petit rappel des faits : sur un peu plus de cent divisions en 1918, l'armée française comprend 6 divisions de troupes de l'Armée d'Afrique : Afrique du Nord / Tirailleurs et  Spahis + métropolitaine / Zouaves, Chasseurs d'Afrique et Légion étrangère, ainsi que 7 divisions de l'Armée coloniale : hors Afrique du Nord + métropolitaine / "marsouins" de l'infanterie et bigots de l'artillerie.

Hillary Clinton présidente du royaume de Morgoth

Ne sentez-vous pas venir Hillary Clinton ?? Elle n'aura pas ménagé ses efforts pour se hisser sur la première marche du pouvoir après avoir baisé les pieds d'Obama. Prenant d'abords le susucre des mains de son maître incontesté, elle n'attendra pas le messie pour se révéler en symbole flatteur d'une ambition cousue main. Méchante, belliciste, courtisane, supérieure et obséquieuse, elle est de cette raideur sans droiture qu'ont tous les exécuteurs serviles, cette mielleusité sans douceur qu'ont tous les obsédés du protocole, cette implacabilité sans principes de tous les parvenus prédateurs en transe, une personnalité sans la moindre touche personnelle qui la destine à mouiller son slip pour ce trône devant l'autel qui dit merde au peuple. Prête à tout pour plaire aux sponsors qui gouvernent le monde, on peut tout attendre d'elle, le pire surtout. Le super Etat dévoyé n'attend qu'elle, et le vieux Bill complètement déjanté, accroché comme un morpion aux balloches de la diplomatie, distribue déjà les cartons d'invitation.

Si tant est qu'elle ait pu être un jour une femme, c'est une femme qui prendra bientôt la tête de Gorgone. Comme disait Anatole France : " Dieu vaincu deviendra Satan, Satan vainqueur deviendra Dieu. "

Que disait le Général de Gaulle ??

" Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problèmes.

Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre.

Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. "

 Charles de Gaulle

10:11 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

16/11/2013

Ministre de la culture ou ministre du culte de l'étranger modèle

Filippetti, ministre de la culture ou ministre du culte de l'étranger modèle en France ??

Vidéo Filippetti survoltée

Merci Vilistia pour l'info

22:39 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

15/11/2013

Le Nationalisme n'est pas un monstre mais un mythe vivant

Pourquoi le nationalisme déclenche-t-il à ce point l’aversion de la classe politicienne dite républicaine ?? En effet, on veut imputer au nationalisme toutes les calamités du XXe siècle et justifier par là même son rejet. Pourtant, celui-ci n’a jamais été la cause réelle des conflits apocalyptiques.

Citons l’exemple de la guerre de tranchées. Lors de l'émission "C dans l'air", Yves Calvi avait posé une question pertinente à ses invités : "Quelles sont les causes de la 1ère guerre mondiale ?? Quelle débandade !! Quelle désolation !! Nos instructeurs se sont enfuis à toute jambe, tout penauds !! Or, les causes sont non seulement connues, mais surtout sont connus ceux qui l'ont voulue.

En 1897,  la Weltpolitik ou « politique mondiale » du Kaiser Wilhelm II, plus offensive que celle de Bismarck, avait pour objectif de s’affranchir de toute dépendance  en matière d’importations de matières premières. Cette Weltpolitik, menée par Bernhard von Bülow et l'amiral Alfred von Tirpitz, nécessita une puissance navale conséquente, dont le développement sera assuré avec réussite par von Tirpitz. Les ambitions de l'Allemagne et l'accroissement de son empire colonial, créèrent des craintes chez les Français et les Britanniques d'où de vives tensions. Quant aux rivalités balkaniques, elles sont le fait d'Etats luttant pour leur survie sur fond d’ambitions territoriales somme toute banales, mais dont les nations bellicistes se servirent pour renverser la donne.

Par ailleurs, sur le plan franco-français, cette guerre voulue avait le sinistre avantage de briser les velléités contestatrices d'une jeunesse de tradition allante et réactionnaire, par trop hostile à l'établissement d'un ordre nouveau éradicateur de l'ancien monde forcé à la mutation, mais aussi de conjurer le climat instable d'une vague révolutionnaire organisatrice de grèves à répétition qui menaçait de se généraliser, enfin de conduire au remplacement des victimes de guerre par une population plus malléable venue de pays exportateurs de main-d'oeuvre bon marché.

Le ton est donné de nos jours. La fierté nationale qui trouve son inspiration dans l'attachement à ses racines est, pour nos professeurs, vecteur de haine. Bref, il faut savoir que le bellicisme n’a pas attendu les nationalismes pour se manifester tout au long de l’histoire des hommes, et la République, qui a été par essence l'expression d'un nationalisme aveugle et dévoyé en principe absolu de la nation batailleuse, aurait de quoi faire frémir nos inconditionnels actuels. Elle a imposé sa volonté selon une conception bourgeoise sans égard pour l’homme,  homme livré à une servitude politico-religieuse qui dévoile son intouchabilité dans les tables de la loi de Moïse dressées dans la convention comme symbole de la volonté nationale. C’est à cette République si sensuellement représentée aujourd'hui par nos élus en soutane bariolée, que l’on a dû la loi Jourdan-Delbrel, qui a permis à des pouvoirs en place de disposer de la vie de tous les hommes d’une nation au mépris de leur consentement.

Enfin, sous la troisième République en révolution, les clivages idéologiques vont changer progressivement à partir de l'affaire Dreyfus. Le camp conservateur défait, la digue sera rompue. Le nationalisme, jusqu'alors favorisé dans l'outrance selon les caprices du régime républicain, va se retrouver rejeté en dehors d'un consensus qui  fera du "cosmopolitisme" jusqu'ici valorisé et lié aux lumières, le fer de lance de cette notion de "citoyen du monde". Le nationalisme subira alors une désaffection du pouvoir en place, un peu comme le paganisme dans la Rome chrétienne. [Paganisme qui d'ailleurs, s'associait intimement à un nationalisme inhérent]. Le patriotisme restera néanmoins une référence pour la chair à canon et le règne d'une certaine cohésion.

Très vite, alors que le nationalisme en France se caractérise en lettres de sang par le principe d'une nation une et indivisible, nos réformateurs en odeur de sainteté maintiendront ce principe mais l'adapteront cependant à cette idée du "sentiment d'être français" en vogue. Désormais notre soupe quotidienne, ce nouveau concept issu d'une idéologie colonialiste sera prélevé sur la dépouille du cadavre à jamais sali du fait français honni. Fait français honni dés lors qu'il n'a pas vocation à conduire à un cosmopolitisme sans racines soumis à l'aveugle.

Dans un déni quasi hermétique de ce qu’est la République qu'ils chérissent, les politiques actuels nous montrent opportunément la sainte relique d'un corps transfiguré, et contrairement à leurs manifestations de ferveur nationale, ils ne conçoivent plus désormais le nationalisme que sur le plan exclusivement social et économique. Le citoyen socialement déraciné n'est plus alors que l’instrument d’une volonté nationale absolutiste substituée à l’engagement de raison.

Français que j'aime, sachez enfin que le nationalisme n'est pas un monstre, mais un mythe pacifique et vivant dans la mémoire collective des hommes de réflexion épris de liberté.

13/11/2013

Le silence du 11 novembre

Le silence du 11 novembre / Laurent Ozon

Christophe Barbier "raseur insipide", "spécialiste du bruit mou"

Enfin Christophe Barbier a eu sa fessée !! Ce gosse  arrogant a eu chaud aux fesses : On ne joue pas avec la Marine !!

Barbier par Father Mackenzie : Christophe-barbier   >> Christophe Barbier "raseur insipide", "spécialiste du bruit mou"...

Textes de Father Mackenzie : Father Mackenzie / Textes

15:54 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

12/11/2013

François Hollande s'adresse à tous les français

François Hollande : "Ne pas céder face "aux haines", "aux intolérances", "aux pressions".

Saintes paroles !! Les militants du Front National et patriotes authentiques de tous bords, de plus en plus malmenés, sont au premier chef concernés par ce message ( qui ne leur était peut-être pas adressé ?? ).

Saintes paroles et méthodes totalitaires

13:46 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

11/11/2013

Valls, l'imposture montante

A l'occasion de débordements survenus lors des commémorations du 11 novembre au passage de François Hollande, et par le jeu perfide d'une opération musclée volontairement mal ciblée, Manuel Valls nous enfume encore une fois avec son intox et sa manipulation habituelle, déclarant avec mépris que "l'extrême-droite n'aime pas la France", tout en taclant à tort le FN dans la ligne de mire d'un pouvoir policier aux ordres, pouvoir policier si complaisant lorsqu'il s'agit des casseurs des banlieues néanmoins bons électeurs PS et réserve électorale / stratégique à ne pas stigmatiser pour la réalisation du grand projet de la bande à Manu.

L'extrême-droite au centre de toutes les indignités !! L'indigne, c'est lui avec ses tentatives honteuses de tromper la crédulité des français le jour anniversaire où nous honorons la mémoire de nos malheureux combattants de la grande guerre.

14:48 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)