UA-66869334-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2012

Ce n'est pas au Front National d'apporter des cautions pour le second tour !!

Pressée par RTL de dire pour quel candidat elle pourrait appeler à voter au deuxième tour de la présidentielle, la présidente du Front National a renvoyé au discours qu'elle prononcera le 1er mai à l'Opéra de Paris.

+++++ "J'ai posé une question simple. J'attends que Nicolas Sarkosy et le secrétaire général de l'UMP y répondent : en cas de duel entre un Front National et un socialiste, est-ce que l'UMP et le président préfèrent faire élire un député mariniste ou un député socialiste? C'est clair! "+++++

...."Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est flou", en rappelant les prises de position de Nathalie Kosciusko-morizet et Chantal Jouanno - qui voteraient PS - ou Claude Guéant - qui ne voterait pas FN, en cas de duel FN-PS. Pourtant, a observé Marine Le Pen, l'UMP "ne cesse de nous expliquer que le PS c'est l'horreur absolue !!

La question n'aurait-elle pas été clair pour notre prétendant à un second règne ??

Non réponse de Nicolas Sarkosy ce jeudi 26 avril 2012 : "C'est un piège dans lequel je ne tomberai pas...Les candidats (de l'UMP) se maintiendront s'il ont 12,5 % des inscrits, c'est à dire dans 99,99 % des cas ça sera le cas........Le problème ne se pose pas, nous maintiendrons nos candidats."

Or, la question de Marine Le Pen visait à obtenir une réponse de Nicolas Sarkosy (et de l'UMP) sur sa position en cas de duel PS-FN au deuxième tour des législatives, pas sur d'éventuelles triangulaires UMP-PS-FN.

Encore une dérobade !! La question le gènerait-il ??

Jeudi 26 avril 2012 : Marine Le Pen accuse, dans une lettre ouverte aux deux finalistes, Nicolas Sarkosy et François Hollande, de mépriser ses électeurs :

Je pense qu'il est de mon devoir de défendre l'honneur de mes électeurs, et de demander qu'on cesse de les mépriser. J'estime que votre attitude jusqu'ici rend votre quête de ces voix particulièrement illégitime...Il est inadmissible de dire que mes électeurs (6,4 millions) ne voulaient pas me porter à l'Elysée. Le vote en ma faveur n'est pas un cri, un vote de crise, de souffrance, ou de désespérance comme j'ai pu l'entendre. Il est encore moins un vote d'extrême droite ou xénophobe...Le vote en ma faveur a été un vote réfléchi, construit, un vote d'espérance, de soutien, en somme un véritable vote d'adhésion au nouveau chemin que je propose pour la France, aux propositions qui sont les miennes... Or, vous niez la sincérité du vote de mes électeurs et leur capacité à réfléchir, à se faire une idée personnelle et étayée de l'avenir de leur pays....Messieurs les candidats, il vous reste quelques jours de campagne, et je vous demande, au nom de la démocratie et de la grandeur du peuple français, de faire preuve de respect, conclut Marine Le Pen.

10:08 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Je ne voterai pas pour Sarkosy / Ni pour Hollande

Feuilleton de l'entre-deux tours / Article réactualisé au jour le jour jusqu'au jour J de notre descente aux enfers : (Mis à jour ce jeudi 26 avril 2012)

On comprend pourquoi notre probable futur président se révèle chantre et promoteur d'une immigration bienfaitrice pour lui et le système qu'il chérie : Le candidat socialiste est arrivé en tête dans 36 des 40 villes de la banlieue nord-est de Paris, dépassant les 45 % dans six villes. ( François Hollande fait plus de 30 %, notamment dans les villes où les électeurs issus de l'immigration comptent pour beaucoup, comme à Meaux etc...)

Exemple : La Courneuve, Bobigny, dont Saint-Denis, 1ère ville du département avec  45,79 % (dont 21,72 % à Mélenchon) soit plus de 67 % pour les socialo-communistes !! A Sarcelles, 43,95 % ; Val de Marne entre 35 % et 40 %, sauf banlieue rouge où Camarade Mélenchon dépasse son ténor/mentor. Vive la politique d'immigration !! Favoriser une salvatrice  politique d'immigration, c'est s'assurer un électorat fidèle et dévoué au nom des grands principes républicains (d'obédience marxiste) si largement dévoyés pour des causes inavouées !! Citons encore Valenton aux socialo-communistes : FH : 39,17 % ; Mél. : 24,48 % = 63,65 %. Retour aux luttes dépassées d'une utopie meurtrière, prête à tout pour reprendre le pouvoir !!

Ce n'est pas pour rien que la semaine précédent le 1er tour, plus d'une vingtaine d'imams avaient engagé leurs fidèles à se rendre massivement aux urnes, alors que dans le même temps, je voyais à la télévision des pêcheurs de retour de mer, dire qu'ils n'iraient pas voter. Ca n'est pas pour rien que le recteur d'une mosquée parisienne avait appelé les musulmans de France à un "vote massif halal", alors que celui de la mosquée de La Défense conseillait le "vote utile", à savoir François Hollande.

Entre les bobos riches ou branchés de la capitale fun et les banlieues cosmopolites de nos élus avides de clientèle, il reste peu de place pour le vote Marine Le Pen, avec un résultat de 6,2 % en Ile-de-France ( score à peu prés équivallent à celui des français de l'étranger !!). Marine Le Pen réalise ses meilleurs score dans les villages : Ex. Mauregard (290 hab.) 43,98 %, Saint-Barthélémy (341 hab.) 43,50 %, Saint-Mars-Vieux-Maisons (290 hab.) 38,20 %. Logique, c'est en ces lieux paisibles où moi-même j'avais finis par trouver refuge, loin de tout communautarisme, non sans avoir souffert de cette exclusion dont on ne parle pas, et faute de pouvoir m'installer dans les quartiers chics de banlieues fun ou plus rapprochées d'une capitale hors de prix !!

Aussi, la France molle et inculte veut un président à son image? Elle l'aura !!!! Mais il n'est pas pensable de voter pour un président SORTANT qui a manqué à sa parole, et qui se souvient de ses promesses 15 jours avant une échéance électorale majeure. Pour ma part, je n'accepte pas la trahison des promesses non tenues, associée aux "retournements de vestes" de dernière minute, ainsi que l'esprit courtisan qui se joue du peuple pour mieux l'astreindre à ce qu'il condamne.

 Je ne voterai pas pour Nicolas Sarkosy.

J'appele solennellement mes compatriotes fidèles à Marine à ne pas voter pour Nicolas Sarkosy. Ne cédez pas aux tentatives de séduction ou à la menace d'un monde en perdition dont vous n'êtes pas responsables. Ce monde en perdition est l'oeuvre inachevée du candidat sortant !! Puisqu'il nous est insupportable de voter pour François Hollande, votons blanc. Car, si vous apportez votre caution à Nicolas Sarkosy, vous serez l'ami girouette et le valet d'un homme sans foi ni loi qui vous méprise et vous imagine lui appartenir. Il ne fera rien pour le peuple dont vous êtes l'expression vivante et frondeuse. Peuple désobéissant qui entrave ses actions délétères, si primordiales à ses yeux détournés de l'humain pour un monde ayant seule valeur marchande !!

Consécutivement, le parti UMP sera désavoué pour son esprit de caste égoïste et lâche, laide abstraction qui a fait "vaches grasses" des préoccupations d'un peuple laborieux et trahi. Que reste-t-il à cette droite décrépite ? Elle pleure lamentablement sur le vote musulman et voudrait se consoler dans les bras de Marine Le Pen.

Il me faudrait des centaines de pages pour lister l'ostracisme ou le rejet caractérisé et systématique des ténors de l'UMP à l'égard du Front National et du vote FN, quand ce ne fut pas d'incessants affronts et des insultes à n'en plus finir. Et l'ont entend aujourd'hui Nicolas Sarkosy nous dire  que le vote pour le Front National n'est "pas répréhensible"et que "si Marine Le Pen a le droit de se présenter à l'élection présidentielle, c'est qu'elle est compatible avec la république", alors que ses lieutenants ont de tout temps prétexté l'union sacré des républicains contre le FN pour sauver la république!! Mais, que dit-il encore : "J'aurai l'occasion de préciser mes engagements envers ses électeurs (les électeurs de Marine Le Pen) lors d'émissions télévisées.....et......Il faut "prendre des engagements suffisemment précis pour que les électeurs (du FN) sachent qu'on a compris leur message et qu'ils aient la certitude qu'ils seront tenus". Et notre oie blanche de poursuivre : "On a pas le droit de parler de ceux qui ont voté FN ? Mais Mr Hollande le peut, lui, comme il l'a fait dans un quotidien? Et moi je ne le pourrais pas? Or, il faut le savoir, par qui était-il accompagné pendant cette grand-messe? De sa porte-parole Nathalie Kosciusko-Morizet, Maire de Longjumeau qui a participé activement à un brulôt anti-FN, mais surtout, qui a dit naguère qu'elle voterait plutôt PS que FN si l'occasion se présentait !! Et l'occasion se présentera aux prochaines législatives. Les intérêts des uns qui privilégient leur propre élection lors des échéances futures ne font pas le bonheur de notre monarque. Déjà, nombre d'élus ou ministres ont clairement affiché leur choix de voter pour le PS en cas de duels PS-FN. PS qu'ils sont supposés combattre !!

Faire confiance à ces gens là, c'est mettre sa tête sur le billot !!

Preuve en est que ce parti est un rassemblement de carriéristes : François Copé s'est hâté de minimiser les propos de son chef incontesté sur "Marine compatible avec la République", afin de désamorcer une polémique naissante. Pauvre droite frileuse et lâche !! Citons le : "Nous ne nous sommes jamais adressés aux leaders du Front National........En revanche, nous nous adressons aux françaises et aux français qui ont exprimé des sentiments d'inquiétude, de peur, de souffrance au regard de la crise économique européenne". La droite ramène toujours tout à la crise qui l'excuse. Double mépris donc : Pour Marine Le Pen à qui il déni l'affection que lui portent ses électeurs, et pour ses électeurs auxquels il dénie le choix d'une adhésion. Il dit encore : "Les termes du président de la République consistent à dire que, jusqu'à nouvel ordre, le Front National est un parti autorisé à se présenter sous couvert des lois de la République" La droite, c'est ça. Du jour au lendemain, le sens des phrases et les situations de tous ordres changent grâce au jeu perfide des interprétations. Invité à commenter les propos du président-candidat, M.Copé s'enlise : "Ce n'est pas que la phrase est fausse, c'est qu'elle est totalement sortie de son contexte...Qu'est-ce que vous voulez que je vous dise de plus sur Marine Le Pen ? Je ne vais quand même pas commenter une phrase qui est apocryphe". La droite a donc perdu les élections, trop fuyante, inapte faute de courage !!

Mais lorsque les tentatives de séduction se révèlent incertaines, place à la menace. Nicolas Sarkosy a présenté mercredi cette menace aux électeurs de Marine Le Pen, et qualifié son intervention de devoir républicain en leur disant : " Si vous ne nous rejoignez pas, vous aurez le droit de vote pour les immigrés en France et une régularisation générale des sans- papiers." Or, qu'a fait Nicolas Sarkosy contre l'immigration incontrôlée et la délinquance sauvage?? Les français savaient que Gauche ou Droite ne luttaient pas contre ces problèmes de fond. Les français ont cependant voté majoritairement pour ces deux formations. Là n'est pas la faute du Front National. Un ralliement à Sarkosy ne changerait rien à la trahison des élites comme en témoigne le quinquenat qui vient de s'achever!! Ce n'est pas au Front National d'apporter des cautions pour le second tour !!

Qu'à cela ne tienne, dans le même temps, le corps intellectuel prend la relève, la grand-messe continue : L'écrivain Denis Tillinac monte au "Front" pour exhorter Marine Le Pen à soutenir Nicolas Sarkosy. Sa monnaie d'échange ? Il fustige ceux qui ont traité les militants FN "comme des parias". Il dit concevoir "le "ressentiment" du FN devant une droite qui a souvent relayé sa "diabolisation". Il dit à Marine Le pen : "Sachez que nous sommes nombreux à dénoncer la bienséance pharisienne, cynique et fielleuse qui, depuis trente ans, traite vos amis comme des parias". Comme c'est bien dit ; on ne saurait mieux dire !! Aussi, pourquoi n'a-t-il pas dénoncé l"imposture plus tôt ?? Mais encore, que dit-il? "Jamais non plus je n'ai cru que votre parti représentait un danger pour la démocratie, la République, les valeurs humanistes, etc.." a-t-il insisté. Nous sommes donc soudain devenus non seulement républicains, mais aussi humanistes. Pour combien de temps ?? 

La France aujourd'hui c'est ça : Une cour inféodée exercée à distribuer des brevets de respectabilité au gré des circonstances, pour les corrompre aussitôt. Demain, le gourdin. Aprés les élections, nous aurons droit aux gros titres comme à l'accoutumée : "Le parti de la haine qui joue sur les peurs". (Alors que seul le système joue sur les peurs grâce à des clichés associés aux périodes les plus douloureuses d'une histoire dont la plaie ouverte fait office de repoussoir) Encore que, même sur ce point, Nicolas Sarkosy s'est permis une bénédiction (en parlant aux électeurs du Front National) :"Je parle à des français qui aiment leur pays, je leur parle avec des idées de bon sens, peu m'importe les idéologies du XXème siècle, nous sommes au XXIème siècle." Belles paroles....s'envolent.

Pressée ce jeudi par RTL de dire pour quel candidat elle pourrait appeler à voter au deuxième tour de la présidentielle, la présidente du Front National a renvoyé au discours qu'elle prononcera le 1er mai à l'Opéra de Paris.

+++++ "J'ai posé une question simple. J'attends que Nicolas Sarkosy et le secrétaire général de l'UMP y répondent : en cas de duel entre un Front National et un socialiste, est-ce que l'UMP et le président préfèrent faire élire un député mariniste ou un député socialiste? C'est clair! "+++++

...."Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est flou", en rappelant les prises de position de Nathalie Kosciusko-morizet et Chantal Jouanno - qui voteraient PS - ou Claude Guéant - qui ne voterait pas FN, en cas de duel FN-PS. Pourtant, a observé Marine Le Pen, l'UMP "ne cesse de nous expliquer que le PS c'est l'horreur absolue !!

Puis MLP de dire : "Tout ce qui, il y a quelques jours, était stigmatisé par Nicolas Sarkosy et sa clique - nous étions des xénophobes, des antisémites, des racistes, la préférence nationale était une véritable honte, nous étions hors de la république - et d'un seul coup d'un seul, il n'y a plus tout ça", a ironisé Marine Le Pen. "Ca prouve donc que les électeurs FN ont été insultés pendant des années pour des raisons électoralistes. Cette classe politique a insulté des millions d'électeurs en toute connaissance de cause pendant des années pour des raisons personnelles", a-t-elle insisté. "Ce n'est pas bien fameux, mais tant mieux si ça s'arrête."

Non réponse de Nicolas Sarkosy ce jeudi 26 avril 2012 : "C'est un piège dans lequel je ne tomberai pas...Les candidats (de l'UMP) se maintiendront s'il ont 12,5 % des inscrits, c'est à dire dans 99,99 % des cas ça sera le cas........Le problème ne se pose pas, nous maintiendrons nos candidats."

Or, la question de Marine Le Pen n'était pas un piège. Elle visait simplement à obtenir une réponse claire de Nicolas Sarkosy (et de l'UMP) sur sa position en cas de duel PS-FN au deuxième tour des législatives, pas sur d'éventuelles triangulaires UMP-PS-FN.

Encore une dérobade !! La question le gènerait-il ??

Jeudi 26 avril 2012 : Marine Le Pen accuse, dans une lettre ouverte aux deux finalistes, Nicolas Sarkosy et François Hollande, de mépriser ses électeurs :

Je pense qu'il est de mon devoir de défendre l'honneur de mes électeurs, et de demander qu'on cesse de les mépriser. J'estime que votre attitude jusqu'ici rend votre quête de ces voix particulièrement illégitime...Il est inadmissible de dire que mes électeurs (6,4 millions) ne voulaient pas me porter à l'Elysée. Le vote en ma faveur n'est pas un cri, un vote de crise, de souffrance, ou de désespérance comme j'ai pu l'entendre. Il est encore moins un vote d'extrême droite ou xénophobe...Le vote en ma faveur a été un vote réfléchi, construit, un vote d'espérance, de soutien, en somme un véritable vote d'adhésion au nouveau chemin que je propose pour la France, aux propositions qui sont les miennes... Or, vous niez la sincérité du vote de mes électeurs et leur capacité à réfléchir, à se faire une idée personnelle et étayée de l'avenir de leur pays....Messieurs les candidats, il vous reste quelques jours de campagne, et je vous demande, au nom de la démocratie et de la grandeur du peuple français, de faire preuve de respect, conclut Marine Le Pen.

En attendant, le directeur de campagne de Marine Le Pen, Florian Filippot, a exclu lundi de "discuter" avec l' UMP d'ici le second tour.

"Non, on ne va pas discuter avec l' UMP. Nous, on est pas le MoDem, on est pas les Verts, on est pas le Front de gauche qui se rallie piteusement à Hollande (...), nous on est pas dans la compromission et les petites combines politiciennes, a-t-il dit sur Canal+."

08:13 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

25/04/2012

Adel Abdessemed, l'art en suspension

A l’occasion des 500 ans de « la crucifixion du célèbre retable d’Issenheim », chef-d’œuvre de la renaissance germanique, Adel Abdessemed (artiste sic), 41 ans, né en Algérie et vivant à Paris, nous a pondu une œuvre intitulée « Décor » : Quatre Christs métalliques, à taille humaine, sont accrochés à un mur blanc comme en suspension, alignés sans leur croix. Ils sont tressés avec du fil de fer barbelé, ponctué de doubles lames tranchantes comme des rasoirs. « Ce matériau, le même que celui utilisé dans le camp de Guatanamo ou par la défense militaire des frontières, est l’essence même de la cruauté et de l’oppression », analyse Mme Goering-Hergott.

Afin d'évaluer la délicatesse de notre artiste, rappelons que celui-ci nous a fait la grâce d’une sculpture représentant le fameux coup de tête de Zinedine Zidane, en finale de la coupe du monde de football, en 2006.

« Adel avait découvert le retable lors d’un voyage d’études à Colmart il y a une dizaine d’années. Il avait été très impressionné par le corps lacéré du Christ, ses plaies en putréfaction.» explique Mme Goering-Hergott, conservatrice au musée Unterlinden et commissaire de l’exposition.

« Décor » exhalerait une violence à la mesure de celle que l’on peut ressentir devant la peinture de Grünewald, où le corps supplicié du Christ apparaît couvert de mutilations. « L’essence même de la cruauté »

L’art, le talent et le spirituel en moins, la névrose en plus !! Le psy n'est pas méchant, il faut y aller !!

Ce chef-d’œuvre sera exposé en octobre au centre Pompidou, après avoir transité par une galerie new-yorkaise. Malheureusement chez nous il ne transite pas et s'installe durablement dans l'esprit dénué ou mécréant.

adel-abdessemed, artiste ?

Pour la route, un de ses chef-d’œuvre présenté à l’occasion de sa nommination au prix marcel Duchamp :

« L’œuvre, une voiture accidentée moulée en argile et cuite – rabat une mécanique de l ’humanité sur une matérialité brute. Practice Zéro Tolérance(le nom du chef-d’œuvre) est tout autant une masse, un  poids, une (non) couleur, une texture. L’œuvre opère alors comme un poids de l’humanité dont on ne peut se défaire et auquel le visiteur est confronté dans un face à face obligé »

06.jpg

 

C’est qui le poids de l’humanité, j’ai pas bien compris !!

09:15 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1)

22/04/2012

Le culte solaire chez les peuples germaniques

"En partant d'une présentation de l'essence de la religion chrétienne pour laquelle, comme pour l'Islam et le Bouddhisme, l'individu est central, nos deux auteurs montrent dans leur ouvrage, que la religiosité des anciens Germains est affirmatrice de la vie au contraire de la religion chrétienne qui méprise le monde et s'affirme anti-vitaliste....."

Article "euro-synergies.hautetfort.com" :

le-culte-solaire-chez-les-peuples-germaniques

14:42 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (1)

21/04/2012

Dans l'armée des esprits, le Chasseur sauvage n'est autre qu'Odhinn

Les traditions populaires liées à la chasse sauvage ne sont pas le produit d’une quelconque « mythologie naturelle », mais reflètent au contraire de très anciennes croyances indo-européennes, liées aux activités des « sociétés d’hommes traditionnelles ». Georges Dumezil (Mythes et dieux des Germains) et Stig Wikander (Der arische Männerbund. Lund, 1938) devaient montrer toute l’importance des confréries d’hommes dans les plus anciennes sociétés indo-européennes.

Tacite, dans sa Germania, évoque le comportement d’une troupe de guerriers germains, les Haries (Harii). « En plus d’une puissance par laquelle ils dépassent les peuples que je viens d’énumérer, écrit-il, leur âme farouche enchérit encore sur leur sauvage nature, en empruntant les secours de l’art et du moment : boucliers noirs, corps peints ; pour combattre, ils choisissent des nuits noires ; l’horreur seule et l’ombre qui accompagnent cette armée de lémures suffisent à porter l’épouvante, aucun ennemi ne soutenant cette vue étonnante et comme infernale, car en toute bataille les premiers vaincus sont les yeux »(Germania, 43)

Le nom des Haries semble vouloir dire « les guerriers », ou plus précisément, note Alfred Endter, « ceux qui appartiennent à la troupe », « ceux qui en font partie »(op. cit., p.8). Ils ne constituaient probablement pas un peuple, mais plutôt une « fraternité d’armes », un Kriegsbund, « compagnonnage guerrier ». L’usage de « peindre leur corps »(tincta corpora) ne serait pas tant une ruse de guerre "qu’une identification magique à l’armée des esprits, l’armée de la chasse sauvage "…..

Männerbunde et « confréries » ont donc une fonction précise. Au sein des sociétés indo-européennes, dont l’ordre est la loi, elles assument un rôle indispensable de « défoulement conventionnel ». Cette « fonction de fantaisie, de tumulte et de violence, écrit Dumezil, n’est pas moins nécessaire à l’équilibre collectif que la fonction conservatrice (ordre, tradition, respect des tabous) qu’assument les hommes mûrs, et éventuellement les vieux ».

C’est donc dans les périodes de transition et de renouvellement (les équinoxes et les solstices) que se manifestent les scénarios mythico-rituels des confréries exhubérantes. Il s’agit, en quelque sorte, de conjurer la mort (la fin d’un cycle) par la vie dans ce qu’elle a de plus démonstratif. C’est pourquoi  l’on voit aller de pair les cortèges de masques carnavalesques, l’apparition des animaux, des motifs, des divinités chtonico-funéraires. A ces époques de l’année, les ancêtres reviennent visiter les vivants : « Les affiliés rencontrent les morts qui, surtout aux environs du solstice d’hiver, reviennent sur la terre »(Mircéa Eliade. Naissances mystiques, 1959). La chaîne biologique des générations se scelle des initiations marquant l’entrée dans l’âge adulte. Le vacarme, les sons de trompe, les abois, marquent ces solennelles retrouvailles. La chasse sauvage en est le plus présent symbole (Mircéa Eliade. Le mythe de l’éternel retour, 1949)

L’existence de liens étroits entre le Wütende Heer et les sociétés masculines de l’Antiquité nord-européenne conduit, tout naturellement, à poser la question des relations pouvant exister entre le « Chasseur sauvage »(le Grand Veneur) et le chef des Berserkir et des Einherjar, le dieu Odhinn. Georges Dumezil pose la question : « Ces représentations de l’au-delà (la Valhöll), et aussi celle d’Odhinn chevauchant sa monture à huit pieds, le démoniaque Sleipnir, sont-elles à l’origine des croyances modernes, surtout attestées au Danemark et dans le sud de la Suède, où Oden est le meneur de la chasse fantastisque ?(Les dieux des Germains. Op. cit., pp.45-46). R.L.M. Derolez ajoute : « Nous trouvons peut-être une dernière trace du Wodan du continent dans la croyance populaire très répandue concernant le « Chasseur sauvage », le chef de la « bande sauvage », l’armée des fantômes, qui parcourt le monde lors de la nuit de Jul, et peut-être en d’autres moments de l’année »(Les dieux et la religion des Germains). C’est aussi le sentiment de M. Gonzague de Reynold, qui évoque « le Wotan-Odin proscrit et maudit par le christiannisme, venu se réfugier dans les traditions populaires ». « Ce détrôné, écrit-il, n’est plus qu’un démon, un être malfaisant, incarnation du vent et de la tempête, incarnation de Satan »… On entend passer dans la nuit, avec sa meute hurlante, le Chasseur noir que Victor Hugo a si puissamment évoqué dans « Le Rhin », lorsqu’il a suspendu le récit de son voyage pour nous raconter la légende du beau Pécopin et de la belle Bauldour ». Pierre Grappin nous dit: « Les anciens Germains pensaient entendre dans le ciel une chevauchée fantastique durant les nuits d’orage.  Un galop endiablé traversait le ciel, mené par les guerriers morts en combattant. Cette troupe mystérieuse et glorieuse, qui traînait après elle le souvenir de combats sans nombre, emportée au galop de chevaux furieux, avait un chef, le maître de la fureur, celui qui souffle au cœur des hommes l’enthousiasme guerrier : Wode, qui devint Wotan, et dans le nord Odin ».

Aujourd’hui, nombreux sont les ethnographes à s’être laissés convaincre par les brillantes démonstrations d’Otto Höfler. Il est maintenant reconnu « que le conducteur de la Chasse sauvage n’est autre, à l’origine, que le grand dieu germanique Wodan. Sur ce point, la question peut-être considérée comme réglée ».

Le nom même d’Odhinn, « dieu terrible et inquiétant »(Dumézil dixit), vient renforcer cette hypothèse. Il dérive en effet du vieux-scandinave  « ôdhr », qu’Adam de Brême a traduit par « furor », et qui correspond au gotique « wôds », « possédé », et à l’allemand « Wut », « fureur »(angl.wuthered : fr.envoûté ?). Pris comme adjectif, le mot peut signifier « violent », « furieux », « rapide ». Substantivé, il exprime l’ivresse, l’excitation, le génie poétique, le mouvement de la mer, de l’orage et du feu (Georges Dumézil. Les dieux des Germains). « Odhinn, c’est le possesseur de l’ôdhr multiforme, de cette « Wut » volontiers nocturne qui anime aussi sur le continent les chevauchées de la Chasse fantastique, dont Wôde, Wôdan est parfois le chef ». Pour Emile Benveniste, ce nom, formé de « Woda-naz », « chef de la Woda » dit bien qu’Odhinn est à la tête de la « fureur » ou de « l’armée furieuse », c'est-à-dire de ce qu’on a appelé plus tard la « Wuotanes heri ». Son surnom de « Herjan », « seigneur des guerriers », renvoie lui aussi à la direction de l’armée. Dans l’un et l’autre cas, nous voyons donc se confirmer qu’Odhinn-Wodan est un dieu du tumulte.

« Le caractère d’Odhinn est complexe et peu rassurant, écrit Dumézil. Le visage dissimulé sous son capuchon, dans son manteau bleu sombre, il circule à travers le monde, à la fois maître et espion »

Sa complexité tient au fait qu’il exerce une double fonction, à la fois souveraine et guerrière.(On n’énumérait pas moins de 169 noms, surnoms et qualificatifs attribués à Odhinn). Seigneur du peuple des Ases, il est le roi des dieux, le dieu des rois, le dieu d’une partie des morts, et le dieu magicien. Dieu du « seid », maître de la magie, il tient sa sagesse de la tête parlante du géant Mimir. Dieu de la poésie, c’est par ruse (intelligence divine comme Zeus), en empruntant l’apparence d’un aigle, qu’il s’empare de « l’hydromel des scaldes ». On lui doit aussi la découverte des runes. Pour en connaître les secrets, il est resté neuf jours et neuf nuits suspendu à un arbre agité par le vent, offert en sacrifice à lui-même, sans boire ni manger. De là, probablement, le fait qu’il soit aussi le dieu des pendus. Tout cela lui vaut une quantité de pouvoirs : pouvoir d’ubiquité ou de translocation (il adopte alors les formes animales : aigle, cheval, ours, loup, etc.), pouvoir d’aveugler, d’assourdir, de paralyser ses adversaires. Sa magie lui sert à l’administration du monde. Il peut éteindre le feu, calmer la mer, tourner les vents, prévoir les événements et le destin des hommes. Intervenant dans les batailles, il « lie d’un lien » les guerriers dont il a décidé la perte.

Odhinn possède une lance de fer, Gungir, sur laquelle sont gravées de puissantes runes magiques. Il est le dieu-au-javelot. Il est aussi « Ase-aux-corbeaux », car deux corbeaux, Hugin (l’esprit) et Munnin (la mémoire), volent à ses côtés, qui lui rapportent le fruit de leurs observations. Sleipnir, son cheval à huit pattes, est le plus rapide des coursiers. Sa femme s’appelle Friga, ses enfants Thor et Baldr. Odhinn est borgne. La version méridionale de son nom, Wodan, se retrouve dans la forme anglo-saxonne du mot « mercredi » (jour de Mercure)

-Asgard est la demeure des Ases, peuple sur lequel règne Odhinn, et, par suite, le séjour des dieux.

-Le corbeau, qu’un scalde nommait « la mouette d’Ygg, autre dénomination du dieu, est l’un des principaux attributs d’Odhinn. Sur la plaque décorative d’un casque découvert à Vendel (Suède), se trouve un cavalier armé d’un javelot, qui, très probablement, se confond avec le dieu. Un corbeau vole devant lui, un autre derrière lui. A ses pieds, se trouve un serpent. Sur d’autres représentations, ce sont deux loups qui accompagnent les oiseaux. 

Extraits de "La Chasse sauvage" de Jean-Jacques Mourreau, éditions Copernic

14:23 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (0)

20/04/2012

Francon. Un maire exclu du PS pour avoir parrainé Marine Le Pen

Article "lexpress.fr" :

Un maire exclu du parti pour avoir parrainé Marine Le Pen

Article "ladepeche.fr" :

Francon - Un maire exclu du ps pour avoir parrainé Marine Le Pen

15:18 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Hypathie, vierge martyre des païens

"Dors, ô blanche victime en notre âme profonde,

Dans ton linceul de vierge et ceinte de lotos;

Dors! l'impure laideur est la reine du monde

Et nous avons perdu le chemin de Paros (....)

Demain, dans mille années,

Dans vingt siècles, -qu'importe au cours des destinées -

L'homme étouffé par vous se dressera (...)

Votre oeuvre ira dormir dans l'ombre irrévocable".

LECONTE DE LISLE (Hypathie et Cyrille)

hypatie-1847-poeme-de-le-conte-de-lisle.

15:09 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (0)

19/04/2012

Eva Joly, une campagne ridicule

Je ne suis pas méchant. Eva Joly a raté sa campagne, mais il serait discourtois d'ignorer ses faits d'armes.

 

Extraits d'un article de "rue89.com" :

 

Mardi soir, lors de son dernier grand discours au Zénith de Paris, Marine Le Pen s’est beaucoup attardée sur le thème de l’immigration. La salle bouillonnait et lui a répondu avec énergie et gaité. A plusieurs reprises, les milliers de militants ont scandé, en secouant leurs drapeaux français : « On va gagner ! » et «  On est chez nous ! On est chez nous ! ».....

 

Mercredi soir Eva Joly a répondu à MLP (note personnelle: je passe les incivilités, bien que la suite ne soit guère mieux !!) :« ….Nous sommes chez nous, nous les Français et les Françaises, Métèques venus des quatre coins du monde pour faire France, nous les métis et les métisses, nous les immigrés qui travaillons sur les chantiers et nous cassons le dos pour ériger des bâtiments. Nous sommes chez nous, nous les Bretons, les Corses, les Occitans, nous les Polaks, les Portos, les Ritals et les Espingouins, nous les Youpins, les Nègres, les "Bougnoles". Et nous, les Norvégiennes ménopausées… » 

 

Réactions d’internautes extraits de l'article cité en référence : 

-" Nous sommes chez nous, nous les Suédois anorexiques, nous les Malgaches unijambistes, nous les Bruxellois philatélistes, nous les Tibétains polygames, nous les Esquimaux onanistes !

Question bête : est-ce que je suis chez moi au Tchad, au Pakistan, en Inde, chez les Yanomamis ou chez les Yakimas ? Parce que je veux bien que tout le monde soit chez soi chez moi, mais si je peux pas être chez moi chez eux, chez pas juste."

-" Si tu essaies d’aller au Tchad, tu verras que c’est beaucoup plus simple pour toi d’aller là-bas que pour eux de venir en France... " (sic)

-" Exact. Pour y aller, rien de plus simple. Pour y vivre un an, c’est autre chose. Je dois avouer avoir dû affronter plein de préjugés racistes là-bas. Le petit Blanc y doit cracher du backchiche. J’me suis pas senti chez moi, on n’a fait que me renvoyer à mes origines. Snif."

Article intégral :

joly-le-pen-nous-les-norvegiennes-menopausees-nous-sommes...

Allez, un petit bonus pour la route !!

Les revenus d' Eva Joly, vive l'écologie !!-

15:20 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

La vacherie des journalistes / Terrorisme intellectuel

La vacherie des journaleux fielleux et irrespectueux qui font leur boulot de façon malpropre avec le parti-pris le plus insupportable, ça n'est rien d'autre que du terrorisme intellectuel !! Ils génèrent un climat des plus malsain, au nom de leur allégeance inavouée !!

Article "leparisien.fr" :

Marine Le Pen à Pascale Clark : Vous m'accusez de quoi madame ?

13:09 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

18/04/2012

Si les ténors perdent, la France gagne

Le programme de N. Sarkosy et F. Hollande est d’ors et déjà caduc, la prévision de croissance de nos deux ténors du système ayant été surestimée. Pour que le FMI ait révélé pareille bévue avant le premier tour, c’est dire à quel point l’on peut s’attendre au pire. Nos deux chefs de clans donc, pourtant si bien entourés des économistes les plus en vues, les plus experts, les plus élitistes,  les plus infaillibles, se sont donc mis le doigt dans l’œil. Désillusion pour nos deux cerbères de l’Europe des enfers, qui ont cru leur château de carte capable de tenir le temps d’une élection, élection dont ils veulent faire leur plébiscite au bénéfice de deux Frances décrépites dont ils sont les représentants funestes, l'idéal bidon, au service d’intérêts qui ne sont pas français. Ils se sont imaginé que ce miroir aux alouettes pouvait faire courir le français vers un éden retrouvé au nom d'un vote utile, pour en réalité trouver une  boite de pandore pleine de tous les mensonges éhontés, semblables aux trahisons. Peut-être le FMI, qui n’a par nature pas d’amis pour alliés, mais des alliés plus qu’amis, a t’il cru bon devoir révéler un soupçon de vérité à propos d’une réalité que personne n’ignore plus, pour objectif de se dédouaner de programmes qui ne sont plus du domaine de l’approximation mais de la désinformation. Pareilles forfanteries ajoutées aux soudaines prises de consciences d’un président en exercice qui a fait tout le contraire de ses actuelles propositions en 5 ans de pouvoir absolu, également ajoutées à l’avènement d’un nouveau Jésus au socialisme usurpé, prodigue en promesses et distributions, occultant les problèmes de fond et la dette qui aliène notre nation. Car, la vérité et la seule, c’est que droite comme gauche sont une seule et même entité à deux visages, qui soutient un régime mondialiste et outrancièrement cosmopolite à la fois marxiste et ultra-libéral. Le marxisme étant internationaliste, et l’ultra-libéralisme étant mondialiste, et vice-versa. L’un intellectuel, l’autre matériel, les deux destructurants, imbriqués étroitement dans une subversion généralisée des valeurs pérennes, en d'autres termes une déconstruction de l' "Oikoumène", et dont les bobos se font l’écho comme ils vont à confesse. On comprendra pourquoi le joker Mélenchon est au centre de ce système afin de récupérer les brebis récalcitrantes qui ne rentrent pas dans les clivages établis par les deux partis majoritaires. Ce "révolutionnaire à cravate" qui a été à la remise de la légion d'honneur du représentant de la droite dure Patrick Buisson, ancien rédacteur en chef de Minute et conseiller de l'ombre de Nicolas Sarkosy !! Gauche dure, droite dure, que d'accointances curieuses !! Aux dernières nouvelles, c'est Mr Chirac qui aurait laissé un de ses proches faire connaître son choix de voter pour François Hollande, lui et une bonne partie de son clan !! Qui s'en étonnerait ?? La Corrèze, Sciences-Po, que d'atomes crochus !! Oh, les belles ententes !! Pour eux les vaches grasses du système, pour le peuple la soupe. Pour finir, je dirai un mot de notre pathétique et improvisé pseudo Gaulliste national-citoyen du monde, Mr Dupont-Aignan. Faire du Le Pen sans Le Pen, ou du Le Pen "light", régime pain sans sel. Peut-être a-t-il cru l’idée géniale ? Or, on est pas sincère si l’on ne dit pas tout aux français. Là encore, un candidat posément en marge de l’UMPS pour bobos surprotégés, missionnaire d'un pôle de contestation limité à des notions intellectuelles en odeur de sainteté, et dont le terrain sans risques est praticable pour la promenade de santé du politiquement correct. Notre Mr Propre sans détergent s’est trouvé une voie qui ne lui rapportera rien, car les français ne souffrent plus l’incessante succession de messies qui ont peur du diable. Or, il ne sert à rien d’occulter les problèmes pour satisfaire la délicatesse d’un électorat frileux qui se bricole une aristocratique candeur. L’extrême, ce mot si prisé des flagellants convertis, n’est pas le propre d’une réplique dénonciatrice et salvatrice, mais bien plutôt le propre de cette volonté de soumettre et corrompre un peuple contre sa volonté.

 

Petit bonus à l'article précédé d'une question : à quoi pense Nicolas Sarkosy lors de ses bains de foule ???

Réponse ici :

Oh, la belle montre !!!

 

Votez pour qui vous voulez, mais ne vous faites pas voler votre bulletin de vote !!

10:26 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (1)

17/04/2012

Le procés Anders Behring Breivik

Articles actualisés "europe1.fr" :

Le procés /1/ Anders Behring Breivik

Le procés /2/ Anders Behring Breivik

Article "lci.tf1.fr" :

Breivik : Je ne suis pas un cas psychiatrique

Article "romandie.com" :

Breivik_s'exprime_sur_sa_santé_mentale

2 soeurs condamnées pour discrimination

Article "lefigaro.fr" :

2 soeurs condamnées pour discrimination

Campagne spectacle / Shows parisiens / Déni de la crise

Les promesses, c'est pour aujourd'hui !! Explosion sociale et vrai plan de rigueur, pour demain !! En effet, a réalité de la crise économique qui frappe l'Europe, c'est pour l'aprés élection !!

Pour Paul Taylor, correspondant à l’agence Reuters à Paris, « les vrais sujets » sont peu abordés dans la campagne. Les réductions des dépenses publiques et l’établissement de mesures d’austérité sont considérés comme des « pièges » par les candidats et tout simplement ignorés. « La réponse des candidats sur les déficits publics touche à la fiscalité, pas au structurel ».

Les politiques ne préparent pas les français aux sacrifices qu’ils vont devoir faire, a-t-il ajouté avant de s’interroger sur « l’explosion sociale » qui pourrait avoir lieu après l’élection, à force de ne pas dire la vérité aux français.

Les candidats « font fi » du contexte économique actuel, a estimé Gabriele Parussini, correspondant du Wall Street Journal. Pourtant faire campagne en prônant des mesures d’austérité est faisable, à condition d’avoir « un vrai projet ».

Ces articles font écho à un article de l’hebdomadaire The Economist du 31 mars, qui avait jugé les candidats en plein « déni » de la crise économique actuelle.

C'est une "campagne spectacle" polluée par de faux débats a lâché le correspondant du groupe audiovisuel italien la RAI, Alberto Toscano, qui a raillé des propositions (de Hollande/Sarkosy) qui veulent faire le "buzz"....Article intégral ci-dessous :

Campagne présidentielle - Les candidats évitent les vrais sujets

Vrai plan de rigueur - aprés la presidentielle selon Beigbeder Ump

Sarkosy et l'AMF préparent un attentat financier pour le 16 avril***

UNKNOWN_PARAMETER_VALUE.pdf

La commission européenne présentera mercredi un cocktail explosif de mesures ultralibérales

Pour changer tout ça, c'est aujourd'hui, pas demain !!

Sûre d’elle, Marine Le pen se voit au second tour de l’élection présidentielle.

« Je suis l’exception française dans cette élection. J’entends arracher le pouvoir à ceux qui l’ont volé ! Je veux vous rendre le pouvoir et la parole ! » a-t-elle lancé.

 

Les français ne cèderont pas aux sirènes de l’UMP dont le gourou parrainé trahit les français, ni aux évangéliques promesses d’une gauche bobo dont le leader fait la tortue pour ratisser large, comptant sur l'ex-ministre et sénateur Mélenchon, improvisé révolutionnaire pour la cause, afin de lui apporter les votes contestataires plus délicats à aller chercher !!

Marine Le Pen convaincue d'être au second tour

Marine Le Pen en tête sur google insights

Marine Le Pen, la plus performante sur le web

 

La montée en puissance de Marine Le Pen fait peur au pouvoir en place. Si bien que la LICRA, association marquée politiquement et subventionnée par l'argent public à hauteur d'un demi-million d'euros par an, s'introduit honteusement dans la campagne électorale en diffusant une vidéo montage, afin d'inciter à ne pas voter pour la candidate frontiste. MLP a réagit et envisage de porter plainte contre l'Etat.

Le régime agonise, et plein de fiel, crache son venin !!

09:05 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

13/04/2012

Notre pays est beaucoup plus corrompu qu'on ne l'imagine !!

Article "la-croix.com" :

Marine-Le-Pen-Le-mensonge-est-devenu-une-methode-de-gouve...

08:29 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0)

12/04/2012

On a désacralisé la nature, l'homme s'est condamné

http://www.midwayfilm.com/

Un film édifiant, notre vrai bilan !!

On a désacralisé la nature !! Les espèces animales en souffrance, l'homme subira le même sort !! L'espèce humaine s'est irrémédiablement condamnée,

Dieu ne sera pas là pour la sauver !!

09/04/2012

Fête de Pâques, lapin de Pâques, mais oui, païens

Extraits d'un article du site de "L'église de Dieu restaurée" 

La véritable origine de Pâques

Le lapin de Pâques n'est pas un symbole chrétien, ne s'est jamais vu attribué de rôle chrétien spécifique. Il tire son origine des rites de fertilité païens pré-chrétiens. Le lièvre est notamment un symbole de fertilité de l'ancienne Egypte...."L'origine des oeufs de Pâques est basée sur la tradition des races indo-européennes. Pour elles, les oeufs étaient un symbole de printemps..." La bible ne dit absolument rien au sujet du carême, des oeufs, des friandises etc, bien qu'elle parle des brioches du carême et des cérémonies du lever du soleil comme des abominations que Dieu condamne. La mauvaise traduction d'Actes 12 : 4, était une tentative pas trés subtile d'introduire un festival païen au sein des Ecritures afin qu'elles en autorisent la célébration. Les premiers chrétiens observaient la "Pâque" (juive) pas "les Pâques" ( Pâque envisagée de façon nouvelle, Christ étant le véritable agneau pascal.)

Dieu dit que "Paques" est mauvais!! (Voir article)

Joyeuses Pâques !!

12:28 Publié dans religion | Lien permanent | Commentaires (0)

06/04/2012

Hollande, une chance pour .... Hollande

J’ai toujours voté MLP. Avec des français comme moi, les marchands d'orviétan en sont pour leur argent. Mais je suis aussi passionné par le débat et la question politique. Concernant le débat, on est pas gâté à l’occasion de ces élections où les instituts de sondages se font un petit tennis gratuit  sur le cours en terre battues avec nos pauvres têtes. Il nous reste donc les meetings. Je les regarde tous. On pourra pas me reprocher d’être un aveugle fan.

Mais alors là, je suis resté pantois. Entre Sarkosy qui dodeline et Hollande qui s’avachie, les prestations ne sont pas glorieuses. L’un, représentant d’une classe qui se surestime,  au sourire de carnassier, aux arguments éculés et racoleurs,  à l’ironie sarcastique et supérieure, l’autre Harpagon, « Oh ma chère cassette », qui n’en peut plus, se liquéfie chaque jour d'avantage à l’approche de cet événement inespéré pour lui, et pour lequel il transpire de convoitise.

Mr Hollande a tout particulièrement siphonné mon attention à la façon un petit peu de Jamel Debbouzze son soutien logique. Ma répulsion toute naturelle pour l’insincérité sans bornes et pour l’esprit dénué de toute authenticité se joue de mon temps et me scotch à l’écran. (Remarquez que sur ce point Sarko est un sacré bobo côté insincérité!!)

Mr Hollande a manifestement emprunté à des tribuns d’un autre âge un style  qui ne souffre pas la composition et dont il est naturellement le mauvais imitateur. Lorsque je suis allé voir les synonymes de ce terme peu louangeur :  singe, faussaire, mime, suiveur,… comment ne pas comprendre mon hésitation !!

Plus agaçé qu'étonné, j'écoutais un discours qui n'en pouvait plus de poncifs et cassait les ardoises : "Espérance, espérance, mon programme c'est la France !!"

Alors, quand on en arrive à ce degré d'ineptie, fuir la gauche, ça n'est plus une question d'opinion, c'est de l'hygiène mentale !! Et côté mental, plus on va à gauche, plus ça fait mal !! Au grand désespoir !! Si MLP vous déplaît, vous pouvez aussi vous suicider à droite, car revoter à droite, c'est du suicide !!

12:36 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (2)

05/04/2012

Le peuple n'est pas innocent

Exaspérante l’idée que seule la trahison des élites ait pu à ce point ruiner notre pays, le livrer à la loi de la jungle, au terrorisme et à la délinquance, aux ententes et à l’exploitation des masses désespérées. D’abord, qui est l’ennemi ? L’ennemi désigné, concret, est notre allié de toujours. L’Amérique. Son diktat économique suppose une conduite politique dictée pour chaque état, et dont cet empire hégémonique ne souffre pas l’entorse. Le peuple qui se voit abandonné pour des intérêts supérieurs aux siens ne pourrait-il pas légitimement être amené à considérer que nos élites sont coupables d’entente avec l’ennemi ? Seulement voilà, l’ennemi est un ami, et les amis de cet ami sont nos pieuses élites si pressées de défendre l'indéfendable. Or, ce peuple qui vote et revote sans cesse pour ces mêmes clubs de gens exercés à nous tromper, ne veut rien voir et ne rien entendre qui ne bouleverse ses velléités de changement dans la continuité. N’est-il pas coupable lui aussi ? La liberté de pensée autorise-t-elle de reconduire dans leurs fonctions des hommes qui ont manqués à leur devoir premier : Servir les intérêts du peuple.  En Islande, spéculateurs et soutiens politiques responsables de la ruine du pays ont été traduit en justice. Impensable en France, car nous avons accepté le fatal destin de n’être pas maître de celui-ci dans la sphère d’un possible maîtrisé. Nous acceptons un mal pour un bien comme un catéchisme, nous nous refusons à considérer hostile l’ami déclaré au nom d’un passé qui oblitère le présent. Nous nous soumettons au chantage de la menace des pires périls, abreuvés de promesses évangéliques, béats devant nos apôtres, friands d’apocryphes, pendus aux conjonctures,  perdus de bêtise, et surtout, heureux d’être sans autre flamme que l’adhésion, dans une heureuse démocratie qui s'essuie le cul avec les référendums !!

Nous sommes coupables autant que nos élites, et plus misérables qu’eux à plus d’un titre.

Sondage ou opinion, c’est la fosse septique « toutes eaux » des bonnes consciences d’un peuple malade de lui-même qui pense propre avec des idées de merde.

10:38 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (2)

04/04/2012

Rude campagne pour MLP / Démocratie bafouée / Intox

Meetings annulés faute d'argent, visites annulées pour cause de pressions, hostilité de municipalités/collectivités liées au pouvoir de l'argent, agressivité anti-démocratique du Front de Gauche etc...

Article "leparisien.fr" :

la-campagne-galere-de-marine-le-pen

Les dossiers de "rtl.fr" :

marine-le-pen-lance-un-defi-aux-instituts-de-sondage-

Si le peuple français ne réagit pas par les urnes, il aura accepté cet état de fait que la France n'est plus démocratique !!

**********************************

MLP devant la CGPME

Création d'un fonds pour le financement des PME-PMI, de « 12 milliards d'euros par an », abondé par « 15 % des bénéfices des 50 plus grosses capitalisations boursières françaises », la fusion de l'impôt sur les sociétés et de la contribution économique territoriale ainsi que la création de trois taux pour l'IS (15 %, 25 % et 34 %). Elle s'est également prononcée, contre l'instabilité juridique, en faveur d'une « grande réforme de simplification administrative et fiscale », pour la création « d'un guichet unique pour les PME » et un « véritable "small business act" ».

Ca leur convient pas ??? C’est que la soupe est bonne, pour certains en tout cas !!

Le président de l'organisation patronale, Jean-François Roubaud, a cru bon s’illustrer en disant : « un chef d'entreprise digne de ce nom ne raisonne pas en fonction de la couleur de la peau ».

Bravo !! Manifestement, il préfère au coq le perroquet.

« Si elle ne disait pas ça, la sortie de l'euro, le reste serait tenable, a déclaré à l'AFP Guillaume de Bodard, directeur d'une société de conseil et président de la commission environnement et développement durable de la CGPME. Mais ça, c'est le péché originel. »

Le péché originel, c’est la peur au ventre de toutes les présidences inféodées au système.

Quand on sera dans le trou comme la Grèce, on aura tout loisir de méditer sur la nature réelle du péché originel !!

 

(en rouge : notes personnelles)

11:13 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (1)

L'Hégémon, l'ennemi de tous que l'on nous impose comme ami

Par la bouche de l’ambassadeur Rivkin ou par la voix du tandem Erdogan/Davutoglu, nous est révélé la volonté par l'HEGEMON (Etats-Unis d'Amérique) de manipuler les diasporas communautaristes. A cela vous ajoutez le financement de nos banlieues par le Qatar et vous avez l' axe du nouvel ordre mondial prêt à tout pour mettre nos pays d'Europe à genoux grâce à l'apathie de nos gouvernements mous : Axe Hégémon/Arabie Saoudite/Qatar, avec le soutien géopolitique et stratégique de la Turquie (qui veut entrer dans l'Europe!! Un loup dans la bergerie !!)

Extraits d'un article du "Blog de Robert Steuckers", ami que j'ai connu jadis, homme admirable et savant : Je me suis permis des découpes et quelques sous-titres (en vert) afin de présenter l'article condensé. Article en lien dans son intégralité.

En Islande,  les responsables de la crise de 2008, les infects banksters qui ont commis l’acte abject et méprisable de spéculer, sont traduits en justice, de même que Haarde, le Premier Ministre qui a couvert leurs vilénies…. ses homologues ès-abjection sont derrière les barreaux ou devant les juges. Parallèlement à cette saine réaction, les Islandais ont refusé de rembourser les banques étrangères qui ont participé à la ruine de leur pays et se sont donné une constitution nouvelle où la spéculation est expressément décrite comme un délit et où tous les transferts de souveraineté sont d’emblée condamnés ou, éventuellement, soumis à référendum. Les Islandais ont fait montre de volonté politique: ils ont prouvé qu’un retour au politique était possible dans un monde occidental où règne la dictature subtile du “tout-économique”. Résultat: l’Islande connaît un redéploiement économique assez spectaculaire.

Dans le reste de l’Europe, c’est l’apathie…..

En Grèce, nous avons vu, ces jours-ci, des émeutes plus violentes encore que celles qui ont secoué Athènes l’an passé. Le peuple refuse le diktat des banques, du FMI et de l’eurocratie……Malgré cette colère de la rue à Athènes, les Grecs, contrairement aux Islandais, ont dû accepter, tout comme les Italiens d’ailleurs, un gouvernement d’économistes, de banquiers, de technocrates qui n’ont aucun atome crochu avec la population et, forcément, aucune légitimité démocratique. La dictature a donc fait sa réapparition en Europe, non plus une dictature acclamative ou issue des urnes comme il y en a eu dans l’histoire récente de notre continent, mais une dictature sans acclamations populaires, sans légitimité électorale, qui s’apprête à ruiner toutes les familles grecques et italiennes.

La RTBF comme la VRT ont interrogé des quidams dans la rue; trois de ceux-ci ont lancé:

“C’est bientôt votre tour!”

Catastrophes naturelles ou guerres indirectes ??

Pour revenir à la Grèce, aujourd’hui ruinée, on évoque fort souvent l’insouciance du personnel politique grec, ….mais on omet curieusement de mentionner le coût exorbitant qu’ont entraîné les incendies de forêts et de garrigues que le pays a subi deux années de suite. Le feu a ravagé les campagnes et s’est avancé jusque dans les banlieues des villes dans des proportions hors du commun. De même, la Russie de Poutine, récalcitrante face aux diktats du “nouvel ordre mondial”, a subi sur son territoire des incendies de grande envergure, inédits dans l’histoire.…… La Turquie, en dépit des subsides considérables qu’elle reçoit de l’Europe eurocratique, ne garde pas ses frontières et laisse passer vers l’Europe des centaines de milliers de futurs clandestins. La police et la flotte grecques sont débordées. Les finances de l’Etat grec ont été déstabilisées par ce combat à la Sisyphe…… Pour endiguer ce gigantesque flot de réfugiés, pire que ceux de Lampedusa aux portes de la Sicile et de Fuerteventura dans les Canaries, l’eurocratie ne débloque qu’un très petit budget pour l’envoi de 200 malheureux gendarmes qui doivent surveiller une frontière qui va des rives pontiques de la Thrace à toutes les îles de l’Egée jusqu’à Rhodes et à toutes les parties de l’archipel du Dodécannèse. L’agence Frontex, chargée en théorie de verrouiller les frontières extérieures de l’espace Schengen pour éviter tous les déséquilibres qu’apporterait une immigration débridée, ne reçoit en réalité aucun appui sérieux et se révèle une “coquille vide”…..

Ces incendies sont-ils dû à des hasards naturels, un peu vite mis sur le compte de l’hypothétique “réchauffement climatique”? Ou bien sont-ils les effets d’une nouvelle forme de “guerre indirecte”? La question peut être posée.

De même, on parle, avec le projet HAARP, de l’éventualité de provoquer artificiellement des catastrophes sismiques ou autres. Le tsunami qui a réduit à néant le nucléaire japonais l’an passé (et conduira à court terme au démantèlement total du secteur nucléaire de l’Empire du Soleil Levant) ou les tempêtes extrêmement violentes que la France a subies il y a quelques années, immédiatement après l’enthousiasme soulevé par la possibilité d’un Axe Paris/Berlin/Moscou, sont-ils des hasards ou non? Telles sont des questions à étudier avec toute l’attention voulue, comme le fait “Kopp-Verlag” en Allemagne…..

Quels moyens de pression sur les Etats européens ??

Les pays européens sont finalement à ranger parmi les Etats de faible personnalité politique. Outre la spéculation contre l’euro, quel instrument garde-t-on au placard pour la faire fléchir si jamais il lui prenait de branler dans le manche? L’ambassadeur américain Jeremy Rivkin a été trop bavard: il a révélé la nature de l’instrument dont on ferait usage pour déstabiliser les sociétés des Européens de l’Ouest, si ceux-ci devenaient trop récalcitrants…. Jeremy Rivkin évoque, sans circonlocutions inutiles, la possibilité de mobiliser les masses immigrées des banlieues pour faire tomber ou pour désarçonner un gouvernement rebelle, surtout en France. Sarkozy doit savoir mieux que personne qu’il a été porté au pouvoir suite aux émeutes des banlieues françaises de novembre 2005. Elles avaient servi à éliminer Chirac, adepte de l’Axe Paris/Berlin/Moscou. Elles pourraient tout aussi bien servir à le faire tomber, lui aussi, s’il ne reste pas sagement dans le sillage de l’hegemon américain et fidèle à son alliance privilégiée avec la Grande-Bretagne de Cameron. La méfiance à l’égard de certains réseaux salafistes ne relève donc pas du “racisme” ou de l’ islamophobie”, comme le vocifèrent les médias aux ordres ou le pensent certains magistrats croupions, dont la corporation est dénoncée comme inculte, à l’instar de tous les juristes modernes sans culture générale, par François Ost, ancien recteur des Facultés universitaires Saint-Louis de Bruxelles…..On sait que toutes les menées salafistes ou wahhabites sont en dernière instance téléguidées par le tandem américano-saoudien et s’avèrent idéales pour perpétrer des opérations de guerre indirecte, dites de “low intensity warfare”, ou des actions “fausse-bannière” (false flag operations). La Russie, fournisseur principal d’hydrocarbures à l’Europe, est fragilisée dans la Caucase du Nord par les fondamentalistes tchétchènes et daghestanais mais aussi et surtout, comme le signale l’observateur allemand Peter Scholl-Latour, par une intervention wahhabite potentielle (et donc indirectement américaine) dans deux républiques musulmanes de la Fédération de Russie, le Tatarstan et le Baschkirtostan. Si ces deux républiques basculent dans le désordre civil ou si des fondamentalistes y arrivent au pouvoir, le territoire de la Fédération de Russie serait littéralement coupé en deux à hauteur de l’Oural, extrême nord excepté, soit au-delà de la limite méridionale de la zone des toundras. L’Europe serait réduite à ce qu’elle était au début du 16ième siècle, avant le déferlement des troupes d’Ivan le Terrible et de Fiodor I au 16ème siècle …..On tue un Pim Fortuyn non pas tant parce qu’il serait “islamophobe” mais parce qu’il souhaitait supprimer la participation néerlandaise aux opérations en Afghanistan. On recrute un tueur dans la diaspora marocaine de Molenbeek pour éliminer le Commandant Massoud afin que ce combattant efficace ne prenne pas le pouvoir suite à la chute des talibans, programmée par le Pentagone. On envoie un Jordanien fondamentaliste pour prendre la direction de la rébellion tchétchène sur le tracé d’un oléoduc qui pourrait amener le brut russe et kazakh en Mer Noire, etc ….. En Allemagne, Erdogan et Davutoglu menacent de faire jouer, au détriment de l’Etat allemand, les “sociétés parallèles” turques….

...Les “printemps arabes”, autre manière de mobiliser les foules pour libérer les marchés potentiels —que constituent les Etats arabo-musulmans—  des structures étatiques traditionnelles et des corruptions claniques, ont fonctionné en Tunisie et, partiellement seulement, en Egypte. En Syrie, cela n’a pas marché et on prépare au pays d’El-Assad un avenir libyen...

Quel avenir pour les peuples d'Europe ?

03/04/2012

La France, c’est l’union sacrée des cœurs comme le mien

Lorsque j’étais enfant, je n’avais pas idée de l’adversité à laquelle j’allais être confronté par le seul fait d’aimer mon pays, par le seul fait d’être lié au peuple dont j’étais le fils. Mais au fil du temps, l’horizon s’est assombri. Les êtres chers qui m’entouraient révélaient leur misérable attirance pour de bas instincts, pour leur méprisable esprit terre à terre, dépourvu du plus modeste sentiment d’intérêt général. A mon grand désarroi, des courants d’opinion avaient donné le ton aux principes intangibles qui survivaient sous le masque de la caricature. Lorsque j’eus le bagage intellectuel suffisant, je fis un parallèle inquiétant. En 500 ans, grâce aux lois des hommes de pouvoir ambitieux et peu scrupuleux, le christianisme avait imposé son autorité sur un monde subtil et équilibré qui avait fait resplendir sa grandeur dans le temps, des siècles durant. Au final, tout avait été mis par terre au nom d’une idéologie qui promettait la résurrection et nous imposait l'inquisition. Or, comme la doctrine de Christ il y a 1600 ans, le bon sens n’avait pas de prises sur des idéaux destinés à renverser des valeurs au nom d’un humanisme béat et nivellateur. Cela ne devait-il pas nous faire réfléchir ? Les droits de l’homme pervertis n’allaient-ils pas à terme nous interdire d’être français comme nos pères l’avaient été si naturellement? N’allait-on pas au nom « d'un moindre mal » ressenti comme un bien grâce au nectar de l’oubli, me demander de défendre l’idéologie de Christ qui nous avait déjà tué une fois, pour éviter une seconde mort plus prosaïque et irréversible ? C'est nous, français libres en résistance, qui sommes crucifiés aux dogmatismes. Avec le temps, j’ai réalisé qu’aimer son pays n’était pas compatible avec des conceptions pour le moins contradictoires et dont les esprits malléables, lâches ou soucieux de plaire revendiquaient l’avènement. A L’évidence, la diversité dans sa conception totalitaire n’était que nihilisme. Pouvait-on demander à un peintre de dénaturer ses œuvres au nom d’un art moins restrictif, plus ouvert sur des conceptions non figuratives, et qui ne relèvent pas du talent propre au génie de l'artiste ?

Je me suis donc battu. De toutes mes forces. D’autres que moi n’ont pas idée. Et je continuerai jusqu’à mon transport au delà des cendres libératrices. Mais le plus paradoxal aura été de constater la prolifération des félons qui se plaisent en ennemis. Car le terrorisme intellectuel a perverti les cœurs. Pas le mien.

La France, c’est l’union sacrée des cœurs comme le mien.

02/04/2012

Cette campagne présidentielle est écoeurante et malhonnête

Cette campagne présidentielle est écoeurante et malhonnête. Deux candidats phares que l’on ne confronte pas aux  candidatures négligées, voir pour certaines,  subtilement dépréciées. Une candidature sciemment sous-estimée pour la plus redoutée, une candidature élevée au rang de mouvement populaire pour la plus inféodée. Des journalistes partiaux pour les uns, guimauves pour les autres, des sondages bricolés... Enfin, un détournement de la contestation populaire que l’on veut à tout prix verser dans le creuset de l’extrème gauche, au profit d’un notable ex-sénateur socialiste improvisé révolutionnaire, au profit d’une entente destinée à étouffer et détourner la contestation d’un peuple déboussolé. Un peuple tenté de voir dans l’invective d'un jacobin de club, les ferments d’un tempérament salvateur, conditionné par des médias orientés, médias qui trahissent leur profession et pervertissent l’élection. Les badauds inconsistants nostalgiques d’une épuration des mentalités se sont retrouvés tambour battant à la bastille comme à la parade au son des trompettes médiatiques, en souvenir des rassemblements branchés et à la mode d’une époque focalisée sur l’utopie mondialiste, ayant délaissé la bannière trop angélique de « Touche pas à mon pote» pour celle du communisme pur et dur. Aujourd’hui, Mélenchon reprend ce flambeau rouge de cette fureur qui plaît tant à l’industrieuse légende d’un peuple expert dans le renversement des tyrans, avec un parler français de bistrot qui ambitionne de séduire une France déracinée perdue dans ses revendications, avec ce toupet affiché qui ne fait pas mystère de ses attaches : le tyran sera l’unique bénéficiaire de cette campagne incendiaire dont se charge cet émissaire adulé d’un système sans morale.

Manque plus que les fraudes pour courronner la gloire de cette entreprise innommable. Nul doute qu'on y aura droit. Tout au moins dans les zones de non-droit !!

10:26 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (2)

01/04/2012

La Suède est le pays en Europe avec le plus important taux de viols

CHOQUANT, REVOLTANT, mais savoir est un devoir !!

60.000 viols par an, 5000 par mois, 164 par jour. 20 fois plus que dans les autres pays !! La norvège et le Danemark bien placés également. Le Human Right Service révèle que les viols en réunion ont augmenté de 377 % entre 1995 et 2006. Les viols commis en extérieur ont augmenté de 300 % entre 1975 et 2007. 82 % des femmes ont peur de sortir le soir. Seulement 5 à 10 % des viols sont déclarés à la police, bien souvent par crainte de représailles. Seulement 1 cas sur 10 est traité lors d'un procés. 

Sur google, deux mots clés et des articles sur le sujet dont on ne parle pas. L'horreur !! Sujet tabou, écho nul !! Pire, allez voir vous-même !!

Rien n'est fait, rien n'est dit pour remédier à ce drame humain dont sont victimes les femmes !! Un silence de mort, une condamnation ferme de l'innocence méprisée par ce mot d'ordre : Se taire et fermer les yeux.

C'est le foulard ou la ceinture de chasteté. Les suédoises seraient amenées à devoir choisir. En effet, un groupe d'adolescentes suédoises auraient créé une sorte de ceinture de chasteté que seul le porteur aurait le moyen d'enlever, et à l'aide de ses deux mains. Les pouvoirs publics n'étant pas disposés à confesser, réagir et agir, chacun s'informe, alerte et se protège comme il peut !!